Quotidien Fintech, Blocktech, New Finance / Daily News
              



Vendredi 19 Août 2011

La vie est-elle plus « loca » de l’autre côté de la frontière ?


La vie est-elle plus « loca » de l’autre côté de la frontière ?



De plus en plus de jeunes diplômés et non diplômés français, fatigués de la vie en France, sont tentés par la vie à l’étranger, et en Espagne plus particulièrement. Ils ont l’espoir de vivre une vie plus douce au pays de la corrida et de la paëlla. Pour autant, ont-ils raison ? L’herbe est-elle réellement plus verte ailleurs ?

Si la vie est globalement moins chère en Espagne, c’est aussi parce que les salaires sont considérablement moins élevés qu’en France.

On peut comprendre ces jeunes qui, cherchant à échapper à la grisaille française et à son mode de vie parfois un peu trop casanier, migrent vers l’Espagne, le pays de la fête et de la « vida loca ».

Les deux villes espagnoles les plus attractives : faites votre choix entre un appartement à Madrid et un appartement à Barcelone !

Dans l’optique de cette migration choisie, nombreux sont ceux qui se mettent à la recherche d’appartements.
Les deux villes espagnoles les plus attractives pour les jeunes français sont Barcelone et Madrid.

Barcelone pour son côté balnéaire, et Madrid pour sa réputation nocturne sulfureuse. Il faut dire aussi que Barcelone étant la capitale catalane, il est possible d’y rencontrer des difficultés relatives à la langue. Du fait de sa situation idéale, proche de la frontière française, et en bordure de la méditerranée, les appartements Barcelone restent chers.

En revanche, si la vie à Madrid n’a rien de maritime, un appartement Madrid reviendra un peu moins cher, ou du moins, tout dépendra du quartier que vous choisirez.

Une expérience inoubliable

D’une manière ou d’une autre, même si les jeunes qui tenteront l’expérience peuvent ne pas passer leur vie entière en Espagne, ou ne pas réussir à trouver d’emploi, il n’y aura pas là de quoi dramatiser. Actuellement, la situation est difficile dans de nombreux pays, et l’est plus encore pour un jeune vivant dans un pays autre que le sien. Le retour au bercail ne devra donc pas être vécu comme un échec. Vous pourrez toujours retourner en Espagne pour les vacances !


Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Finyear: latest news, derniers articles


Morning Newsletter



Le marché des cryptos





Finyear - Daily News