Quotidien Fintech, Blocktech, Deeptech / Daily News
              



Mardi 29 Avril 2014

Le marché suisse des fusions et acquisitions s'est rétabli au T1 2014 - progression significative du volume de transactions


« Mergers & Acquisitions Quarterly Switzerland ».



Après une année de performance modérée, le marché des fusions et acquisitions (F&A) suisse a démarré sur des chapeaux de roue les trois premiers mois de 2014. Avec une augmentation du volume de transactions de 271 pour cent comparé au T4 2013, T1 2014 a atteint le plus haut volume de transactions depuis T2 2012. Toutefois, le nombre de transactions annoncées a diminué pour atteindre 127, ce qui correspond à une réduction d'environ 13 pour cent par rapport au T4 2013.

Globalement, le marché suisse des F&A s'est caractérisé par le retour des méga-transactions pendant les trois premiers mois de 2014. Comparé à l'année dernière, le volume de transactions publiées est passé de CHF 5,4 milliards à CHF 20,0 milliards, ce qui représente 96 pour cent du volume de transactions pour toute l'année 2013. Stefan Rösch-Rütsche, Responsable Mergers & Acquisitions chez EY Suisse, observe que, « l'augmentation significative du volume de transactions a surtout été propulsé par des transactions de grande taille, six transactions ayant été d'une valeur supérieure à CHF 1,0 milliard, y incluse l'acquisition de MultiPlan par Starr Investment et le Partners Group, basé en Suisse, pour CHF 3,9 milliards, ce qui représente la plus grande transaction au T1 2014. » A l'avenir, on attend plus de grandes transactions, plus souvent, sur le marché F&A suisse, étant donné que les dirigeants sont plus enclins à prendre des risques et donc à s'engager dans des transactions stratégiques et axées sur la transformation.

Les « Biens et Services Industriels » restent le secteur le plus actif
Au premier trimestre 2014, les « Biens et Services Industriels » se sont une fois de plus démarqués comme le secteur industriel le plus actif en Suisse, ayant été le plus performant déjà au T4 2013. Le secteur a contribué à hauteur de 30 transactions, ou 24 pour cent, du total des 127 transactions annoncées. Avec le secteur « Média, Technologie et Télécommunication » ainsi que le secteur « Santé », qui ont contribué respectivement à hauteur de 21 pour cent et 12 pour cent, ces trois secteurs en tête de file ont représenté plus de la moitié de toutes les transactions en Suisse. En revanche, le secteur de la « Commerce de Détail et Biens de Consommation » a enregistré la plus grosse perte en termes de nombre de transactions, tous secteurs confondus, avec une baisse de 8 points, suivi par les « Services Financiers », avec un recul de 4 points.

Progression marquée des grosses transactions
Au premier trimestre 2014, les transactions supérieures à CHF 250 millions ont plus que doublé comparé au dernier trimestre 2013. Ceci représente la plus grande part des transactions par trimestre depuis T4 2012 et a permis une croissance marquée du volume total des transactions au T1 2014. La part des petites transactions inférieures à CHF 50 millions et les transactions moyennes entre CHF 50-250 millions ont toutes les deux diminué en conséquence. Globalement, on a divulgué le montant de 31 pour cent des transactions annoncées au premier trimestre 2014.

Perspectives
L'activité F&A en Suisse semble prête à progresser dans un environnement favorable. Selon la dernière édition du « Capital Confidence Barometer » d'EY, les transactions F&A devraient être soutenues par la confiance croissante des dirigeants dans les perspectives économiques, qui a atteint le plus haut niveau enregistré par l'enquête ces dernières années. Combinées avec des signes montrant une volonté de la part des entreprises à augmenter les effets de levier, ainsi qu'un écart d'évaluation décroissant, les grandes transactions à caractère de transformation devraient être à l'ordre du jour des entreprises pour les douze mois à venir.

Selon Louis Siegrist, Responsable de Transaction Advisory Services chez EY Suisse: « Les perspectives globales de l'activité F&A suisse sont optimistes. L'environnement favorable aux F&A, qui comprend les entreprises bien dotées de réserves de liquidités abondantes et de structures de capital solides associées à des coûts de financement bas, devrait propulser l'activité du marché F&A suisse. Cependant, quelques risques économiques et géopolitiques subsistent qui sont susceptibles de brouiller ces perspectives optimistes. »

Le « Mergers & Acquisitions Quarterly Switzerland - First Quarter 2014 » est disponible ci-dessous (PDF 28 pages en anglais)

A propos du M&A Quarterly Switzerland d'EY
Le Mergers & Acquisitions Quarterly Switzerland d'EY est une publication présentant l'état des lieux de l'activité du marché des fusions et acquisitions en Suisse pour divers secteurs. L'objectif de cette publication est de fournir un aperçu du marché des F&A, des mesures d'évaluation, des principaux évènements et des opportunités d'acquisition. Ce rapport en est à sa 22ème, la 1ère publication datant de janvier 2009.

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement chaque jour (5j/7) le quotidien Finyear.
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise.
Lien direct pour vous abonner : www.finyear.com/abonnement

Lisez gratuitement chaque mois :
- le magazine digital Finyear sur www.finyear.com/magazine
- la lettre digitale "Le Directeur Financier" sur www.finyear.com/ledirecteurfinancier
- la lettre digitale "Le Trésorier" sur www.finyear.com/letresorier
- la lettre digitale "Le Credit Manager" sur www.finyear.com/lecreditmanager
- la lettre digitale "Le Capital Investisseur" sur www.finyear.com/lecapitalinvestisseur
- la lettre digitale "GRC Manager" sur www.finyear.com/grcmanager
- la lettre digitale "Le Contrôleur de Gestion" (PROJET 2014) sur www.finyear.com/lecontroleurdegestion

Un seul formulaire d'abonnement pour 7 lettres

Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Finyear: latest news, derniers articles


Newsletter quotidienne gratuite


Le marché des cryptos





Finyear - Daily News