Quotidien Finance Digitale, Crypto Finance Daily News


              



Fin de monde ou sortie de crise


Le Cercle des Economistes - Sous la Direction de Pierre DOCKES et Jean-Hervé LORENZI - EDITIONS Perrin - 329 pages – 19 € 80



Fin de monde ou sortie de crise
La crise a deux visages précise Jean-Hervé LORENZI soit celui d’un moment d’un cycle, c’est-à-dire une crise comme les autres, soit celle d’une rupture profonde de l’économie mondiale.

Le Cercle des Economistes apporte à travers les contributions de ses plus grands experts sa réponse en quatre chapitres qui portent sur la croissance, le système financier, le rôle de l’Etat et l’Avenir de la mondialisation.

Ce diagnostic très complet a pour but de définir les mesures qui paraissent pertinentes pour rétablir l’ordre économique et financier mondial.

Au passage, on trouvera des éléments de réponse sur les perspectives de reprise de la croissance, la réforme ou la révolution de la finance et des banques et la place de l’Etat au cœur de la crise et pour l’avenir.

Jean-Louis Chambon
Jean-Louis Chambon
« La science économique avait remisé au placard les plus grands risques ……l’incertitude s’était faite discrète avec le temps, la théorie cannibalise l’histoire, ….se nourrit du passé pour affronter tous les avenirs possibles ».

C’est ainsi que Jean-Hervé LORENZI résume lumineusement les défis qui sont devant la science économique « l’économie n’est plus affaire d’architecte audacieux mais de gestionnaire habile ».

L’ensemble des stratégies possibles sont passées au crible pour les pays de l’OCDE et les pays émergents de la relance à la répartition des revenus, des politiques monétaires et budgétaires, de la recapitalisation des banques etc….

Pour mettre fin aux excès des acteurs du marché et sauver le capitalisme décapitaliste « sauver le capitalisme des capitalistes » en particulier en coordonnant les politiques et comme le préconise Christian DE BOISSIEU, à crise globale, réponse globale, tout le monde est d’accord mais les débats concernent l’ambition et le contenu du nouveau « bretton woods » qui sera une réussite dès lors qu’il saura mieux articuler le court et le long terme, l’économie réelle et la finance, le financement et le développement, le FMI et la banque mondiale, le commerce (OMC) et les taux de change (FMI).

Au G 20 de jouer maintenant et pour demain.

Vaste programme.

Jean-Louis Chambon
Président du Prix et du Cercle TURGOT, et de la Fédération Nationale des Cadres Dirigeants


Retrouvez les chroniques de Jean-Louis Chambon sur www.canalacademie.com

Dimanche 8 Novembre 2009
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News