Quotidien Finance Digitale, Crypto Finance Daily News


              



La banque d'affaires ARJIL à la conquête du Sud-Est de l'Europe


Depuis 2005, ARJIL développe ses transactions de M&A avec les pays du Sud-Est de l’Europe : une partie du globe qui représente un marché de plus de 60 millions d’habitants.



On les appelle les pays de l’Europe émergente : ils se situent entre autres dans les Balkans et la région de la Mer Noire. Bulgarie, Roumanie, Serbie, Croatie, Slovénie, Bosnie et Macédoine : ce sont ces pays qu’ARJIL a choisi pour se positionner en tant que spécialiste des fusions-acquisitions mid-market, ciblant des transactions financières dont les valeurs d’entreprise varient entre 50 et 500 millions d’euros.

Au total, ces pays représentent un marché d’un peu plus de 60 millions d’habitants. Quant à la croissance minimale du PNB attendue en 2008, elle serait de +4% en Croatie à +7% en Roumanie. Autre constat : sur la période 2005-2007, les investissements dans les pays de cette zone ont augmenté de 10%. Et, d’ici à 2010, la croissance attendue des investissements serait de +10%1.

« Cette partie émergente de l’Europe continuera à se développer plus rapidement que la zone plus mature, et offrira des opportunités de transactions financières intéressantes » Wladimir Mollof - Président

Pour relever ce nouveau défi, à la fois stratégique et financier, ARJIL s’appuie sur son expérience et ses contacts économiques et politiques dans ces différents pays. Par ailleurs, ARJIL a constitué une équipe multi-culturelle de professionnels, basée à Paris, qui s’appuie sur les bureaux de représentation d’ARJIL à Belgrade, Sofia et Bucarest. A cela s’ajoute un réseau de partenaires locaux, qui permet de disposer de compétences en matière de due diligence et services aux transactions : c’est le cas notamment de « Publikum » en Slovénie, « Transacta » en Bulgarie et « Finainvest » en Roumanie.

Ainsi, depuis 2005, ARJIL a assisté ses clients dans la gestion et la finalisation de nombreuses transactions dans ces pays du Sud-Est de l’Europe. A titre d’exemples, citons :
- l’acquisition des activités du grand assureur roumain Asiban par Groupama (opération de 350 M!)
- la cession des hôtels Athénée Palace Hilton à Bucarest et Sofia Hilton, dont Vivendi Universal était le principal actionnaire

Parallèlement, ARJIL assiste une institution financière de référence dans son développement régional, ainsi qu’un groupe russe dans l’acquisition d’activités dans l’agro-alimentaire. En Serbie et en Croatie, ARJIL accompagne également un groupe d’études média international dans l’extension de son réseau par acquisition, ainsi qu’un fonds d’investissements international intéressé par le spin-off d’un groupe de produits de grande consommation.
Enfin, en Bulgarie, ARJIL conseille la municipalité de Sofia dans la privatisation de sa banque.

A ce jour, ARJIL est la banque d’affaires indépendante la plus impliquée dans le Sud-Est de l’Europe. En effet, elle y multiplie contacts et transactions. Une véritable valeur ajoutée pour ses clients, industriels ou institutions financières, qui trouvent un conseil expérimenté et fiable : du sur-mesure pour mettre en oeuvre des projets de partenariats stratégiques et/ou capitalistiques, dans des environnements prometteurs mais pas toujours faciles d’approche.

www.arjil.fr
www.altiumcapital.com

1 Source : Etudes économiques Unicredito sur les Balkans et la Mer Noire.

Mardi 16 Décembre 2008
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News