Digital Finance, Cryptofinance Daily News | Innovation, Transformation


              



Immobilier commercial : l’investissement devrait croître de plus de 55% en 2020 dans le monde par rapport à 2012


L’urbanisation rapide et les changements démographiques des pays émergents vont permettre une forte croissance de l’investissement dans l’immobilier mondial. C’est ce que révèle l’étude de PwC “Real Estate 2020”. En Europe, l’investissement devrait progresser de 27%.



Laurent Leloup
Laurent Leloup
L’étude de PwC fait 6 prévisions majeures pour 2020 :

1. L’investissement mondial dans l’immobilier commercial devrait augmenter de plus de 55% en 2020 par rapport à 2012.

Cette forte augmentation s’explique principalement par la croissance démographique et économique des pays émergents.

Selon Geoffroy Schmitt, Associé PwC, responsable de l’activité Immobilier, « même si ces tendances peuvent apparaître évidentes, il y a toujours une tendance à sous-estimer l’ampleur des changements attendus en 2020. En 2050, la population urbaine aura augmenté de 75%, avec 6,3 milliards d’habitants contre 3,6 milliards en 2010. »

Immobilier commercial : l’investissement devrait croître de plus de 55% en 2020 dans le monde par rapport à 2012
2. Les villes se développant rapidement présenteront une plus large échelle de risques, du plus faible dans le centre-ville des économies développées au plus élevé dans les pays en développement. Les migrations urbaines conduiront à une demande de construction jamais vue auparavant. « Des migrations massives de la campagne vers les villes sont déjà constatées en Asie, au Moyen-Orient et en Amérique latine. En 2020, ces migrations seront pleinement établies et de nouvelles villes vont apparaître », analyse Geoffroy Schmitt.

3. L’innovation technologique et le développement durable seront clés pour la création de valeur. Tous les bâtiments sont appelés à respecter des critères environnementaux et l’enjeu sera davantage d’offrir un cadre de vie agréable.

4. La collaboration avec les Etats deviendra cruciale, permettant de limiter les risques. Dans les pays émergents, les Etats seront moteurs du développement urbain.

5. La concurrence pour les actifs « prime » va s’intensifier avec le développement des économies émergentes. Afin d’obtenir des retours sur investissement intéressants, les investisseurs devront se diversifier avec des actifs plus risqués dans les pays émergents, ou se spécialiser sur des sous-segments.

6. De nouveaux risques vont surgir, avec notamment le risque climatique, le risque politique et le changement de comportement des citoyens.

Laurent Leloup

L’étude intégrale est à lire ci-dessous (PDF 40 pages en anglais).

Les médias du groupe Finyear :

Lisez gratuitement chaque jour (5j/7) le quotidien Finyear.
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise.
Lien direct pour vous abonner : www.finyear.com/newsletter

Lisez gratuitement chaque mois :
- le magazine digital Finyear sur www.finyear.com/magazine
- la lettre digitale "Le Directeur Financier" sur www.finyear.com/ledirecteurfinancier
- la lettre digitale "Le Trésorier" sur www.finyear.com/letresorier
- la lettre digitale "Le Credit Manager" sur www.finyear.com/lecreditmanager
- la lettre digitale "Le Capital Investisseur" sur www.finyear.com/lecapitalinvestisseur

Mardi 4 Mars 2014
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles publiés sur Finyear

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News