Quotidien Finance, Corporate Finance, Crypto Finance, ICO, STO, Blockchain Daily News


              



Le CAC consolide, mais la tendance reste haussière


Valquant a tenu son 227ème petit déjeuner mensuel « Scénario de marché » au Cercle de l’Union Interalliée mardi 4 février 2014.



Eric Galiègue
Eric Galiègue
Conformément à sa méthodologie d’analyse systématique de l’actualité, Valquant présente les points-clés pour l’allocation d’actifs « scénario de marché » et le choix de titres « secteurs et titres ».

SCENARIO DE MARCHE

1) Bilan du mois écoulé

Le CAC 40 consolide. La tendance haussière des marchés d’actions n’est pas remise en cause. La crise des pays émergents commencée en mai 2013 continue. Les baisses du cours des indices boursiers des pays émergents sont très impressionnantes, exprimées en $. Mais le billet vert reste stable par rapport aux grandes monnaies telles que l’€ ou le real brésilien.
Les taux des obligations des pays développés ont baissé et le prix des matières premières (industrielles, énergétiques, précieuses et agricoles) s’est affaibli.

2) Analyse critique de l’actualité

L’actualité économique est marquée par la croissance de l’économie américaine de plus de 3 %, cela malgré quelques statistiques décevantes liées aux conditions climatiques exceptionnelles. La croissance européenne s’améliore également. La Chine, quant à elle, voit son activité industrielle se dégrader, pour la 1ère fois depuis 6 mois. Cela confirme le sentiment d’un ralentissement structurel.
L’actualité des entreprises est dominée par la forte activité de fusions et acquisitions, notamment aux USA. On note par ailleurs la multiplication des déceptions sur les bénéfices des entreprises européennes.
L’actualité politique se distingue par le discours du Président Obama aux USA. Ce discours sur l’Etat de l’Union dénonce les inégalités et fait le constat de la dynamique retrouvée de l’économie américaine.
En France, le Président Hollande a confirmé le virage de la politique économique menée par son gouvernement, lors d’une conférence de presse le 14 janvier.
L’actualité monétaire est marquée par l’accentuation du « tapering » par la FED, ce qui marque la normalisation progressive de la politique monétaire américaine. En Chine, un produit d’investissement en défaut technique a nécessité l’intervention des autorités publiques. Le marché interbancaire chinois est perturbé par les produits toxiques.
L’actualité financière est dominée par la crise des pays émergents. Certains responsables politiques accusent les USA de ne rien faire. Le prochain G20 risque d’être tendu. L’Europe du sud est euphorique. L’Espagne a par exemple levé cette semaine 10 milliards d’€ à un taux de 3,84 % sur le marché obligataire. La situation est comparable en Italie, au Portugal et en Grèce.

3) Thème du mois : 1997 – 2014, un parallèle ?

Nous considérons que l’année 2014 pourrait ressembler à l’année 1997, qui a été marquée par une crise des pays émergents d’Asie. La crise, à l’époque, n’a pas touché significativement les pays développés, et s’est traduite par une consolidation des cours pendant quelques mois. Dans notre analyse de long terme, nous pensons que la crise asiatique de 1997 a marqué le début du risque déflationniste ; la crise des émergents de 2013-2014 pourrait marquer la fin du risque déflationniste.
Les politiques monétaires toujours laxistes, la volonté de ré-industrialisation des pays développés, et la possible hausse des salaires, devraient se traduire par l’éloignement, puis la disparition du risque déflationniste. Cela se traduira par une nouvelle hausse des PER, par la baisse des primes de risque et par une légère hausse du taux nominal de croissance anticipé à long terme…

SECTEURS ET TITRES EN EUROPE

1) Bilan du mois écoulé

Des secteurs cycliques sont en tête du palmarès tels que les banques et les voyages et loisirs. En revanche, les secteurs défensifs tels que l’agroalimentaire ou la pharmacie sont en fort retrait : la logique d’un schéma de reprise économique est respectée.
La surperformance de notre liste européenne est en ligne avec l’indice de référence. La performance de notre liste française commence très bien l’année.
En 2013, les critères fondamentaux classés « contrariants » ont été associés à la performance boursière… C’est, comme en 2013, le critère « PER » qui est associé à la performance en janvier 2014.

2) Choix de titres et secteurs

Nous avons relevé les ratios d’évaluation de l’année 1997, pour les comparer aux ratios pratiqués aujourd’hui. Cet exercice permet de dire que l’évaluation actuelle des actions françaises est très raisonnable, et que son potentiel d’appréciation par « re rating » des PER est de l’ordre de 25 %. Selon cette approche, des titres comme DASSAULT SYSTEME, ALTRAN ou ATOS sont attractifs aujourd’hui. Ce constat rejoint notre pari 2014 sur les valeurs technologiques.







Eric Galiègue
VALQUANT

171, rue Saint-Honoré - 75001 Paris
Tél. 01.58.18.37.50
Fax. 01.42.65.15.26

www.valquant.fr




Lisez gratuitement chaque jour (5j/7) le quotidien Finyear.
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise.
Lien direct pour vous abonner : www.finyear.com/newsletter

Lisez gratuitement chaque mois :
- le magazine digital Finyear sur www.finyear.com/magazine
- la lettre digitale "Le Directeur Financier" sur www.finyear.com/ledirecteurfinancier
- la lettre digitale "Le Trésorier" sur www.finyear.com/letresorier
- la lettre digitale "Le Credit Manager" sur www.finyear.com/lecreditmanager
- la lettre digitale "Le Capital Investisseur" sur www.finyear.com/lecapitalinvestisseur

Lundi 10 Février 2014
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Free Daily Newsletter / Newsletter quotidienne gratuite


Cryptocurrencies



Finyear - Daily News