Digital Finance, Cryptofinance Daily News | Innovation, Transformation


              



La prime du patron de Wells Fargo a bien du mal à passer


Bonjour à toutes et à tous, voici un article du quotidien Le Monde* qui remet la rémunération des dirigeants en haut de l'affiche.



Ivan Tchotourian
Ivan Tchotourian
On comprend l'irritation que la banque américaine Wells Fargo a suscitée chez Ken Feinberg, le conseiller du président Obama sur la question des primes dans le secteur de la finance. Dans un entretien donné à la chaîne CNBC, M. Feinberg a déclaré que les 21,3 millions de dollars (15,6 millions d'euros) accordés à John Stumpf, le patron de la banque, "avaient de quoi sérieusement interpeller". La somme empochée par M. Stumpf ne choque pas seulement parce qu'elle surpasse largement ce que ses homologues de la Côte est ont perçu. Il est surtout le seul dirigeant d'une grande banque à avoir vu sa rémunération augmenter en 2009, et même, être multipliée par deux. Une décision extravagante dans la mesure où Wells Fargo a bénéficié autant que ses concurrentes des dispositifs d'aide publique qui ont poussé le secteur à modérer ses pratiques en matière de rétribution.

La banque peut avancer un argument arithmétique pour justifier sa position : en 2008, la gratification de M. Stumpf avait été bien moindre que les années précédentes. Elle s'était élevée à 0,17 % de son salaire net, soit une baisse de l'ordre d'un tiers ou de la moitié par rapport aux exercices précédents. Or, JPMorgan et Goldman Sachs avaient pris des mesures similaires. Goldman y mettant même un zèle prononcé : la prime de Lloyd Blankfein avait été ramenée à 0,07 % de son salaire, alors qu'elle avait atteint 0,6 % en 2007. Pour 2009, les patrons des deux établissements ont aussi consenti à une réduction du reste de leur rémunération, tandis que leurs confrères de Bank of America, de Citigroup et de Morgan Stanley, dont les comptes ont tous fini dans le rouge en 2009, n'ont rien perçu du tout à titre de prime.

A la prochaine ...

* Le Monde.fr, 8 mars 2010

Ivan Tchotourian
Maître de conférences à l'Université de Nantes
Chercheur associé à la Chaire en droit des affaires et du commerce international (Canada)
droit-des-affaires.blogspot.com/

Lundi 15 Mars 2010
Notez


DISCUSS / DISCUTER

1.Posté par Hégoa le 16/03/2010 14:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour de plus amples informations, le site remunerationsdesdirigeants.com publie l'ensemble des rémunérations des dirigeants du CAC 40 et du Next20.

Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles publiés sur Finyear

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


Livres Blancs




Blockchain Daily News


Cryptocurrencies