Quotidien Fintech & Blocktech / Daily News
              



Vendredi 11 Décembre 2020

Interview #Kraken : Comment la cryptomonnaie joue dans la réduction des inégalités


Entretien avec Curtis Ting, Managing Director Europe de Kraken.



Curtis Ting, bonjour, quel rôle la Covid-19 a-t-elle joué pour soutenir l'appel à l'adoption de la cryptomonnaie en cette période de crise économique ?

La Covid-19 a mis en évidence les failles endémiques au système financier traditionnel. Des taux d'intérêt au plus bas et des augmentations gargantuesques de la masse monétaire ont mis à mal l'épargne et la sécurité financière des ménages. Des programmes d'achat d'obligations de mille milliards de dollars ont alimenté une hausse verticale des marchés d’actions, un espace où, aux États-Unis, le 1% le plus riche représente la moitié de tous les ménages propriétaires. En fait, très peu de mesures de relance se répercutent sur l'économie « réelle ».

Un effort soutenu pour corriger les injustices et les déséquilibres financiers systémiques était déjà en cours avant la pandémie. Le secteur du Fintech, qui utilise la technologie pour fournir des services automatisés qui améliorent l'inclusion, a connu une adhésion soutenue des utilisateurs au cours des cinq dernières années. Les plateformes financières fondées sur des applications offrent un moyen beaucoup plus accessible et dynamique d'accéder aux services financiers.

Mais nous devons aller plus loin. Les actifs en cryptomonnaies, avec leurs réserves fixes et le fait qu’ils ne présentent aucune restriction, offrent une solution alternative aux défaillances du système financier traditionnel, contribuant finalement à remédier à l'inégalité croissante des richesses en améliorant l'inclusion financière.

Pouvez-vous donner un exemple de la façon dont cela fonctionne en pratique ?

Prenez l'exemple des bitcoins : il n'y aura jamais une quantité de bitcoins supérieure à 21 millions. Aucune entité, aucune banque centrale, ne pourra jamais modifier arbitrairement ce chiffre; sa valeur est déterminée uniquement par la demande ouverte du marché.

Dans un contexte de politiques monétaires expansives et d'érosion accélérée de la valeur des monnaies fiduciaires, le bitcoin est devenu un outil puissant de rétention des richesses. Alors que le pouvoir d'achat du dollar américain, qui constitue la monnaie de réserve mondiale, a diminué d'environ 20 % depuis la crise de 2008, la valeur du bitcoin est passée de moins d'un dollar à 15 500 dollars au moment de la rédaction du présent rapport. Les entreprises publiques Square et Microstrategy affectent désormais une partie de leurs réserves de trésorerie au bitcoin afin de préserver leur valeur à long terme.

Qu'est-ce qui fait des actifs en cryptomonnaie des instruments potentiels pour l'inclusion et l'indépendance financières, aujourd'hui ?

Bien sûr, il existe d'autres actifs traditionnels considérés comme des couvertures contre l'inflation - l'or étant le plus célèbre. Mais ce qui rend les actifs en cryptomonnaie si convaincants au regard de la question de l'inégalité des richesses et de l'inclusion financière est qu’il sont basés sur un accès ouvert, sans permissions. Il n'y a rien de programmé dans les bitcoins pour en refuser l'accès en fonction de la localisation, de la nationalité ou de la situation financière de quelqu'un - contrairement à un compte bancaire.

Les actifs en cryptomonnaies fournissent à chacun, partout dans le monde, un accès de base au système financier. Cela est plus important que jamais. La Covid-19 a accéléré le déclin des liquidités physiques, de plus en plus d'entreprises faisant désormais du commerce exclusivement en ligne. Une étude récente de la Banque mondiale a révélé qu'environ 2,5 milliards de personnes dans le monde n'avaient toujours pas accès à un compte bancaire. Sans alternative à l'argent physique, elles risquent d'être laissées pour compte.

Jesse Powell, PDG et cofondateur de Kraken, estime que “le Bitcoin résout les inégalités financières dans le monde, et c'est quelque chose que n'importe qui, n'importe où, peut choisir sur son téléphone à tout moment sans la permission de personne, donc c'est absolument démocratisant et inclusif, ce que le système financier existant ne permet tout simplement pas de réaliser”.

Que fait Kraken pour rendre les cryptomonnaies plus inclusives ?

Nous pouvons toujours en faire plus pour réduire le coût d’entrée et dissiper certaines rumeurs et idées préconçues sur l'industrie de la cryptomonnaie. Chez Kraken, nous nous efforçons de fournir un contenu éducatif et d'informer nos clients sur les ressources en cryptomonnaies. Notre centre d'apprentissage, accessible à tous, fournit des guides complets sur les principales ressources de crypto et les technologies principales. Nous proposons également des vidéos guidant les nouveaux arrivants sur la manière de se protéger contre les activités malveillantes.

Donc, en résumé, pensez-vous que les crypto-actifs permettent de remédier aux inégalités en termes de richesse ?

Les inégalités mondiales étaient déjà assez importantes, bien avant 2020. En 2019, le patrimoine combiné des 1% les plus riches (~34,2 milliards de dollars) aux États-Unis était supérieure de 4 000 milliards de dollars à celle des 50% les plus pauvres. Avec les mesures de confinement successives et les plans de relance qui touchent désormais de manière disproportionnée les plus pauvres de la société, les inégalités de richesse et de revenus risquent encore de s'accentuer.

Dans l'histoire de la finance, presque toutes les innovations, de la double comptabilité aux garanties de dette, ont profité à un petit nombre de personnes. Mais les actifs en cryptomonnaies sont différents. Ils s'inscrivent dans une révolution populaire qui vise à remettre l'indépendance financière entre les mains des individus. En termes simples, ils constituent la meilleure réponse à la création d'un système financier inclusif et résilient, capable de protéger tout le monde contre les chocs économiques cycliques - des plus riches aux plus pauvres - et de contribuer ainsi à mettre un terme à la spirale des inégalités dans le monde.

Curtis Ting, je vous remercie et vous donne rendez-vous très bientôt pour un prochain entretien.


No Offer, Solicitation, Investment Advice, or Recommendations

This website is for informational purposes only and does not constitute an offer to sell, a solicitation to buy, or a recommendation for any security, nor does it constitute an offer to provide investment advisory or other services by FINYEAR.
No reference to any specific security constitutes a recommendation to buy, sell or hold that security or any other security.
Nothing on this website shall be considered a solicitation or offer to buy or sell any security, future, option or other financial instrument or to offer or provide any investment advice or service to any person in any jurisdiction.
Nothing contained on the website constitutes investment advice or offers any opinion with respect to the suitability of any security, and the views expressed on this website should not be taken as advice to buy, sell or hold any security. In preparing the information contained in this website, we have not taken into account the investment needs, objectives and financial circumstances of any particular investor.
This information has no regard to the specific investment objectives, financial situation and particular needs of any specific recipient of this information and investments discussed may not be suitable for all investors.
Any views expressed on this website by us were prepared based upon the information available to us at the time such views were written. Changed or additional information could cause such views to change.
All information is subject to possible correction. Information may quickly become unreliable for various reasons, including changes in market conditions or economic circumstances.



Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Finyear: latest news, derniers articles


Newsletter quotidienne gratuite


Le marché des cryptos





Finyear - Daily News