Quotidien Corporate & Crypto Finance - Daily News


              



L'enseignement supérieur et la profession bancaire renforcent leurs liens


Valérie Pécresse, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche et Ariane Obolensky, directrice générale de la FBF, ont signé en présence de Michel Pébereau, président de BNP Paribas*, un protocole d’orientation pour renforcer les relations entre les établissements d’enseignement supérieur et la profession bancaire dans le cadre de l’autonomie des universités, avec une première convention d’application concernant la professionnalisation.



Pour les banques françaises, il est essentiel de développer un dialogue constructif avec l’enseignement supérieur - dont le rôle est fondamental pour préparer l’insertion professionnelle des jeunes - et de construire l’avenir par le soutien à la recherche au service de l’innovation et le développement d’une formation tout au long de la vie adaptée à la diversité des emplois et des métiers.

Les échanges et les relations entre les établissements d’enseignement supérieur et la profession bancaire se développent depuis de nombreuses années : les entreprises bancaires accueillent en stage des étudiants et des enseignants ; la profession soutient la recherche, organise avec des universités des forums régionaux sur les métiers de la banque et développe l’alternance pour les étudiants préparant des diplômes de tous niveaux.

Le protocole d’orientation permettra de formaliser et d’accentuer cette politique pour une plus grande efficacité dans l’intérêt de tous, notamment à travers l’information sur les métiers et l’orientation professionnelle, l’organisation de contacts avec les entreprises pour les emplois et les stages et l’implication de professionnels dans les conseils d’administration des universités.

La convention d’application mobilise la Direction générale de l’enseignement supérieur et de la recherche et le Centre de formation de la profession bancaire, en fixant notamment des objectifs de progression de l’alternance, de développement de partenariats pédagogiques et de mise en œuvre de cursus innovants au titre de la formation tout au long de la vie.

Des chiffres
- La FBF représente toutes les banques exerçant en France.
- Le secteur bancaire emploie près de 400 000 salariés et recrute environ 30 000 personnes par an dont plus des deux tiers sont des jeunes de moins de 30 ans et plus de 80% sont des niveaux bac +2/3 ou +4/5.
- 8.000 jeunes se forment en alternance dans les banques chaque année.
* Monsieur Michel Pébereau est également membre du Conseil exécutif et président du comité Universités du MEDEF

Annexe

La profession bancaire mobilisée vers les Universités depuis plusieurs années

1. Information sur les métiers de la banque
La FBF organise des Forums régionaux des métiers de la banque, destiné à informer les étudiants, sur la diversité et les potentiels des métiers du secteur. Ces forums sont organisés avec et au sein des Universités (derniers en date : Rennes, Lille, Montpellier, Strasbourg …).
Plus de 12000 étudiants ont participé à une quinzaine de Forums régionaux depuis 4 ans, et ont pu rencontrer des jeunes professionnels en poste et des responsables de ressources humaines.
Sur son site fbf.fr, la profession bancaire met à disposition des fiches métiers, également regroupées sous forme d’un guide – téléchargeable gratuitement – et a produit des vidéos sur 7 métiers différents (conseiller clientèle de particuliers, PME, responsable d’agences, technicien commerce international, audit et contrôle de gestion, analyste fusion-acquisition et chef de projet système d’information).
Ces supports d’information sont également disponibles pour les Services universitaires d’information et d’orientation (SUIO) pour les aider à accompagner les jeunes dans leurs choix d’orientation et d’insertion professionnelle.

2. Mobilisation de responsables bancaires pour la participation aux conseils d’administration des Universités
Depuis la Loi de réforme des Universités d’août 2007, dix responsables bancaires ont été désignés dans les conseils d’administration des Universités (sur une centaine de représentants des entreprises) : Lille, Clermont-Ferrand, Paris, Lyon, Nancy, Marseille, Bordeaux, Rouen, Rennes …
Ces professionnels apportent leur expérience des conseils d’administration d’entreprises, aident à la mise en place de filières pédagogiques adaptées aux besoins des bassins d’emploi et appuient l’Université en matière de gestion.

3. Développement de l’alternance et création de nouveaux diplômes professionnalisants (licence, masters …)
Dans l'enseignement supérieur, les formations en alternance se sont développées (doublement en 4 ans — 2004/2008 — des contrats d'apprentissage et contrats de professionnalisation), notamment en liaison avec les organisations de la profession et leurs outils spécifiques (réseau des CFA Banques / CFPB, voir banque-apprentissage.com).
Des partenariats liant le CFPB aux universités et aux écoles ont été créés notamment dans le cadre de la licence professionnelle Banque préparant aux métiers de Conseiller clientèle de particuliers et, dernièrement, dans le cadre de masters 2 préparant à celui de Conseiller clientèle de professionnels.
Sur la base d’un référentiel de compétences élaboré par un comité métier composé de professionnels des grands groupes bancaires, la profession via le CFPB a bâti le programme pédagogique permettant l’acquisition des compétences techniques et relationnelles indispensables à l’exercice du métier. Ce « bloc de compétences » peut être intégré dans les cursus de formation supérieure — dont les diplômes d’Etat sont délivrés par les établissements d’enseignement supérieur— aux fins de les professionnaliser.
Dans cet esprit, le CFPB a mis en œuvre des partenariats avec 26 établissements d’enseignement supérieur. *

Ces partenariats reposent sur le principe de la double acquisition
- des savoirs de base (droit, économie, gestion d’entreprises …),
- des connaissances professionnelles (de plus en plus pointues et spécialisées par rapport aux besoins des clients),
permettant ainsi une bonne intégration dans les premiers postes et une adaptabilité dans l’évolution de carrière attendue (souvent 5 à 6 postes dès les dix premières années d’expérience pour ceux qui le souhaitent).

Ce faisant, la profession poursuit son engagement dans le processus de formation tout au long de la vie (rappelons que son investissement dans la formation des collaborateurs représente 4 à 6% de la masse salariale).

4. Partenariats vers la recherche et sa valorisation
La profession bancaire finance, depuis janvier 2008, cinq chaires de recherche en banque d’investissement et de marchés. Cette initiative des banques françaises, d’un montant total de 6,5 millions d’euros sur 5 ans, s’inscrit dans le cadre du pôle de compétitivité financier mondial Finance Innovation en place depuis juillet 2007.
A travers ces chaires, les banques françaises visent à :
Encourager l’innovation financière,
Renforcer la visibilité internationale des formations françaises en finance, et attirer les meilleurs étudiants étrangers,
Donner à l’industrie financière les ressources humaines dont elle a besoin,
Devenir force de proposition au niveau mondial et augmenter le rayonnement de la Place, grâce à la publication des résultats de recherche au travers de conférences et d’articles dans des revues internationales.

* ISAFI - Université de Méditerranée - Aix Marseille 2 - Université Paul Cézanne - Aix Marseille 3 - IUT d’Amiens - IUT d’Avignon - Université de Bretagne occidentale – Brest - Université Montesquieu - Bordeaux 4 - IUP Banque Assurance - Université de Caen - Université d’Auvergne - Clermont Ferrand 1- Université de Bourgogne – Dijon - Université de Lille 2 - IUT du Limousin – Limoges - Université Lumière - Lyon 2 - IUP de Sciences Financières -Université de Nancy 2 - IUP Banque Finance - Université de Nantes - IUT de Nice - Côte d’Azur - Université d’Orléans - Université de Paris 5 - René Descartes - Université de Paris 10 – Nanterre - Université de Paris 13 – Villetaneuse - Université de Rennes 1 - Université de Rouen - Université Unique de Strasbourg - Ecole Supérieure de Commerce de Toulouse - IAE de Toulouse - IAE de Tours - Université François Rabelais - Université de Versailles Saint Quentin en Yvelines

www.fbf.fr

Lundi 29 Juin 2009
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Free Daily Newsletter / Newsletter quotidienne gratuite


Cryptocurrencies




Finyear - Daily News