Digital Finance, Cryptofinance Daily News | Innovation, Transformation


              



La Chine banquier du monde


La Chine banquier du monde - Claude MEYER - Editions Fayard - 331 pages



Le rêve chinois « d’un pays riche et fort » retrouvant au XXIème siècle la suprématie d’antan de l’empire du milieu, est-il entrain de se réaliser ?

Cette renaissance qui s’inscrit dans le contexte paradoxal « d’un peuple pauvre dans un pays riche », Claude MEYER, grand banquier, professeur à Sciences Po et éminent spécialiste des économies asiatiques en est convaincu, pour autant que la Chine puisse « lancer le troisième étage de sa fusée ». Ce qui suppose qu’après les trente glorieuses qui lui ont permis de s’imposer mondialement au plan de l’industrie et du commerce, elle s’ouvre cette voie par un nouveau bond en avant, lui permettant d’investir et de dominer le champ de la finance internationale.

« Banquier du Monde » la Chine l’est déjà à plus d’un titre comme créancier, (le deuxième des USA) que « financeur » (des déficits occidentaux) et en tant que banque mondiale bis des pays pauvres et émergents.

Sur ce plan le plus dur reste sans doute à faire car les obstacles restent nombreux : un système financier bridé par l’Etat-parti et inadapté à une internationalisation de son système bancaire, la puissance inhibée d’un yuan sous évalué.

Champions toute catégorie de l’épargne mondiale, les Chinois se sont donc durablement installés dans les excédents financiers et commerciaux ; ils disposent donc de la matière première mais ils leur restent à se doter des outils et de la technologie qui pourraient faire d’eux la super puissance financière mondiale….

Entraînant le déclin relatif des USA et (si l’on est optimiste) en donnant une nouvelle chance à l’Europe et l’euro, de partager ce leader ship mondial.

Le grand intérêt de cette analyse, riche et documentée, repose sur l’approche de l’auteur consistant résolument à « renverser l’approche traditionnelle de l’observateur extérieur pour partir du point de vue chinois » c’est-à-dire un peuple contraint de corriger les faiblesses de ses ressources naturelles par une stratégie d’investissements à l’étranger et une ascension financière vécue comme le passage obligé d’un retour « à sa juste place ».

Remarquable.

La Chine banquier du monde
Jean-Louis Chambon
Président du Prix et du Cercle TURGOT, et de la Fédération Nationale des Cadres Dirigeants


Retrouvez les chroniques de Jean-Louis Chambon sur www.canalacademie.com

Lisez gratuitement chaque jour (5j/7) le quotidien Finyear.
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise.
Lien direct pour vous abonner : www.finyear.com/newsletter

Lisez gratuitement chaque mois :
- le magazine digital Finyear sur www.finyear.com/magazine
- la lettre digitale "Le Directeur Financier" sur www.finyear.com/ledirecteurfinancier
- la lettre digitale "Le Trésorier" sur www.finyear.com/letresorier
- la lettre digitale "Le Credit Manager" sur www.finyear.com/lecreditmanager
- la lettre digitale "Le Capital Investisseur" sur www.finyear.com/lecapitalinvestisseur

Lundi 17 Mars 2014
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles publiés sur Finyear

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News