Digital Finance, Cryptofinance Daily News | Innovation, Transformation


              



La Chine est-elle dangereuse ?


La croissance très forte de la Chine, supérieure à celle qui est annoncée officiellement, a évidemment des conséquences favorables sur l’économie mondiale : elle favorise certaines exportations et contribue à l’accélération de la croissance mondiale.
Mais ce cahier montre aussi les effets négatifs des politiques chinoises sur l’équilibre commercial et financier, les transferts de technologies, les résultats des sociétés étrangères implantées en Chine, la « profitabilité » et l’emploi, le coût des matières premières et enfin l’environnement.



AVANT-PROPOS

Ce cahier du Cercle des économistes tente d’analyser l’ensemble des effets du développement économique, commercial et financier de la Chine sur l’équilibre mondial.

L’introduction recense les canaux par lesquels ces effets transitent : gains de parts de marché de la Chine dans le commerce mondial, croissance mondiale dopée par la croissance chinoise, accumulation de réserve de change en Chine, effets de la croissance chinoise sur les marchés de matières premières et sur l’environnement.

Le chapitre I montre que l’ensemble des décisions de politique économique de la Chine (soutien des exportations, régimes de change, administration du crédit, recherche de ressources en matières premières, investissements publics, recherche des investissements étrangers, politiques migratoires) se comprend si on part du postulat que les autorités chinoises ont l’objectif essentiel, pour des raisons surtout politiques et sociales, de conserver le maximum de croissance le plus longtemps possible.

Le chapitre II propose quatre pistes pour expliquer la contradiction entre une allocation de l’épargne qui devrait être inefficace et qui pourtant semble relativement efficace dans la pratique.

Le chapitre III analyse l’évolution future (probable ou souhaitable) du régime de change de la Chine. Ce régime de change doit tenir compte des contraintes (sous-développement financier, nécessité de certains contrôles des capitaux), mais doit donner plus d’autonomie à la politique monétaire de la Chine pour éviter les pièges de l’ancrage au dollar (excès de liquidité, taux d’intérêt déraisonnablement bas…). Ces choix de politique monétaire en Chine pourraient aller à l’encontre de l’hégémonie du dollar, basée sur une allocation internationale de l’épargne inefficace effectuée au profit des États-Unis.

Le chapitre IV montre que, même si les différentes mesures possibles montrent que le yuan chinois est sous-évalué (de 20 à 30 %), il n’est pas dans l’intérêt ni de la Chine (avec le sous-développement financier, le risque bancaire), ni des pays du G7 (qui doivent aussi régler le problème des déséquilibres macro-économiques des États-Unis) de réaliser un ajustement rapide de la parité du yuan vers sa parité d’équilibre.

Le chapitre V analyse les évolutions du besoin d’énergie de la Chine et de la politique énergétique de la Chine dans ses deux dimensions : diversification énergétique nationale, avec le risque pour l’environnement que la part des combustibles fossiles va rester très importante ; politique internationale de diversification et de sécurisation des approvisionnements.

La conclusion passe en revue une série de risques pour le reste du monde générée par la stratégie de croissance de la Chine.

PATRICK ARTUS

SOMMAIRE

- Avant-propos de Patrick Artus

- INTRODUCTION : Les canaux de transmission de la Chine vers le reste du monde
°Patrick Artus

- I. L’OBJECTIF CENTRAL DE POLITIQUE ÉCONOMIQUE DE LA CHINE : CROÎTRE LE PLUS VITE POSSIBLE
°Patrick Artus

- II. L’ALLOCATION DE L’ÉPARGNE EST-ELLE SI MAUVAISE ?
°Patrick Artus et Johanna Melka

- III. LA RIVALITÉ MONÉTAIRE SINO-AMÉRICAINE ET LE RÉGIME DE CHANGE DE LA CHINE
°Michel Aglietta

- IV. LE YUAN ET LE SYSTÈME MONÉTAIRE INTERNATIONAL
°Agnès Benassy-Quéré et Amina Lahrèche-Révil

- V. CHINE : ENTRE LA FRÉNÉSIE DE LA DEMANDE D’ÉNERGIE ET LES MENACES SUR L’ENVIRONNEMENT
°Jean-Marie Chevalier

- CONCLUSION : La Chine est-elle dangereuse ?
°Patrick Artus

Lundi 16 Juin 2008
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles publiés sur Finyear

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News