Digital Finance, Cryptofinance Daily News | Innovation, Transformation


              



Innover ou sombrer


Selon une étude internationale réalisée par Automic, les entreprises françaises rencontrent des difficultés à anticiper les évolutions technologiques et les besoins grandissants de leurs clients.



Laurent Leloup
Laurent Leloup
40 % des organisations estiment que l’incapacité à innover et à faire face à l’évolution des besoins des clients sera le plus préjudiciable à leur entreprise.

Automic, leader de l’Automatisation des processus d’entreprise, présente le résultat d’une étude mondiale réalisée avec le cabinet Vanson Bourne sur le thème « Innover ou sombrer ». L’étude révèle ainsi que seules 19 % des entreprises françaises affirment être « à la pointe de la technologie » et 18 % uniquement déclarent que leur expérience client est « inégalée ».

Innover ou sombrer

L’étude, conduite auprès d’un panel de 400 cadres dirigeants et 4 000 consommateurs en France, aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et en Allemagne (100 cadres dirigeants et 1 000 consommateurs en France), porte sur quatre secteurs d’activité : le Service Public, la Finance, la Distribution et les Télécommunications.

Les managers français pensent que leur organisation rencontrera des difficultés si elle ne parvient pas à s’adapter aux évolutions technologiques d’ici un an. Près de 80 % des Français sondés pressentent une baisse du chiffre d’affaires si les entreprises ne parviennent pas à évoluer, 79 % craignent une diminution des opérations à l’échelle internationale et 78 % prévoient une baisse du nombre de leurs clients.

« Cette étude souligne l’importance grandissante de l’utilisation des technologies et plus particulièrement de l’Automatisation des processus d’entreprise pour faciliter les innovations et les changements au sein des entreprises », déclare Chris Boorman, Chief Marketing Officer d’Automic. « Les sociétés, qui n’adoptent pas les nouvelles technologies, risquent d’altérer les relations avec leurs clients et sources de revenus puisqu’elles ne seront plus alignées avec les besoins du marché. En mettant en place une stratégie d’Automatisation des processus d’entreprise, elles s’assurent de délivrer la Qualité de Service, la rapidité et l’agilité attendues par les consommateurs ».

Cette étude précise également que l’innovation préoccupe autant les clients français que les entreprises : 93 % pensent qu’il est important que les offres et services proposés par les sites sur lesquels ils effectuent leurs achats soient novateurs. Par ailleurs, 85 % d’entre eux déclarent également l’importance de l’innovation pour mieux appréhender la relation client. De même, les Français estiment qu’ils achèteront moins dans une enseigne si elle ne répond pas à leurs besoins pour 94% des sondés et si elle n’évolue pas sur le plan technologique pour 85% d’entre eux.

Chris Boorman complète, « Selon un récent rapport de Forrester : du point de vue du client, notre capacité à produire des informations appropriées et à traiter des données issues des consommateurs pour optimiser la qualité des expériences utilisateurs, nécessite de transformer d’importants volumes de données. Mettre à profit la puissance de l’Automatisation permettra précisément aux organisations françaises de répondre aux nouveaux défis inhérents au Big Data, à la mobilité et aux initiatives basées sur le Cloud. L’Automatisation est un outil essentiel pour adresser les environnements technologiques toujours plus complexes et les évolutions des exigences client ».

Parmi les autres tendances observées par cette étude :
- Priorités d’Innovation pour les entreprises françaises – la grande majorité des entreprises françaises entend innover dans l’année à venir. Les grandes priorités dans ce domaine ont trait à l’Informatique et aux Technologies (50%), aux produits et services (36%) et au service client (32%).
- Des obstacles à l’Innovation subsistent – Tous les Français interrogés sont confrontés à des obstacles pour innover au sein de leur organisation (la France est le seul pays de l’étude à atteindre un résultat de 100%) : 49% considèrent qu’ils proviennent de contraintes budgétaires et 41% estiment qu’ils sont dus au manque de communication entre départements.
- Le conflit rapidité des services en ligne / personnalisation – Près de 62% des managers français interrogés considèrent que la rapidité des produits / services en ligne est plus importante que leur personnalisation. En parallèle, ils sont 78% à penser que leur entreprise est prête à sacrifier la personnalisation d’un produit en ligne au profit de la rapidité de ce service.

A propos de l’étude
L’étude présentée a été sponsorisée par Automic et réalisée par le cabinet d’analyse Vanson Bourne auprès de 4 400 personnes (4 000 consommateurs et 400 cadres dirigeants dans les secteurs de la Distribution, du Service Public, des Finances et des Télécommunications) dans 4 pays : France, Allemagne, Royaume-Uni et Etats-Unis.
Automic est le leader de l’Automatisation des processus d’entreprise qui aide les entreprises à gagner en compétitivité en automatisant leur usine informatique, de l’hébergement sur site au Cloud, du Big Data à l’Internet des Objets.


Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Les 4 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- Le Capital Investisseur

Le magazine bimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Jeudi 12 Mars 2015
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News