Quotidien Finance Digitale, Crypto Finance Daily News


              



Le coût annuel global de la cybercriminalité dans le monde est estimé à près de 300 milliards d'euros


Les attaques depuis le web ont progressé de près de 25 %, le nombre de violations de données ont cru entre 2012 et 2013 de 61% selon la Commission européenne.



Patrice Remeur
Patrice Remeur
Des dizaines de millions d'enregistrements de données ont été perdus ou dérobées. Le coût annuel global de la cybercriminalité dans le monde est estimé à 285 milliards d'euros (1,7 milliard en France). Selon Xerfi, les coûts liés à ces menaces pourraient engendrer une perte de 2 200 milliards d'euros d'ici 2020 pour l'économie mondiale !

Face à ces menaces, pour la première fois, l'Agence européenne chargée de la sécurité des réseaux et de l'information ainsi que des institutions européennes ont mené le 30 octobre 2014 avec 200 organisations et 400 professionnels de la cybersécurité de 29 pays européens un exercice de cybersécurité opérationnelle. Traitement des alertes, évaluation de la crise, amélioration de la coopération, ajustement de la coordination, conseils et échanges d'informations sont au programme de cet exercice qui s'achèvera début 2015.
Parallèlement les coopérations militaires se mettent en place et l'inscription au traité de l'OTAN "d'attaque informatique" contre l'un des Etats membres permettant une riposte militaire montre la mesure de l'enjeu.

A l'échelle des entreprises, leur dépendance et l'organisation de leurs systèmes informatiques, leur connectivité quasi-totale... Imposent d'intégrer des démarches de cybersécurité pour éviter de coûteuses pertes sans compter les préjudices d'image.

Pour améliorer la sécurisation des services, de nombreux éditeurs proposent des solutions. La mise en place de nouvelles technologies innovantes (reposant sur la biométrie ou sur des réseaux indépendants sécurisés par exemple) renforce la protection des données.

Des solutions et services de dématérialisation sont proposés. Toutefois, l'arsenal technologique a ses limites. L'information des utilisateurs reste la meilleure défense !
Les acteurs du secteur de la banque et de l'assurance se positionnent pour répondre à la demande des clients désireux de mieux se protéger. Toutefois, la remise en question des technologies pour sécuriser les moyens de paiement et la complexité des solutions d'assurance contre les cyberattaques entraînent des évolutions rapides et de nouveaux défis.

Patrice Remeur
Economiste CNAM, auditeur IHEDN, maîtrise Info-com, Patrice Remeur dispose d’une expérience dans les métiers de la communication-marketing, le pilotage de grands projets et le conseil dans les secteur de l'innovation financière, des médias et des services publics.

A côté de la réalisation d'études et d'analyses, il a créé le cabinet conseils en innovation "Good Info" qui intervient dans les domaines suivants :
- Définition de stratégies en communication-marketing
- Réalisation d'études
- Intelligence économique

www.goodinfo.eu




Les médias du groupe Finyear

Chaque jour (5j/7) lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Chaque mois lisez gratuitement :

Le magazine digital :
- Finyear Magazine

Les 6 lettres digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- Le Capital Investisseur
- GRC Manager
- Le Contrôleur de Gestion (PROJET 2014)

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres


Mercredi 12 Novembre 2014
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News