Journal quotidien finance-innovation daily news
Financial Year Financial Year
Journal quotidien Finyear : finance-innovation all the year
 
 
 


              



Le Gouverneur de la Banque populaire de Chine parle blockchain et crypto-monnaies


Plusieurs banques centrales ont manifesté leur intérêt pour le lancement de leurs propres monnaies numériques et la Banque populaire de Chine (PBoC) est à la pointe de ce mouvement.



La PBoC a récemment organisé une réunion qui a examiné les avantages et les défis de l'application blockchain et de la technologie du grand livre distribué à améliorer les systèmes monétaires et sociaux de la Chine.

Zhou Xiaochuan, Gouverneur de la Banque populaire de Chine a récemment été interviewé par l'hebdomadaire Caixin afin de connaitre les raisons pour lesquelles la PBoC est tellement intéressée par ces technologies des devises numériques.

"Avec le développement rapide d'Internet et les changements importants dans les systèmes de paiement mondiaux, il est nécessaire de mettre en place le système d'émission et de circulation de la monnaie numérique, ce qui aidera à bâtir l'infrastructure financière et à améliorer la qualité et l'efficacité de l'économie." déclare Zhou Xiaochuan.

Le Gouverneur estime cependant que les monnaies numériques émis par le gouvernement seront différentes des crypto-monnaies actuelles tel que le bitcoin.

Il estime également que ces nouvelles monnaies numériques devront posséder différents mécanismes afin d'éviter le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme.
"L'émission, la circulation et la transaction de la monnaie numérique suivront les mêmes principes de gestion que la monnaie traditionnelle." déclare-t-il.

Alors que la réunion de la Banque populaire de Chine sur la technologie blockchain, qui a eu lieu le 20 janvier dernier, a conclu que les systèmes à base de grands livres distribués peuvent améliorer l'infrastructure financière de la Chine, Zhou Xiaochuan a déclaré que les blockchains peuvent ne pas être à la hauteur, au moins dans leur forme actuelle...
"Jusqu'à présent, les blockchains ont consommé trop de ressources, y compris des ressources de calcul et de stockage, et ne peuvent pas gérer le volume des transactions en cours. Nous devons attendre et voir si ce problème peut être résolu à l'avenir".

Article traduit d'après les sources Caixin et The Merkle.

My Blockchain Company est partenaire des rubriques blockchain de votre quotidien Finyear.
Pour lire tous les articles Finyear dédiés Blockchain rendez-vous sur www.finyear.com/search/Blockchain/

Participez à la conférence "Blockchain Leaders" éditée par Finyear.
Pour cela inscrivez-vous sur www.bl0ckcha1n.com

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Les 6 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- The FinTecher
- The Blockchainer
- Le Capital Investisseur

Le magazine trimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Mercredi 17 Février 2016
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles publiés sur Finyear