Digital Finance, Cryptofinance Daily News | Innovation, Transformation


              



Le directeur financier : un catalyseur du changement


Une nouvelle étude d'Oracle et d'Accenture analyse l'évolution du rôle des directeurs financiers.



Laurent Leloup
Laurent Leloup
Cette étude montre que le directeur financier n'est plus uniquement un simple gestionnaire : son rôle est désormais stratégique, il devient un véritable acteur du changement.
La réussite de la transformation des finances de l'entreprise et son implication plus forte dans la technologie constituent les clés du renforcement de son influence.

Pour comprendre l'évolution du rôle du directeur financier, Oracle et Accenture ont commandité ensemble une étude mondiale réalisée par Longitude Research, dont les résultats sont publiés dans un rapport intitulé “Le directeur financier : un catalyseur du changement.”
http://www.oracle.com/webapps/dialogue/ns/dlgwelcome.jsp?p_ext=Y&p_dlg_id=13711803&src=7618007&Act=26

Longitude Research a interrogé 930 directeurs financiers d'organisations du monde entier, dont 525 de la zone Europe / Moyen-Orient / Afrique (EMEA), pour mettre en évidence les conclusions suivantes :

- Au cours des trois dernières années, le directeur financier a pris un rôle plus stratégique et son influence a grandi.
- Les directeurs financiers peuvent désormais piloter des changements à travers l'ensemble de l'entreprise, et pas uniquement au sein de la fonction financière.
- Pour compléter ces résultats et analyser de façon détaillée l'évolution du rôle du directeur financier, Longitude Research a réalisé plusieurs entretiens individuels approfondis avec des directeurs financiers de grandes organisations basées dans les principales régions de la zone EMEA.
- Cette étude montre que bien que l'influence stratégique du directeur financier ait globalement augmenté au cours des trois dernières années (68% des réponses de la zone EMEA), seule une minorité d'entre eux joue un rôle de premier plan dans l'élaboration de la stratégie de l'entreprise (33% des réponses de la zone EMEA) ou dans son exécution (25% des réponses de la zone EMEA), et certains obstacles empêchent toujours les directeurs financiers d'atteindre leur potentiel stratégique.

Principaux résultats de cette étude

Le rôle du directeur financier devient plus stratégique et son influence grandit : L'étude révèle que le niveau global de l'influence stratégique du directeur financier a augmenté au cours des trois dernières années (68% des réponses), avec pour 64% des réponses une augmentation des responsabilités dans la préparation et la définition de la stratégie, et pour 46% un renforcement de leur rôle dans les activités de transformation de l'entreprise.

De multiples défis empêchent le directeur financier d'atteindre son potentiel stratégique : Bien que l'influence stratégique du rôle du directeur financier ait augmenté, seulement un tiers (34%) d'entre eux jouent un rôle de premier plan dans la formulation de la stratégie et ils sont encore moins à jouer un rôle dans l'exécution de cette stratégie (25% des réponses). L'environnement économique difficile a été identifié comme le principal obstacle (37% des réponses), suivi par le manque de temps (33% des réponses).

Certains directeurs financiers craignent que de nouvelles réductions des coûts ne viennent mettre en danger la croissance : Alors qu'au cours des trois dernières années les directeurs financiers avaient pour priorités la rentabilité ainsi que la maîtrise des coûts, des flux de trésorerie et du fonds de roulement, ils reconnaissent aujourd'hui que les baisses de coûts pourraient devenir moins efficaces à l'avenir.

Les directeurs financiers reconnaissent que la technologie constitue un outil essentiel pour les aider à remplir leur mission : Lorsqu'on leur demande comment ils pourraient améliorer leurs compétences et leurs capacités à remplir leurs objectifs de coûts et de croissance, les directeurs financiers placent la maîtrise des technologies en deuxième rang, juste dernière la connaissance approfondie de leur secteur d'activité. 82% des directeurs financiers ayant répondu à l'enquête indiquent également que la coopération avec le directeur informatique s'est intensifiée au cours des trois dernières années, ce qui constitue une preuve supplémentaire que la technologie est devenue une composante essentielle de la fonction financière.

Les directeurs financiers considèrent que les technologies de rupture sont de plus en plus importantes pour générer de la croissance : Les résultats de cette étude conjointe soulignent l'importance croissante que les directeurs financiers accordent à la compréhension et à l'utilisation des technologies de rupture telles que les Big Data, le cloud, le mobile et les réseaux sociaux pour générer de la croissance. 75% des personnes interrogées considèrent que l'accès aux informations constitue un facteur clé de souplesse de l'organisation, et 57% considèrent que les investissements dans les Big Data et dans l'analyse opérationnelle constituent une source clé d'avantages concurrentiels.

Les directeurs financiers pensent qu'il est nécessaire de se libérer des problèmes de maintenance et d'intégration de l'informatique, pour se concentrer sur l'utilisation des technologies au service de l'innovation : Lorsqu'on leur demande quelles sont les questions technologiques qui les préoccupent le plus au sein de leur entreprise, les directeurs financiers interrogés citent d'abord le coût de la maintenance, le coût de l'intégration et le manque d'intégration entre les systèmes. Viennent ensuite la qualité et l'intégration des données. Selon cette étude, cette permanence de problèmes informatiques passifs souligne la nécessité pour les directeurs financiers de se concentrer plutôt sur des technologies qui soient plus source d'innovations et sur des projets générateurs de croissance, pour les aider à atteindre leurs objectifs stratégiques, opérationnels et professionnels.

Webcast : “Le directeur financier : un catalyseur du changement”
Pour regarder le webcast, consultez l'adresse :
http://www.cfo.com/webcasts/index.cfm/l_eventdetail/14680756?pcode=ORA053013

“Le directeur financier a toujours joué un rôle critique au sein des entreprises qui réussissent, mais au cours des dernières années, nous avons constaté que ce rôle s'est étendu au-delà des disciplines traditionnelles de la finance pour couvrir un spectre plus large d'initiatives stratégiques et de transformation,” explique John O’Rourke, Vice President of Product Marketing, Oracle. “Comme le montre cette étude, les directeurs financiers réalisent que bien que leur rôle ait déjà évolué, ils ont encore la possibilité d'étendre leur influence au sein de l'entreprise et de mettre à profit leurs compétences spécifiques. La technologie peut jouer un rôle important pour aider les directeurs financiers à atteindre cet objectif, et nous espérons que les analyses que contient ce rapport pourront y contribuer.”

“Alors que les directeurs financiers constatent l'élargissement de leur zone d'influence et de leurs responsabilités, ils subissent également une pression de plus en plus forte pour contribuer concrètement à la croissance de leur entreprise, comme le confirme cette étude,” déclare Donniel Schulman, directeur général de l’activité Finance et Pilotage de la performance d’Accenture. “Pour faire face à l'élargissement de leurs responsabilités, les directeurs financiers s'appuient sur les processus, les contrôles et les analyses du back-office pour produire des informations à forte valeur ajoutée et suggérer des priorités de transformation. Ils peuvent ainsi réussir leur montée en puissance et jouer pleinement leur rôle d'acteurs du changement.”

“Il ne faut pas sous-estimer l'importance des puissants mécanismes d'analyse qui produisent les informations nécessaires pour gérer les performances, informer les dirigeants qui doivent prendre des décisions et favoriser l'innovation pour stimuler la croissance,” analyse Scott Brennan, directeur au sein de l’activité Finance et Pilotage de la performance d’Accenture. “Ces résultats suggèrent également qu'une meilleure intégration est nécessaire entre des systèmes aujourd'hui trop cloisonnés, pour constituer la vision globale dont les décideurs ont besoin pour identifier les opportunités d'investissements et pour planifier les scénarios qui leur permettront de répondre avec encore plus de souplesse aux évolutions constantes de leur environnement.”

Informations complémentaires sur cette étude
Parmi les 525 personnes ayant répondu à cette enquête au sein de la zone EMEA, 270 étaient situées en Europe de l'Ouest, 160 en Europe de l'Est et 95 en Moyen-Orient et en Afrique.


Laurent Leloup

Vendredi 14 Juin 2013
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles publiés sur Finyear

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News