Quotidien Corporate & Crypto Finance - Daily News


              



L'assureur-crédit Atradius considère l'effondrement du marché du crédit comme une correction nécessaire


L'assureur-crédit Atradius est inquiet que les crises se produisant dans le marché hypothécaire de second ordre aux Etats-Unis, qui touchent actuellement tous les marchés financiers importants, auront des répercussions sur la capacité des sociétés à honorer leurs dettes et obligations envers les fournisseurs à court terme.



L'assureur-crédit Atradius considère l'effondrement du marché du crédit comme une correction nécessaire
"Tout particulièrement, certaines entreprises hautement endettées ont été prises en charge par des sociétés de capitaux propres faisant elles-mêmes l'objet d'une surveillance", a affirmé Anno Kamphuis, agent de risque en chef de Atradius N.V. "Plusieurs sociétés commanditées par des capitaux propres sont maintenant davantage endettés qu'elles ne l'ont jamais été. Nous croyons que cet effondrement du marché du crédit marque la fin d'une époque "d'anorexie de capitaux", le levier financier irrationnel des sociétés. De plus, nous sommes vigilants en ce qui a trait aux ententes de capitaux propres se trouvant actuellement dans notre pipeline."

Selon Atradius, la part des transactions de capitaux propres ayant un multiple dette-bénéfice d'exploitation supérieur à 6 a augmenté à plus de 36 % à la mi-2007. En 2002, cette part ne représentait que 4 %. Cela illustre la hausse des capitaux empruntés en relation aux résultats d'exploitation dans certaines ententes de capitaux propres.

"Comme toute correction négative des cours", a mentionné M. Kamphuis, "celle-ci cause de lourds dommages, particulièrement pour les institutions financières et les investisseurs. Il n'y aucun doute qu'elle s'attaquera aussi au secteur des entreprises. Tout de même, Atradius croit qu'une correction était inévitable.

"Le fait que cette correction dans les marchés du crédit survienne maintenant pourrait être une bonne chose, puisque les principales économies européennes affichent toujours une croissance raisonnablement bonne. Cela permet aux entreprises de générer des flux de trésorerie d'exploitation adéquats et réduit le risque selon lequel les entreprises seront incapables
d'honorer leurs obligations en matière d'endettement et de sommes à payer.

"Nous croyons qu'une correction des cours dans la dette d'entreprise est nécessaire pour ré-établir une base solide pour le futur. Il est moins attrayant de prendre en charge des entreprises criblées de dettes. Dans un environnement économique où la production de liquidités opérationnelles est de plus en plus incertaine et le niveau de la dette d'entreprise augmente, cela obligera les sociétés et leurs actionnaires à y réfléchir deux fois avant de
prendre le risque d'augmenter la dette des entreprises jusqu'au cou. Ces ajustements des niveaux de dette seront accueillis favorablement par Atradius dans ses activités de fournir aux sociétés un soutien continu dans la réduction du risque et le développement de leurs activités."

L'assureur-crédit Atradius considère l'effondrement du marché du crédit comme une correction nécessaire
A propos d'Atradius
Atradius, assureur-crédit de premier plan, génère des revenus totaux
d'environ 1,3 milliard d'euros et détient une part de 24 pour cent du marché
mondial de l'assurance-crédit. Elle assure pour environ 400 milliards d'euros
d'échanges mondiaux par année contre le risque de non-paiement et propose une
gamme complète de produits et de services de transfert de risques et de
gestion de créances clients. Comptant 3 500 employés et plus de 90 bureaux
dans 40 pays, Atradius a accès à des renseignements de solvabilité sur
45 millions d'entreprises dans le monde et prend plus de 12 000 décisions par
jour en matière de limite de crédit. Atradius a reçu la notation "A" par
Standard & Poor's (perspective stable) ainsi qu'une notation "A2" par Moody's
(perspective stable).
Source : www.atradius.com

Mardi 28 Août 2007
Notez



Free Daily Newsletter / Newsletter quotidienne gratuite


Cryptocurrencies




Finyear - Daily News