Corporate Finance News
              


Mercredi 15 Avril 2015

GoCardless, la fintech qui veut révolutionner les moyens de paiements pour les entreprises, annonce son arrivée en France


Après avoir donné accès au monde du prélèvement bancaire à des milliers d’entreprises en Grande Bretagne et en Europe, GoCardless s’attaque au marché français pour démocratiser l’utilisation des prélèvements SEPA.



GoCardless, le spécialiste des paiements via prélèvement bancaire, annonce aujourd’hui le lancement de son service auprès des entreprises françaises. La startup entend simplifier les prélèvements SEPA et démocratiser son utilisation grâce à une solution simple et transparente.

Lancée en 2011 lors de son passage au célèbre Y-Combinator à San Francisco, GoCardless est une startup spécialisée dans les fintech et basée à Londres. Depuis son lancement, l’entreprise s’est développée de manière exponentielle pour devenir le prestataire de prélèvement de référence en Grande-Bretagne. GoCardless traite un volume de paiement annualisé de 750 millions d’euros, en augmentation de 600% par rapport à l’année précédente. La startup a récemment intégré la prestigieuse liste Future Fifty du gouvernement britannique qui recense les startups les plus prometteuses.

Le prélèvement bancaire offre plusieurs avantages par rapport à l’utilisation des cartes, virements et chèques, en particulier pour les paiements récurrents, grâce à des taux d’échecs réduits, des coûts de transaction plus faibles et une plus grande flexibilité pour l’entreprise. Il permet également d’améliorer la trésorerie et de réduire drastiquement le temps passé à relancer les factures impayées, en donnant le contrôle du paiement à l’entreprise.

Depuis décembre 2013, GoCardless a collecté des prélèvements SEPA pour 9 000 entreprises britanniques et internationales dans 13 pays dont la France, la Belgique, l’Allemagne et les Pays-Bas.

« Le monde des fintech est en effervescence, de plus en plus d’initiatives voient le jour et viennent mettre à mal des monopoles traditionnels qui n’ont que peu évolué ces dernières années », déclare Hiroki Takeuchi, CEO de GoCardless. « Nous nous sommes fixés comme mission d’aider les entreprises à collecter leurs paiements réguliers simplement et efficacement. Nous sommes extrêmement fiers de pouvoir désormais développer notre expertise hors de nos frontières et de faire bénéficier les entreprises françaises de nos innovations en matière de moyens de paiements ».

Jusqu’à présent, les entreprises qui souhaitaient collecter des paiements réguliers par prélèvement avaient besoin de logiciels coûteux, entrainant des réconciliations manuelles de fichiers bancaires et le besoin de former leur personnel.

« Véritable fardeau administratif, le prélèvement imposait des processus d’agrément bancaire complexes, obligeait à passer des semaines de configuration et nécessitait énormément de paperasse », poursuit Hiroki Takeuchi. « Avec GoCardless, les entreprises peuvent désormais directement prélever leurs clients à travers la zone euro et la Grande-Bretagne en une seule intégration, sans frais additionnels. GoCardless a également éliminé la plus grande partie du travail administratif et la lenteur du processus d’agrément ».

GoCardless a déjà rencontré un fort intérêt en France de la part à la fois de startups comme de multinationales prélevant en France et à travers la zone euro, et a déjà signé plusieurs contrats notamment avec 1001menus et The French Talents.

A propos de GoCardless
Le prélèvement bancaire est le meilleur moyen de collecter des paiements réguliers en Europe, avec moins d’échecs, moins de frais, moins de travail manuel et plus de flexibilité par rapport aux cartes, virement bancaire et chèques.
L’entreprise s’est lancée en 2012 et sert désormais plus de 9.000 entreprises prélevant plus de 750 millions d’Euros par an. Elle a levé plus de 11 millions d’Euro auprès d’investisseurs référence dont Balderton Capital, Accel Partners, Passion Capital et YCombinator et travaille avec des entreprises à travers l’Europe dont The Guardian, Funding Circle, Box.com, le gouvernement britannique, 1001menus et The French Talents.
www.GoCardless.fr

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Les 4 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- Le Capital Investisseur

Le magazine bimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres



Finyear: latest news, derniers articles


Finyear Coffee: Your Morning Newsletter

Flux RSS