Quotidien Corporate & Crypto Finance - Daily News


              



Jérôme Cazes publie de la Révolution des Cercles et lance le site mycercle.net


Jérôme Cazes qui a dirigé pendant plus de 20 ans le groupe Coface publie un livre le 23 octobre, La Révolution des Cercles ou 55 bonnes pratiques pour parler de votre entreprise avec ceux qui comptent vraiment. Il part du constat que le manque de confiance est certainement notre premier problème économique. Il décrit pour le dirigeant d’entreprise comment il peut promouvoir la réputation de son entreprise en toute confidentialité : quoi dire, à qui et comment.



La création de l’outil Internet www.mycercle.net, une réponse à ce constat.
MyCercle qui s’adresse spécifiquement aux dirigeants de TPE, de PME et d’ETI : ces dernier construisent des cercles pour y inviter leur banquier, les assureurs-crédit et agences d’information, leurs actionnaires, leurs investisseurs, leurs donneurs d’ordre, les pouvoirs publics.

MyCercle aide donc le dirigeant à présenter son entreprise :
- il surveille en permanence la réputation financière de son entreprise et de celles de 3 de ses concurrents ;
- il construit en quelques minutes et gère des portraits personnalisés et confidentiels de son entreprise adapté à chaque cercle de partenaires ;
- il reçoit des conseils pour sa veille et ses présentations, de MyCercle, de conseils indépendants sélectionnés par MyCercle.

MyCercle assure aux dirigeants des TPE et PME un porte-voix professionnel et confidentiel et leur fait gagner du temps et diminue leur stress. Il améliore le dialogue entre les « gros » et les « petits ». Il crée de la confiance et de l’efficacité collective. Allégeant ainsi le coût énorme du « mal dialogue » (davantage de transmissions réussies, meilleure compétitivité à l’international, un vrai choc de simplification etc..).

«Le manque de confiance est notre premier problème économique mais il existe désormais une solution»

Face au manque de confiance qui mine nos économies, Jérôme Cazes suggère une double solution avec un livre, La Révolution des Cercles et un outil internet, mycercle.net, dévoilés le 23 octobre. En modifiant la façon dont les dirigeants communiquent sur leur entreprise, cette double solution leur apporte la sécurité et renforce la confiance de leurs partenaires. En facilitant le dialogue, notamment entre grosses institutions et petites entreprises, elle crée de la confiance et de l’efficacité collective.

« JE DIS CE QUE JE VEUX A QUI JE VEUX » ET « JE M’ABONNE A DES OUTILS INTERNET QUI NE CAPTENT PAS MON INFORMATION, MAIS M’AIDENT A LA CONTROLER »…

…ce sont les messages du nouvel internet décrit dans La Révolution des Cercles, quand l’ancien internet nous dit au contraire : « soyez transparent, dites tout à tout le monde » (ce qui n’a pas de sens dans la vraie vie des affaires) ; ou « je vous échange mon outil internet contre votre information » : un troc faustien que détestent les dirigeants qui se demandent s’ils sont le client ou le produit. Le meilleur investissement que puisse faire un dirigeant est dans la présentation de sa société pour inspirer confiance « à ceux qui comptent » pour lui : ses financiers et ses actionnaires, mais aussi ses partenaires en affaires, les pouvoirs publics… La réputation de son entreprise est un produit : aucun produit ne se vend tout seul et personne ne le «vendra» à sa place. Jérôme Cazes décrit comment promouvoir la réputation de l’entreprise avec 55 bonnes pratiques issues de centaines d’expériences de dirigeants : quoi dire, à qui et comment. La Révolution des Cercles va donner aux dirigeants un atout majeur dans cette promotion : le nouvel internet travaillera comme eux, de façon confidentielle et personnalisée.

LE DIRIGEANT PREND LE CONTROLE DE SA COMMUNICATION SUR SON ENTREPRISE

MyCercle, accessible sur www.mycercle.net , intègre les bonnes pratiques décrites dans La Révolution des Cercles : le dirigeant surveille en permanence la réputation financière de son entreprise et de ses concurrentes ; il construit en quelques minutes des portraits personnalisés et confidentiels de son entreprise adaptés à chaque cercle de partenaires ; il reçoit des conseils précis pour sa veille et ses présentations, de MyCercle et de conseils indépendants sélectionnés par MyCercle.
MyCercle défend l’éthique du nouvel internet de La Révolution des Cercles, un internet sous contrôle de ses clients : MyCercle n’a pas accès à l’information de ses abonnés, protège l’identité de ses abonnés et de leurs partenaires, ne perçoit ni recettes publicitaires ni commission sur les conseils, son capital est détenu par les créateurs.
MyCercle assure aux dirigeants d’entreprises (et particulièrement de PME et de TPE) un porte-voix fiable, leur fait gagner du temps et protège leurs données. Les portraits confidentiels de leur entreprise fonctionnent en « poupées russes » : avec plus de transparence pour les cercles des partenaires les plus proches.

MyCercle CREE DE LA CONFIANCE ET DE L’EFFICACITE COLLECTIVE EN FACILITANT LE DIALOGUE ENTRE ACTEURS ECONOMIQUES

Le dialogue n’a cessé de se dégrader depuis 20 ans entre « gros » (Etat, banques, grands donneurs d’ordre…) et « petits » (TPE, PME, ETI). MyCercle aide à le renouer. Il dit aux petites entreprises « vous n’avez plus d’excuses pour ne pas vous présenter correctement à ceux qui comptent pour vous » ; et aux grandes institutions : « vous n’avez plus d’excuses pour ne pas écouter des PME qui mettent gratuitement à votre disposition des informations traçables, sécurisées et à jour ».

LA DIFFUSION DE MyCercle ALLEGERA LE COUT DU « MAL DIALOGUE »

- moins de crises de trésorerie et moins de faillites par simple manque de dialogue,
- un financement facilité des PME, par les banques et par les nouvelles plateformes de désintermédiation qui imposent toutes des présentations structurées,
- des transmissions réussies et moins de sociétés qui disparaissent faute de repreneurs,
- des entreprises plus compétitives parce qu’elles se présentent mieux à l’international,
- des entreprises industrielles qui attirent mieux les jeunes, des territoires qui aident mieux leurs entreprises à se valoriser…,
- un vrai choc de simplification : on ne « simplifie » plus les questionnaires, on les supprime !
- la possibilité de concilier le nouveau droit à l’intimité désormais reconnu aux petites entreprises (avec la fin de l’obligation de dépôt des comptes), sans perte d’information « pour ceux qui comptent ».

La Révolution des Cercles, Editions Sépia, 104 pages, 12€ est disponible notamment via les sites :
www.mycercle.net , www.editions-sepia.com et www.amazon.fr

MyCercle est partenaire du forum Finyear dédié BFR du 26 novembre 2013 :
Informations et inscription sur : www.working-capital-day.eu


Mardi 5 Novembre 2013
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Free Daily Newsletter / Newsletter quotidienne gratuite


Cryptocurrencies




Finyear - Daily News