Quotidien Finance Digitale, Crypto Finance Daily News


              



La crise va durer 5 ans, dixit les internautes


5 ans de crise économique encore : voici ce que démontre une étude, le Krach Stress Index de Filteris. La société canadienne, spécialiste en analyse des perceptions et des valeurs sur le Web (E-Réputation), révèle les résultats d’une étude panoramique réalisée en mars 2009.



Laurent Leloup
Laurent Leloup
Près de 2.000 sites, blogs et forums ont ainsi été sélectionnés, cartographiés et analysés afin d’y mesurer les perceptions françaises versus celles exprimées sur le Web anglophone en regard de la crise économique et de sa durée potentielle. Pouvoir d’achat, coût de la vie, crédits à la consommation, marché immobilier et industrie automobile sont les principaux thèmes anxiogènes abordés sur le Web et sur lesquels se base le Krach Stress Index.

Les analystes ont établi une cartographie des blogs, forums et sites web, anglophones (65 % du total) et français (35 % du total) sur un axe influence-buzz. Ils ont ensuite systématiquement analysé (qualitativement et quantitativement) le contenu des sources cartographiées afin d’en extraire tant les thèmes importants que la durée anticipée de crise qui leur était explicitement associée.

« La crise durera 5 ans »
Globalement et de manière redondante les sources Web analysées anticipent une crise économique multisectorielle d’une durée de 5 ans.

« Fortes inquiétudes face à la baisse du niveau de vie »
Loin des grands principes économiques qui ont vécu, les sites, blogs et forums sélectionnés témoignent d’une forte inquiétude en regard de la baisse du niveau de vie engendrée par la crise.
- 45 % des sources françaises traitent de la crise du crédit contre 67 % des sources anglo-saxonnes.

« Les anglo-saxons plus pessimistes que les Français face à la crise du crédit »
- Plus pessimistes, les opinions anglo-saxonnes n’entrevoient le bout du tunnel de cette crise du crédit que dans 5 ans seulement contre 2 ans pour les sources françaises.
- Thème hexagonal par excellence et fortement alimenté par les médias, la baisse du pouvoir d’achat rejaillit dans 41,3 % des opinions françaises exprimées. Ces dernières n’augurent rien de bien non plus avant 5 ans dans ce registre.
- Web français ou non, les sources analysées estiment que 5 années seront nécessaires pour redresser les secteurs immobilier et automobile qui cristallisent également les inquiétudes.
Véritable caisse de résonance, le Web permet donc de capter les perceptions, aspirations et angoisses des internautes. Si tous subissent certes le contexte économique actuel, ils n’en expriment pas moins – avec quelques disparités culturelles – leur ressenti face à une crise qui est certainement et avant tout une grave crise de confiance et de réputation.

La crise va durer 5 ans, dixit les internautes

Les méthodologies exploitées par l’équipe scientifique de Filteris avaient permis d’annoncer les résultats des élections canadiennes et françaises (premier et second tours) de 2007 plusieurs semaines avant les firmes de sondages reconnues.

Rendez-vous dans 2 ans...

Laurent Leloup

Mardi 14 Juillet 2009
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News