Quotidien Finance Digitale, Crypto Finance Daily News


              



Gestion du surendettement : Intrum Justitia France dématérialise totalement ses échanges avec la Banque de France


Intrum Justitia, leader européen de la gestion du poste client et du recouvrement propose aujourd’hui la première solution de dématérialisation totale des échanges dans le cadre des procédures de surendettement gérées par la Banque de France. Rapidité des échanges, allègement du coût des traitements, gain de temps, préservation de la relation client, démarche éco-responsable… les atouts de la dématérialisation sont nombreux dans un contexte de hausse des dossiers de surendettement enregistrés par la Banque de France.



La gestion du surendettement est une des attributions de la Banque de France qui vise à mieux protéger le consommateur. Une procédure de surendettement classique s’articule autour de trois phases : la validation du dossier, la phase de négociation du plan avec la Banque de France (qui décidera d’un plan de paiement, d’un effacement de la dette ou d’un moratoire) et la réalisation de ce plan. Chacune de ces phases nécessite de nombreux échanges entre le particulier, sa banque, la commission de surendettement et, en cas de recours, avec un tribunal. Aujourd’hui, la majorité de ces échanges s’effectuent au format papier avec, en moyenne, 6 échanges de courriers par créancier et par dossier soit un volume annuel global de 12,5 millions de courriers et un coût global de traitement administratif estimé à 28 millions € à la charge de la Banque de France et des créanciers.

Avec 231 000 dépôts de dossiers de surendettement en 2014 pour un montant de 9,5 Md€, l’optimisation de la procédure devient donc un enjeu stratégique pour les entreprises.

Leader européen du recouvrement des créances auprès des entreprises et des particuliers, Intrum Justitia a développé une solution de dématérialisation totale des échanges entre le créancier et la Banque de France. Cette solution couvre les différentes étapes de la procédure de surendettement : de la phase de négociation de la procédure avec la Banque de France jusqu’au recouvrement des plans de remboursement.

Avec cette solution novatrice, Intrum Justitia apporte une réponse concrète à la gestion de dossiers complexes et sensibles. Elle bénéficie à l’ensemble des parties prenantes de la procédure de surendettement :

une relation client préservée entre créancier et débiteur : la dématérialisation permet au débiteur de retrouver une situation financière stable plus rapidement et au créancier d’être réglé dans un délai plus court. L’expertise des équipes d’Intrum Justitia dans la gestion du surendettement et des relations avec la Banque de France permet aux entreprises de bénéficier de conseils adaptés pour préserver leur relation client.
des liens renforcés entre la Banque de France et le créancier : les échanges sont facilités et les relations fluidifiées avec l’institution dans le cadre de la recherche d’une solution.
des coûts de gestion améliorés : le recours au papier est totalement supprimé permettant une accélération des échanges et une diminution des coûts de traitement et des frais postaux. La solution participe ainsi d’une démarche éco-responsable.
Pour Anne Williart, Directrice Générale Intrum Justitia France : « avec ce nouveau service, nous offrons à nos clients une solution à forte valeur ajoutée. La dématérialisation présente des avantages pour toutes les parties prenantes au processus de gestion du surendettement. Elle illustre également la volonté d’Intrum Justitia de mener sa mission dans le respect conjoint de ses donneurs d’ordre, des clients particuliers en situation de retard de paiement et de l’environnement. »

A propos d’Intrum Justitia
Intrum Justitia est le leader européen de la gestion du poste client et du recouvrement. Présents dans 20 pays, les 4 000 collaborateurs d’Intrum Justitia accompagnent 75 000 clients dans l’amélioration de leur trésorerie et dans l’optimisation de leur poste client.
Intrum Justitia intervient auprès de ses clients du début à la fin de la chaîne des paiements, de l’émission des factures jusqu’au rachat de créances en passant par le recouvrement. Fondé en Suède en 1923, Intrum Justitia est coté en Bourse à Stockholm depuis 2002.
Leader sur le marché français, Intrum Justitia, dont le siège est situé à Saint-Priest près de Lyon, compte 650 personnes et a réalisé un chiffre d’affaires de 75M€ en 2014.
www.intrum.com/fr

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Les 4 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- Le Capital Investisseur

Le magazine bimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Jeudi 9 Juillet 2015
Notez


DISCUSS / DISCUTER

1.Posté par Caroline Godrie le 09/07/2015 15:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour information, Contentia utilise la dématérialisation totale avec la Banque de France (EDI) depuis plus de 6 ans maintenant.

Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News