Corporate Finance, DeFi, Blockchain, Web3 News
Fintech, DeFi, Blockchain, Web3 Daily News by Finyear

Le CAC 40 chute après le rally de fin d’année : les actions françaises en déclin

Une fin d’année assez pessimiste et atypique pour les adeptes de la Bourse de Paris a été enregistrée pendant la dernière semaine de décembre, marquant la chute progressive et inévitable du CAC 40 après le rally de fin d’année. Un recul de 0,6% autour de 6510 points a été enregistré, signant la chute totale de la Bourse de Paris. Les détenteurs d’actions françaises ne sont pas épargnés. Un début d’année difficile s’annonce pour eux.


Tout savoir sur le CAC 40

On définit le CAC40 comme le principal indice de la Bourse de Paris. Il est connu par le code ISIN FR0003500008 pour ceux qui veulent investir cac 40. Son code numérique est en revanche PX1. Le CAC40 a vu le jour en 1987 grâce à la Compagnie des agents de change, CAC désignant Cotation Assistée en Continu. Lors de sa création, il a été conçu sur 1000 points de base. On le détermine sur la base de 40 actions qui sont cotées en continu et qui font partie du premier marché appartenant aux 100 sociétés disposant des échanges les plus nombreux sur Euronext Paris. Celui est connu comme la première bourse européenne. Notons que l’ensemble de ces sociétés représente en quelque sorte la tendance de l’économie française. Elles peuvent changer de temps à autre pour que cette représentativité puisse être maintenue.

La pandémie : ultime cause de la chute du CAC 40

Et pourtant, tout allait bien pour le CAC40. En tout cas, vers la fin de l’année 2019, on a enregistré 6000 points pour la Bourse de Paris, ce qui est considéré comme un niveau historiquement haut. Le début de l’année 2020 était marquant, puisque la Bourse a commencé à chuter de 5% et ce, dès l’annonce des premiers cas de coronavirus en France. On pensait que cela allait être temporaire étant donné qu’en février, on enregistre un nouveau record de 6 111,24 points.

La montée en flèche des cas de coronavirus n’a pas arrangé les choses selon les prédictions des experts. Ce même mois de février, un recul de 3,94 % a été enregistré, qui continuera jusqu’à atteindre une chute de 8,39 % en mars 2020. Les différentes chutes qui se sont succédé ce mois de mars étaient significatives pour ce qui est de la prédiction de l’avenir de l’économie française, puisqu’au même moment, le pétrole a aussi chuté de 30%. Le mois de mars 2020, la chute du CAC40 était marquée dans la mémoire de tous. On enregistrait un recul historique de −12,28 % à 4 044,26 points. L’année 2020 était marquée par une succession de chute et de rebond pour la Bourse, jusqu’à ce que celle-ci atteigne de nouveau un record en avril 2021. À 6 131,34 points, l’espoir renaît pour les actionnaires français. En été 2021, ce chiffre a même dépasse 6800 points, un record historique dans le monde du trading boursier.

Au début de l’année 2022, la chute est à nouveau là. Un recul de 9% est observé dès le mois de janvier. Le mois de décembre est toujours marqué par un ensemble de séances, les dernières de l’année, que l’on a nommé « Santa Rally » ou Rally de fin d’année. En principe, les bourses mondiales sont censées progressées positivement lors du Rally, notamment de l’indice S&P 500. Pourtant, pour le CAC40 a enregistré une chute de 1.6% pendant les séances pour enfin finir par tirer le rideau le jeudi 29 décembre.

Conclusion
Les conséquences se font surtout sentir dans le secteur du luxe à Paris. Hermès a par exemple enregistré un recul de -2,7% tandis que Michelin a enregistré une chute de – 3%. Pour le moment, bien qu’une perspective de récession par certains experts soit à envisager en 2023, on reste optimiste puisque le début d’année a quand même enregistré une hausse, bien que moindre, de 1% pour le CAC40, une évolution soutenue par des activités manufacturières.

------------------------------------------------------------------------

Disclaimer: The text above is a press release that was not written by Finyear.com.
The issuer is solely responsible for the content of this announcement.
Avertissement : Le texte ci-dessus est un communiqué de presse qui n'a pas été rédigé par Finyear.com.
L'émetteur est seul responsable du contenu de cette annonce.

Mardi 17 Janvier 2023




OFFRES D'EMPLOI


OFFRES DE STAGES


NOMINATIONS


DERNIERES ACTUALITES


POPULAIRES