Quotidien Fintech, Blocktech, DeFi, Blockchain
              


Dimanche 6 Novembre 2005

Hausse des défaillances d'entreprise en France (2005)




+ 5,8 % de défaillances en France sur les 12 derniers mois . DOM, Languedoc, Auvergne, Centre et Bourgogne, régions les plus touchées.

Selon la société d’assurance-crédit Euler Hermes SFAC, les défaillances d’entreprises en France ont enregistré une hausse de 5,8% en données cumulées sur douze mois à fin septembre, tendance qui confirme les prévisions de l’assureur-crédit à 51 000 dépôts de bilan cette année.

Cette évolution résulte à la fois de la décélération de la croissance économique limitée à 1,5% en 2005 et de l’effet retardé de la forte progression en 2003 et en 2004 des créations d’entreprises.

En effet, les entreprises nouvelles sont généralement de très petite taille et ont un taux de défaillance supérieur à la moyenne. L’augmentation des dépôts de bilan a touché la plupart des secteurs d’activité à l’exception de l’immobilier et de l’industrie.

La reprise graduelle de la croissance économique en 2006 (+1,9%) et le net ralentissement des créations d’entreprises observé au 1er semestre 2005 permettent d’envisager une stabilisation des défaillances l’année prochaine, sous réserve que la nouvelle procédure de sauvegarde, qui devrait entrer en vigueur début 2006, ne soit pas utilisée massivement par les entreprises dès son introduction.

Progression da la sinistralité dans tous les secteurs à l’exception de l’industrie et de l’immobilier.

Les défaillances dans le BTP et le commerce, qui représentent respectivement 21% et 23% des dépôts de bilan, progressent au rythme de 8% sur les neuf premiers mois de 2005.

Dans les transports, la hausse des prix du pétrole pénalise les entreprises, provoquant une accélération des défaillances (+ 6,8% sur les neuf premiers mois et + 10,4% sur les douze derniers mois en cumul à fin septembre).

Dans les services aux entreprises les défaillances augmentent de 3,9% et dans les services aux particuliers de 3,4%.

Seuls l’industrie et l’immobilier enregistrent encore un recul des défaillances de respectivement 2,6% et 6,2%.

Quinze régions enregistrent une augmentation du nombre de défaillances.

Sur les quinze régions présentant une hausse de la sinistralité, cinq subissent une augmentation des défaillances supérieures à 10% sur les neuf premiers mois de 2005 : DOM (+51%), Languedoc (+18,9%), Auvergne (+17%), Centre (+17,8%) et Bourgogne (+15,4%).

Stable jusqu’au premier semestre 2005, la tendance est repartie à la hausse dans la région Ile-de-France (+4,6% sur les neuf premiers mois 2005) qui concentre près du quart des défaillances totales.

Source : Qualisteam.fr



Finyear: latest news, derniers articles


Inscription à la newsletter