Corporate Finance News / Quotidien
              


Vendredi 21 Mars 2014

La CGPME conditionne son soutien au Pacte de Responsabilité à une véritable baisse des prélèvements


Le Comité Directeur de la CGPME réuni ce jour a décidé d'apposer la signature de la Confédération sur le "relevé de conclusions des réunions paritaires sur le Pacte de Responsabilité".



A cette occasion, la CGPME réaffirme sans ambiguïté et sans "aller-retour" son refus de tous engagements chiffrés notamment en termes de création d'emplois. En effet, celle-ci repose avant tout sur la visibilité du carnet de commandes, sur l'investissement et sur les marges des entreprises.

En outre, il est à souligner que ce texte réclame "une trajectoire claire de baisse des prélèvements et une simplification de l'environnement administratif et réglementaire".

Par ailleurs, et alors même que les défaillances d'entreprises, en particulier chez les commerçants, artisans, sont en forte hausse depuis 2014, les instances de la CGPME ont réitéré leur souhait de voir baisser rapidement le coût du travail en refusant d'opposer emploi et compétitivité.

Il faut maintenant cesser de tergiverser et annoncer rapidement le maintien du CICE, la suppression des cotisations famille pour les travailleurs indépendants d'une part et pour les salaires à ce jour non inclus dans le CICE. Parallèlement la baisse de l'impôt sur les sociétés (IS) sous la barre des 30% serait un signal fort, à condition que la mesure soit financée exclusivement par des économies sur les dépenses publiques.

En effet, rien de tout cela n'aura de sens si, au final, ce qui est donné d'une main est repris de l'autre. L'entrée en vigueur de ces potentielles baisses de charges va-t-elle coïncider avec les augmentations destinées à financer l'usine à gaz du compte individuel pénibilité ?

CGPME


Lisez gratuitement chaque jour (5j/7) le quotidien Finyear.
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise.
Lien direct pour vous abonner : www.finyear.com/newsletter

Lisez gratuitement chaque mois :
- le magazine digital Finyear sur www.finyear.com/magazine
- la lettre digitale "Le Directeur Financier" sur www.finyear.com/ledirecteurfinancier
- la lettre digitale "Le Trésorier" sur www.finyear.com/letresorier
- la lettre digitale "Le Credit Manager" sur www.finyear.com/lecreditmanager
- la lettre digitale "Le Capital Investisseur" sur www.finyear.com/lecapitalinvestisseur



Finyear: latest news, derniers articles


Finyear Coffee: Your Morning Newsletter

Flux RSS