Digital Finance, Cryptofinance Daily News | Innovation, Transformation


              



Images du monde colonial


Au XVIIIe siècle les représentations iconographiques des colonies se limitent essentiellement aux domaines du dessin et de la gravure. La dénonciation du régime esclavagiste y tient une bonne part.



En Chine - Caricature sur la Grande Puissance, Estampe coloriée provenant du Petit Journal, d'après un dessin d'Henri Meyer (C) BPK, Berlin, Dist RMN / Dietmar Katz
En Chine - Caricature sur la Grande Puissance, Estampe coloriée provenant du Petit Journal, d'après un dessin d'Henri Meyer (C) BPK, Berlin, Dist RMN / Dietmar Katz
Au XIXe siècle suite à l’expédition d’Egypte et surtout à partir de la prise d’Alger en 1830, les représentations de la conquête coloniale se multiplient. De grandes toiles sont réalisées pour célébrer cette conquête, s’inscrivant alors dans la traditionnelle peinture de batailles. Les abolitions de 1794 et de 1848 sont également l’objet de multiples représentations. Là où la première abolition insiste sur les principes républicains, de liberté, d’égalité et de fraternité, la seconde souligne également la bienveillance et la légitimé des puissances coloniales. Cette légitimité de l’entreprise coloniale est reprise plus tard par la Troisième République qui, notamment dans l’iconographie officielle, exalte les vertus civilisatrices de la colonisation en soulignant la supériorité européenne.

En 1931 la République célèbre son empire notamment à l’occasion de la grande Exposition coloniale.

www.culture.fr

Mardi 24 Novembre 2009
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles publiés sur Finyear

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News