Quotidien Finance Digitale, Crypto Finance Daily News


              



L’agence de notation Coface est lancée en France


Coface effectue aujourd’hui le lancement commercial de sa nouvelle activité d’agence de notation. Dans un marché dominé par 3 grands acteurs au modèle identique, Coface est le premier à proposer une différenciation, intégrant les critiques suscitées par la crise.



Elle s’appuie sur ses notations internes, en tant que spécialiste à la fois de l’information et de l’assurance-crédit. Après une période de tests concluante dans des pays clés sur tous les continents, ces notations internes sont accessibles depuis le mois de juin dans deux pays : Hong Kong, Dubaï, et aujourd’hui en France ; à l’automne au Royaume-Uni et en Allemagne.

Coface sollicitera son enregistrement en tant qu’agence de notation conformément à la nouvelle réglementation européenne adoptée en avril.

Le modèle de notation Coface : fiabilité, indépendance et responsabilité
Coface appuie son activité d’agence de notation sur 2 métiers : l’information d’entreprises, par lequel Coface suit en permanence la situation financière de 50 millions d’entreprises dans le monde, et l’assurance-crédit grâce auquel Coface possède une expérience très riche des défauts d’entreprises (environ 150 défauts d’entreprises sont recensés et analysés par jour).

Coface commercialise déjà ses scores « @rating », c'est-à-dire des notations qui lui permettent de suivre ses petits risques. En lançant son activité d’agence de notation, Coface ouvre à présent sa notation approfondie interne de ses plus gros risques :
- uniquement sur les 18 000 entreprises sur lesquelles Coface possède une exposition de risque substantielle, et donc des analyses lourdes et une expérience en continu du comportement de paiement de l’entreprise notée ;
- en présentant cette note sous la forme d’une note Moyen Terme classique en lettres, avec probabilités de défaut et matrices de transition associées.
Ce nouveau produit s’adresse aux banques intéressées pour suivre leurs risques, étalonner leurs propres notes et enrichir leurs instruments de suivi des marchés ; et aux entreprises pour les aider dans leur communication financière.

Pour ces entreprises, Coface propose 3 niveaux de service :
- une information et un dialogue permanent sur leur note, gratuits; c'est une déclinaison de l'engagement Transparence vis-à-vis de l'ensemble des entreprises, et qui s'appuie sur leur notation financière pour les grandes entreprises, et sur leur score @rating pour les autres ;
- la confirmation par Coface de la note auprès de tout interlocuteur, partenaire de l'entreprise notée qu'elle souhaite conforter ; ce service est facturé suivant son étendue, en général quelques centaines d'euros par an ;
- une notation financière publique classique pour les instruments de marché (court terme ou moyen terme), accompagnée d'un rapport ; cette notation est facturée suivant la complexité de l'analyse ; le prix indicatif pour une opération simple (10.000 euros par an) est nettement plus faible que pour les notations classiques, intégrant le fait que la note elle-même a déjà été produite.

En France Coface note les 2 000 principales entreprises, cotées et non cotées
« Il faut sortir par le haut de la crise des notations révélée par la crise des subprimes. Il est important de restaurer la confiance dans la notation » déclare Jérôme Cazes, Directeur général de Coface. « Nous sommes différents des agences classiques parce que nous sommes spécialisés sur le risque entreprises,
indépendants car nos notes sont payées pour l'essentiel par l'assurance-crédit, fiables par la qualité statistique avérée de nos notations, et responsables puisque si nous nous trompons, nous devons indemniser ».

Deux paires d'yeux et un suivi permanent
Les équipes d’information d’entreprises sont le premier maillon de la production d’une note. C’est à un analyste (première « paire d’yeux ») qu’il incombe de collecter la base de l’information, d'entretenir le contact avec l'entreprise, et de produire un projet de note. La validation de cette note revient à l'expert assurance crédit chargé de suivre l'encours de risque Coface sur la société notée (la deuxième « paire d'yeux »).
Ce processus de production est appliqué dans tous les pays. Les équipes d'analystes sont locales, mais la grille d'analyse, le contrôle qualité et les contrôles statistiques sont mondiaux.
Le lancement sera progressivement étendu à l'ensemble des 65 pays de présence Coface. Coface sollicitera son enregistrement en tant qu'agence de notation auprès du CESR européen, dès que cette procédure sera en place (en principe au printemps 2010). Les entités Coface concernées solliciteront également leur agrément chaque fois que nécessaire auprès des autorités locales compétentes de chacun des pays de présence.

A propos de Coface
Coface a pour mission de faciliter les échanges entre toutes les entreprises partout dans le monde. Pour cela, Coface offre à ses 130 000 clients quatre outils pour externaliser en tout ou partie la gestion, le financement et la protection de leur Poste clients : l’assurance-crédit, l’affacturage, la notation et l’information d’entreprise et la gestion de créances. Coface propose également, en France, la gestion des garanties publiques à l’exportation pour le compte de l’Etat. Grâce à un service de proximité de qualité et 7 000 collaborateurs répartis dans 65 pays, plus de 45% des 500 plus grands groupes mondiaux sont déjà clients de Coface. Coface est filiale de Natixis dont les fonds propres (tier 1) s’élèvent à fin décembre 2008 à 13,4 milliards d’euros.

www.coface.fr

Dimanche 21 Juin 2009
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News