Quotidien Finance Digitale, Crypto Finance Daily News


              



Le duc de Richelieu


Par Emmanuel de Waresquiel, le nouveau chef de file des historiens de l'Empire, la première véritable biographie du "libérateur du territoire" dont Wellington disait : "La parole du duc de Richelieu vaut un traité."



Le duc de Richelieu
"Vous savez que j'ai toujours eu un faible pour les déserts". A la fin de sa vie et sur le point d'être appelé une dernière fois au pouvoir, en 1820, Armand-Emmanuel de Vignerot du Plessis, duc de Richelieu, confessait encore sa nostalgie du grand large.
Après avoir guerroyé contre les Turcs et les Suédois dans les années 1780, après avoir été le chevalier d'aventures dont il rêvait enfant, après avoir gouverné les immensités du sud de la Russie pour le compte du tsar Alexandre Ier, après avoir fondé des villes - comme Odessa - et civilisé les âmes, cet aristocrate fut, à l'égal de son arrière-grand-oncle le cardinal, "l'homme en rouge" cher à Victor Hugo, mais à sa manière, l'un des grands hommes d'Etat de la France du XIXe siècle. Napoléon aurait voulu l'avoir à son service. Il fut finalement, et à deux reprises, le Premier ministre de Louis XVIII, libérant le pays d'une occupation militaire décidée aux lendemains de Waterloo, gouvernant avec courage sur des ruines, cherchant obstinément à terminer la Révolution dans le dédale des passions françaises.
Par son action et son caractère, il s'affirmera peu à peu comme l'une des figures les plus originales et les plus étonnantes de son temps. Chez lui partout en Europe, modéré et pragmatique, civilisé jusqu'au bout des doigts et sauvage tout à la fois, solitaire et lucide, secret et sentimental, il fut en politique ce qu'un honnête homme est en société. "La parole du duc de Richelieu vaut un traité", disait de lui le duc de Wellington. A deux siècles de distance, l'homme nous apparaît soudain étrangement familier, paradoxal et moderne.

Emmanuel de Waresquiel, le biographe de Talleyrand, l'historien de la Restauration et des Cent-Jours, dresse de ce presque inconnu un portrait attachant et enlevé, puisé à de nombreuses sources inédites. Le Duc de Richelieu a reçu le grand prix Gobert de l'Académie française.

www.editions-perrin.fr

Mardi 1 Décembre 2009
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News