Journal quotidien finance, innovation, crypto, blockchain, token, ICO daily news
Financial Year Financial Year
Finance, innovation & cryptofinance daily news
 
 
 


              



Le cercle vertueux opérationnel vecteur du développement des performances de l'entreprise


Aujourd'hui les leviers utilisés pour développer les performances de l'entreprise se résument à sa simple optimisation financière. Mais qui dit performances financières dit souvent économies de charges pour ne pas dire réduction drastique et immédiate des frais d'exploitation, de personnel et d'investissement.



Éric Schüller
Éric Schüller
Certes, c'est efficace à court terme mais sur la durée comment améliorer plus encore les performances financières de l'entreprise ? Comment agir et réagir lorsque l'activité continue de baisser ? En poursuivant la réduction des charges d'exploitation mais jusqu'où et pour combien de temps ? Et lorsque l'activité reprend ou se développe faut-il ouvrir à nouveau les vannes des dépenses ?

Pour répondre à ces deux situations, il existe une troisième voie qui consiste à travailler sur l'ensemble des relations et interactions entre les différents services qui composent l'entreprise. La notion de durée est ici très importante car il s'agit d'améliorer non seulement les services mais également les relations entre eux. Il n'est pas inutile d'ailleurs de rappeler que la vocation de l'entreprise est de perdurer dans le temps puisque ses statuts sont d'une durée initiale de 99 ans.
L'optimisation des relations inter services consiste à identifier les répercussions que peuvent avoir toutes les actions et non actions d'un service sur ses voisins et inversement. Car l'accumulation des actions et non actions à pour conséquence de faire consommer des charges d'exploitation supplémentaires, de les doubler voire même plus encore. Cette accumulation de frais finira par coûter très cher à l'entreprise aussi bien en dépenses directes qu'indirectes et dans les deux cas totalement inutiles.

Mais il est possible de réaliser des économies de charges sans pénaliser ni l'entreprise, ni ses services, ni ses équipes. Cette approche exhaustive des circuits opérationnels des services consiste à identifier au sein de chaque service toutes les actions et échanges avec les autres services voisins tout au long de la chaine de fabrication des produits et des services rendus afin de les optimiser à chaque étape de leur processus. C'est donc cette amélioration construite à chaque étape et par chaque service qui permettra au bout du compte d'économiser des frais inutiles et redondants, voire de supprimer des étapes totalement inutiles et redondantes qui au bout du compte allonge les étapes et les coûts.

En conclusion, le cercle vertueux opérationnel consiste à améliorer l'ensemble du système de l'entreprise en optimisant les échanges entre ses services et en fédérant la contribution de chacun d'eux qui la compose. En revanche le moindre écart de l'un d'eux bousculera l'équilibre opérationnel de l'ensemble et par voie de conséquence l'équilibre financier de l'entreprise.

À suivre ...

Éric Schüller
Directeur Administratif et Financier


Mercredi 30 Novembre 2011
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles publiés sur Finyear