Quotidien Finance Digitale, Crypto Finance Daily News


              



La population active française s’estime malheureuse au travail


« Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie ». Derrière cette citation de Confucius vieille de 2 500 ans, se cache une question plus que jamais d’actualité : sommes-nous heureux dans nos vies professionnelles ?



A travers son dernier rapport, le Job Happiness Index, le moteur de recherche d’emploi Indeed analyse le degré de satisfaction professionnelle de la population active de 35 pays à travers le monde, dont la France. Dans quel pays les travailleurs sont-ils les plus heureux ? Pour quelles raisons ? Quels sont les pays où ils se considèrent les moins bien lotis ?

Dans les pays où il est difficile de trouver un emploi, le simple fait de travailler est source de satisfaction professionnelle

Sur les 35 pays analysés, la Colombie, le Mexique, la Russie, l’Irlande et le Brésil arrivent respectivement en tête des pays ayant obtenu les meilleurs résultats en termes de satisfaction professionnelle des salariés. Cette étude Indeed se distingue significativement d’autres classements tels que celui des Nations-Unis sur le Bonheur dans le monde qui tendent à démontrer que les individus sont globalement plus heureux dans les pays riches.

Dans ce rapport, ce n’est pas le cas. Le simple fait d’avoir un emploi dans un pays qui enregistre des taux de chômage élevés ou connaît une période de récession est considéré comme une source de satisfaction professionnelle. C’est notamment le cas de la Colombie, l’Espagne, le Venezuela, la Russie et le Brésil, qui figurent dans le top 10 des pays où les salariés se déclarent les plus heureux au travail.

La raison principale du bonheur au travail : un bon équilibre vie privée / vie professionnelle

Fini le temps où le salaire mensuel était le critère inéluctable. L’étude Indeed met en lumière un point important, représentatif de l’évolution des mentalités à l’égard du monde du travail. La place laissée à la vie privée est désormais le premier indicateur d’une vie professionnelle satisfaisante. Cet intérêt pour un meilleur équilibre vie privée / vie professionnelle n’est pas l’apanage de quelques pays, mais bel et bien une tendance mondiale, ce critère se plaçant en tête des raisons contribuant au bonheur des actifs à travers le monde.

Suivent ensuite, le management, la culture de l’entreprise, la sécurité de l’emploi et les possibilités d’évolution et en cinquième position, la rémunération et les avantages financiers.

La France, 4ème pays où la population active est la plus malheureuse au travail

Le bas du classement renforce l’idée que la richesse du pays n’est pas un critère garantissant le bonheur au travail. Parmi les 10 pays enregistrant les plus faibles résultats en termes de satisfaction professionnelle figurent cinq des plus importantes économies mondiales : le Japon, l’Allemagne, la France, l’Inde et la Chine. L’un des facteurs communs aux deux pays où la population active se déclare la moins bien lotie est la moyenne d’âge élevée qui flirte avec les 45 ans au Japon et atteint les 46 ans en Allemagne.

« L’aspect culturel est également un facteur à prendre en compte. » souligne Tara Sinclair, Chief Economist chez Indeed. « Certaines populations sont moins démonstratives et peinent donc à déclarer spontanément un degré élevé de satisfaction. » Dans le cas du Japon, le fait que les actifs prennent en moyenne 9 jours de congés par an et que 22% d’entre eux travaillent plus de 49 heures par semaine explique en partie, la raison pour laquelle le Japon ferme la marche du classement.

Cette différence culturelle se ressent également lorsque sont étudiés les postes qui sont le plus associés au bonheur au travail. Ainsi, au Royaume-Uni, c’est lorsque l’on est directeur que l’on s’estim e le plus heureux. Au contraire, en France, ce sont les stagiaires qui font ce constat.

Pour consulter le rapport en intégralité, rendez-vous sur : http://blog.indeed.com/hiring-lab/indeed-job-happiness-index-2016/

Méthodologie
Indeed offre la possibilité aux internautes de noter les entreprises pour lesquelles ils travaillent ou ont travaillé. Pour établir ce rapport, Indeed a analysé les données des 35 pays regroupant le plus grand nombre d’évaluations sur le site.

A propos d’Indeed
Indeed est le premier moteur de recherche d’emploi au monde. Plus de 180 millions de personnes effectuent une recherche d’emploi, publient leur CV et recherchent une entreprise via Indeed chaque mois. Indeed est disponible dans plus de 60 pays, dans 28 langues et représente la première source de candidats pour des milliers d’entreprises. Pour en savoir plus, rendez-vous sur indeed.com.

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Les 6 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- The FinTecher
- The Blockchainer
- Le Capital Investisseur

Le magazine trimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Vendredi 1 Avril 2016
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News