Quotidien Finance Digitale, Crypto Finance Daily News


              



Jours de colère


« Cet essai de mousquetaires » aux confins de la philosophie, de l’histoire et de l’économie, vient fort opportunément alimenter une réflexion de fond post-crise mondiale.



Jours de colère
Ces auteurs de grande notoriété et très complémentaires dans leur contribution, apportent leurs éléments de réponse pour « ré enchanter le capitalisme « et sortir son esprit de « sa cage de fer ».

« Ces jours de colère » résultant d’un sentiment d’injustice et d’impuissance sont analysés par le philosophe allemand, Peter SLOTERDIJK, tandis que Francis FUKUYAMA, auteur de best-sellers plaide pour une insertion de l’économie dans « l’extérieur social », Pierre DOCKES pour sa part montre la ligne de rupture potentielle de l’ordre économique en esquissant les perspectives d’une mutation urgente de cet ordre, que Marc GUILLAUME considère frappé du « virus de l’économisme ».

L’avenir du capitalisme et sa (nécessaire ?) refondation sont-ils inexorablement liés au « renouveau » de son esprit par la mondialisation ?
Si l’esprit est « la raison centrale » d’un phénomène et « le réel la manifestation de l’esprit » alors il est nécessaire de recourir à l’Histoire pour appréhender son esprit :
L’actualité à travers la crise mondiale renvoie aux racines communes des différentes formes du capitalisme : le marché et la concurrence, la « guerre civilisée » mais mal régulée de « tous contre tous », le divertissement généralisé dans le jeu, conséquences du goût irrépressible des hommes pour la démesure et la négation même de la rationalité……

L’ordre économique, en lien dans ses origines avec la spiritualité, s’en est-il définitivement éloigné au point de devenir le lieu de culte des deux grands ressorts de l’économie capitaliste : la cupidité et la peur ?

« L’amoralisme » du capitalisme est-il le prix à payer fatalement pour préserver son efficacité ?
Deng Xiaoping semblait le penser : « …..peu importe que le chat soit noir ou blanc, pourvu qu’il attrape la souris….. »
Mais la « souris sociale » semble vouloir résister…….
Remarquable en tous points.

JOURS DE COLERE
L’ESPRIT du CAPITALISME
Editions Descartes et Cie - 159 pages – 17 €
Pierre DOCKES, Francis FUKUYAMA,
Marc GUILLAUME, Peter SLOTERDIJK

Jean-Louis Chambon
Président du Prix et du Cercle TURGOT, et de la Fédération Nationale des Cadres Dirigeants


Retrouvez les chroniques de Jean-Louis Chambon sur www.canalacademie.com

Mardi 8 Septembre 2009
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News