Digital & Decentralized Finance, Blockchain Daily News


              



France : entreprises en difficulté, l’Ordre des Experts Comptables région Paris IDF se mobilise


Des outils pratiques et une cellule dédiée "ARDev" mis à la disposition des experts-comptables pour que leurs clients, petites et moyennes entreprises, ne connaissent pas la crise !



Le mercredi 14 novembre, l'Ordre des Experts Comptables région Paris Ile-de-France (l'OECPIDF) a rappelé son engagement vis à vis des entreprises en difficulté à l'occasion d'une conférence, organisée au Tribunal de Commerce de Paris, au cours de laquelle de nombreux acteurs liés à la restructuration d'entreprise ont pu partager leur expertise et leur expérience auprès d'un public composé en grande majorité d'experts-comptables.

Sont notamment intervenus Frank Gentin, Président du Tribunal de Commerce de Paris, Françoise Berthon et Stéphane Cohen, respectivement Présidente et Vice Président de l'Ordre des Experts-Comptables région Paris IDF, Mathieu Aufauvre, Commissaire au Redressement productif en Ile-de-France, William Nahum, Médiateur délégué du crédit chargé des réseaux socio-professionnels et Président d’Honneur du Conseil Supérieur de l’Ordre des Experts-Comptables, Christophe Berthelin, Administrateur des finances publiques, Directeur de la Commission des Chefs de Services Financiers de Paris, Me Carole Martinez, Administrateur judiciaire.

Détecter le plus en amont possible les entreprises en difficulté et mobiliser toutes les ressources nécessaires pour leur proposer rapidement des solutions, telle est la mission que s'est donnée l'Ordre des Experts Comptables région Paris Ile-de-France (l'OECPIDF) qui, depuis une quinzaine d'années, ne cesse de s'investir en faveur du développement de la vie économique locale et de l'accompagnement des créateurs d'entreprises en Île-de-France.

Avec plus de 50 000 emplois détruits en France au cours du troisième trimestre 2012 (source : Insee) et une hausse de 12% des procédures de sauvegarde durant l'été 2012 par rapport à la même période en 2011, l'OECPIDF est conscient de l'importance d'agir rapidement et de faire valoir sa responsabilité vis à vis du chef d'entreprise qui, bien souvent, n'a pas conscience des difficultés qui peuvent mener à la perte de sa société. Parce que les experts-comptables sont au quotidien sur le terrain et qu’ils sont le conseil privilégié du chef d'entreprise, ils sont aujourd'hui les mieux placés pour aider les entreprises à anticiper les difficultés et à traverser au mieux la crise économique actuelle.

Pour cela, l'OECPDIF a mis en place différents outils à disposition de la profession, parmi lesquels :

- La Cellule ARDev (cellule gestion de crise) : cellule d’experts (experts-comptables, avocats, administrateurs judiciaires, psychologues...) mise en place pour répondre aux professionnels, et le cas échéant, les accompagner. Elle concentre son action autour de trois grands thèmes Anticipation Redressement Développement (d’où son nom de cellule ARDev) et sa mission est double :
. Intervenir comme interlocuteur des experts-comptables dont une entreprise cliente rencontre des difficultés afin de les aider dans la résolution de ces dernières ;
. Animer une cellule régionale de veille et d’alerte précoce afin d’intervenir en amont en les orientant vers les organismes et structures (médiateur du crédit, le comité départemental des problèmes de financement des entreprises , la CCSF...) qui, quelle que soit sa situation, pourront guider l’entrepreneur vers des solutions concrètes et adaptées.
Elle est sous la responsabilité de Stéphane Cohen, Vice Président de l'Ordre des Experts comptables région Paris Ile-de-France.

- L'Autodiagnostic simplifié : La prévention des difficultés doit être considérée comme un simple acte de gestion. Cet outil, disponible sur le site de l'OECPIDF, permet d'analyser la situation d'une entreprise en quelques minutes à travers un questionnaire mettant en évidence les sources ou les origines des difficultés. En fonction des résultats, une préconisation de saisine est proposée.

- Le site internet dédié : http://www.oec-paris.fr/fr-FR/635,7/gestion-de-crise.html
Site sur lequel sont disponibles des modèles de rapport, des matrices, permettant de saisir directement la CCSF, le Tribunal de Commerce, les créanciers, le commissariat au redressement productif…soit les organismes compétents pour aider le chef d'entreprise à faire face à ses difficultés, quelles qu'elles soient.

"Plus les dossiers sont traités en amont, plus on arrive à des solutions pérennes pour les entreprises", soulignent Françoise Berthon, Présidente de l'Ordre des Experts Comptables région Paris Ile-de-France, et Stéphane Cohen, Vice Président et Responsable de la Cellule ARDev-Gestion de crise. "Il faut que nous, experts-comptables, devenions des tiers de confiance dans le redressement productif tout en renforçant nos relations avec nos partenaires que sont l'avocat, l'administrateur judiciaire, le médiateur du crédit, le commissaire au redressement productif, et… le psychologue pour la santé mentale des chefs d’entreprise...Toute une équipe mobilisée pour instaurer de la confiance auprès du chef d'entreprise qui lui aussi peut connaître des défaillances. C'est cette action commune qui représente la clé de voûte de la réussite pour éviter les défaillances de nos PME et TPE, aujourd’hui les plus touchées ".

A propos de L’Ordre des Experts Comptables région Paris Ile-de-France
Créé par l’ordonnance du 19 Septembre 1945, l’Ordre des Experts Comptables est le garant du respect de la déontologie professionnelle. Il a également pour rôle de représenter la profession et d’assurer la défense de ses intérêts.
L’Ordre comprend une instance nationale, le Conseil supérieur, et des instances régionales, les Conseils régionaux.
Conseiller permanent du chef d’entreprise, l'expert-comptable peut l'accompagner dans le suivi de gestion, la création/développement/transmission d’entreprises, l'optimisation fiscale, le conseil en social, le conseil en stratégie et management, la prévention et les difficultés des entreprises...
Il s'adresse aussi bien aux entreprises privées qu’aux entreprises publiques ou semi-publiques, aux grandes entreprises industrielles et commerciales qu’aux artisans, commerçants, professionnels libéraux ou agriculteurs, aux sociétés commerciales qu’aux associations, coopératives ou sociétés civiles
La profession francilienne compte 3 700 cabinets d’expertise comptable, 5 500 experts comptables et 2 000 stagiaires experts comptables. Elle est réglementée par l’ordonnance n° 45-2138 du 19 Septembre 1945.

Jeudi 29 Novembre 2012
Notez


DISCUSS / DISCUTER

1.Posté par Alain NAPP le 01/12/2012 11:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'idée est très bonne, mais.....

Dans bien des cas, il sera possible de négocier des moratoires, de mettre en place des allègements de dettes, de refinancer de la trésorerie, de rebooster le chef d'entreprise.
Et après ? Qu'a-t-on fait pour que le mal qui a gangréné l'entreprise et qui l'a entrainée dans la perte de ses fonds propres, donc de ses moyens financiers, soit éradiqué ?

Rien, malheureusement.

La comptabilité ne permet que de constater des actes de gestion avérés. Elle n'apporte aucune possibilité d'analyser la capacité qu'a l'entreprise à optimiser son fonctionnement, à faire baisser ses coûts de production en fonction de son activité, à piloter sa réflexion stratégique et à déterminer les prix de vente utiles à l'entreprise.

Il faut aller au delà de cette vision administrée de la gestion d'entreprise !



Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Free Daily Newsletter / Newsletter quotidienne gratuite


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News