Quotidien Corporate & Crypto Finance - Daily News


              



La Commission Européenne renonce à autoriser le coupage pour les vins de table rosés


"Il est important d'écouter nos producteurs quand ils s'inquiètent de changements dans les régulations. Il était clair ces dernières semaines qu'une majorité de notre secteur viticole pensait que mettre un terme à l'interdiction du coupage allait saper l'image du rosé traditionnel", c'est en ces termes que la commissaire européenne à l'Agriculture, Mariann Fischer Boel, a justifié la décision de la Commission Européenne de maintenir l'interdiction de faire du vin rosé par coupage de vin rouge avec du vin blanc pour les vins sans indication géographique.



La Commission Européenne renonce à autoriser le coupage pour les vins de table rosés
Le ministre de l'Agriculture, Michel Barnier, a fait part de sa satisfaction à l'annonce de cette décision, parlant de l'heureuse conclusion du "dialogue" engagé depuis plusieurs mois avec la commission, dans le seul but de "préserver notre modèle alimentaire" dangereusement mis en question par la possibilité de produire par coupage des vins de table rosés qui représentent environ 10 % des vins rosés produits en France. Le vin rosé représente lui-même 10 à 12 % de la production française de vin.

Très critiqué pour avoir tout d'abord semblé favorable au coupage avant de s'installer en tête du mouvement pro-saignée, Michel Barnier a eu l'occasion de s'expliquer devant le Sénat sur les différentes étapes de la contestation française de l'autorisation de la fabrication de rosé par coupage.

www.vitisphere.com

Mardi 16 Juin 2009
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Free Daily Newsletter / Newsletter quotidienne gratuite


Cryptocurrencies




Finyear - Daily News