Quotidien Corporate & Crypto Finance - Daily News


              



L’après-révolution d’Octobre 2008 : quid de l’assurance-crédit ?


Quand l’adoption d’un code de déontologie s’impose



La crise financière a fortement secoué le secteur de l’assurance-crédit en 2008 et en 2009. Une information insuffisante doublée d’une communication déficiente a altéré la nécessaire confiance entre assurés et assureurs-crédit. Convaincu que le moment était venu de remettre sur de bonnes voies la collaboration entre les parties et d’optimiser le produit, CRiON a fondé, en septembre 2010, une cellule de réflexion baptisée Credit Management Think Tank 2015. Aujourd’hui, ce groupe présente le fruit de sa première initiative : un Code de déontologie destiné au marché de l’assurance-crédit.

La crise financière a provoqué bien des mécontentements au sein des entreprises assurées et des fédérations à la suite, essentiellement, de suppressions massives de limites de crédit et de diminutions de risques unilatéralement décidées par les assureurs-crédit. Qui formulent pour leur part plusieurs critiques à l’encontre des assurés, dont les renseignements ne leur permettent pas d’apprécier exactement les risques. En un mot, aucun des acteurs ne reçoit réponse à ses questions, au détriment de la relation de confiance.

Le besoin de davantage de transparence et de motivation est donc manifeste. Se contenter d’attendre et de voir venir n’étant pas une solution, la Cellule de réflexion a pris l’initiative d’élaborer un Code de déontologie auquel les parties contractantes, c’est-à-dire les assureurs-crédit, les entreprises assurées ainsi que les acheteurs, seront invitées à adhérer. Quant aux courtiers, ils auront, en leur qualité d’intermédiaires chargés de promouvoir et d’encourager l’application du Code (lequel est un Gentlemen’s Agreement mais n’a pas force de loi), un rôle de premier plan à jouer.

L’idée consiste à inviter les protagonistes à souscrire au Code dans le cadre de toute police existante ou nouvelle et à éditer un rapport annuel consacré à son application. Dès après son lancement en Belgique, l’ouvrage sera diffusé, par le biais du réseau Aon notamment, sur le marché européen. D’importance cruciale, la communication relative au concept dont s’inspire le Code sera le fait de tous les intervenants et visera en outre un certain nombre d’instances.

Le Code est conforme à la mission d’autorégulation que le monde de l’assurance-crédit (suivant en cela une initiative antérieure du pôle bancaire) s’impose dans le but de restaurer la confiance, d’améliorer la perception du secteur et, partant, de tirer pleinement parti de son potentiel. Il vise à générer une situation dans laquelle toutes les parties seront gagnantes et à assurer l’avenir du produit, de même que celui de ses utilisateurs et des fournisseurs du service. Il est donc indispensable que tous les acteurs collaborent à l’échange d’une information correcte dans un climat d’ouverture, de confiance, de professionnalisme et de dialogue, autant de principes fondamentaux sur lesquels repose le Code. Les parties veilleront également à disposer d’outils informatiques assurant une transmission efficace de l’information.

Les compagnies d’assurances-crédit signataires s’engageront à accroître la transparence, en informant systématiquement le client de tout changement de cotation (rating), en mettant sur pied un système d’évaluation des débiteurs, en rendant publique leur politique commerciale relative à la modification des lignes de crédit et en clarifiant leur procédure de tarification – sur le chapitre des prix, rien ne les empêche de tenir compte de la différence entre le fait de disposer d’une ligne de crédit sur un acheteur et celui d’en faire effectivement usage.

Pour leur part, les entreprises assurées se feront fort d’obtenir des données financières précises sur leurs acheteurs et de se doter d’une saine politique de gestion des crédits. Nul doute que la Cellule de réflexion et CRiON auront à cœur de les aider à traduire cette philosophie en des objectifs et moyens réels et mesurables.

Bien qu’il entende laisser pleinement jouer la concurrence entre compagnies, le Code met un accent particulier sur le service que le client est en droit d’attendre, plutôt que d’entretenir une guerre des prix qui débouchera immanquablement sur une perte de ce service.

A propos de CRiON
CRiON est un courtier-conseiller indépendant spécialisé dans l’assurance-crédit et la gestion de crédits.
Sise à Gand, l’entreprise fait partie du réseau mondial d’Aon, groupe spécialisé dans le courtage, coté en Bourse et implanté dans 120 pays. Plus de 20 milliards d’euros de chiffre d’affaires enregistrés par 700 clients et quelque sont assurés via CRiON.
CRiON est détenteur de Q*For, le label de qualité exprimant la satisfaction de la clientèle.

Jeudi 17 Février 2011
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Free Daily Newsletter / Newsletter quotidienne gratuite


Cryptocurrencies




Finyear - Daily News