Quotidien Finance digitale, open finance, blockchain
              



Fêtes de fin d’année pour les entreprises : quelles bonnes résolutions pour éviter les fraudes à la carte bancaire en 2020 ?


Alors que la branche cyber sécurité du groupe VISA vient de publier une note concernant les fraudes et attaques bancaires aux États-Unis, 99 Advisory, leader indépendant du conseil en stratégie, transformation, organisation, mise en conformité et contrôle, partage ses conseils pour anticiper et se prémunir des fraudes bancaires qui connaissent une hausse certaine en cette période de fêtes.



Les fêtes de fin d’année sont en effet propices aux fraudes bancaires pour les particuliers mais aussi pour les entreprises. En France, 68% d’entre elles ont déclaré avoir été victimes d’une fraude ces deux dernières années(1). Les faux-virements notamment auraient engendré 650 millions d’euros de pertes cumulées.

Comment se préparer avant la crise ?

Mobiliser les équipes et services RH
• S’assurer que seules les personnes autorisées ont accès aux outils sensibles (principalement les paiements) ;
• Vérifier périodiquement la validité des profils (notamment au niveau des mutations ou des départs) ;
• Former les collaborateurs à réagir aux cas de fraude ;
• Surveiller l’ingénierie sociale, c’est-à-dire la recherche de nom de collaborateurs, soit via les réseaux sociaux, soit via les mails d’absence. En effet, les fraudeurs utilient la connaissance du contexte socio-professionnel pour mettre en confiance la personne à duper.

Se doter d’outils sécurisés
• Privilégier les moyens de paiements les plus sécurisés ;
• Utiliser des outils de scoring clients (type OneyTrust) et de détection de fraude.

Vérifier régulièrement les processus
• Revoir les plans de contrôles périodiques ;
• Actualiser régulièrement ses procédures en cas de crise ;
• Vérifier les types d’informations (mails, communications, etc.) qui sont émis ou récupérés par l’entreprise ;
• Avec la Direction Générale, revoir les KYC (Know Your Customer) des clients les plus risqués.

Exploiter la RGPD
• S’appuyer sur les travaux RGPD pour assurer une base de données saines ;
• Intégrer le Data Protection Officer (DPO) dans les échanges dès le moindre doute.

Que faire en cas de fraude ?
Même si les bons gestes sont appliqués, il est parfois impossible d’éviter une fraude à la carte bancaire. Dans ce cas il existe de bons réflexes à adopter pour endiguer la crise :
• En priorité, définir au plus vite l’ampleur de la crise par la réalisation de « due diligences » nécessaires sur les clients afin d’avoir en tête une idée précise de la situation d’une entreprise,
• Contacter les autorités légitimes (la DGCCRF en France, l’OLAF en Europe, etc.) pour pour porter plainte et pour que le fraudeur puisse être identifié et stoppé,
• Enfin, définir un plan de communication pour informer que la crise est prise en charge et ainsi, rassurer son marché.

« Les fêtes de fin d’année correspondent souvent à une période durant laquelle la vigilance des entreprises diminue. Bien qu’il s’agisse généralement de fraudes occasionnelles faites par des particuliers pour des montants de moins de 500 euros, on constate une sophistication de la fraude et une diversification des pratiques qu’il est urgent de maîtriser. Nous déployons ainsi des systèmes de sécurité plus performants qui requièrent une technicité plus importante pour être contournés. » commente Hugues Morel, Chairman de 99 Advisory.

[1] Etude HSBC réalisée en 2017

A propos de 99 Advisory
Fondé en 2009, le cabinet 99 Advisory est un acteur de référence dans le conseil en stratégie, transformation, organisation, mise en conformité et contrôle destiné aux acteurs de la finance, de la banque et de l’assurance. Après un rapprochement en 2016 avec 11 Management, puis en 2019 avec Azzana, le groupe formé par les 3 marques compte aujourd’hui 300 collaborateurs et associés présents en France, au Royaume-Uni, en Belgique, au Luxembourg et à Singapour. Il a généré un chiffre d’affaires de 33 millions d’euros en 2018 et vise un chiffre d’affaires de plus de 40 millions d’euros à fin 2019.
99-advisory.fr

Finyear & Chaineum

Lisez gratuitement le quotidien Finyear & sa newsletter quotidienne.
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en finance digitale, corporate finance & crypto finance.

Read for free The daily newspaper Finyear & its daily newsletter.
Receive the Finyear's newsletter every morning by email, a daily snapshot of the best news and expertise in digital finance, corporate finance & crypto finance.

------------------------

Chaineum :
Fondée en 2015, Chaineum est une boutique STO offrant une expertise de premier plan en matière d’ICO et STO, avec une vision stratégique orientée tant vers le métier de ses clients que sur la technologie blockchain. A ce titre, Chaineum a participé à la mise en œuvre de bonnes pratiques dans le secteur (ICO Charter, Security Token Network).
La division services blockchain de Chaineum, développe la technologie Chaineum Segment, une blockchain privée orientée objets.

About Chaineum:
Founded in 2015, Chaineum is a STO Boutique with a strong expertise in ICO and STO, and a strategic focus on both its clients' business and blockchain technology. As such, Chaineum paved the way in the implementation of certain best practices in this sector (ICO Charter, Security Token Network).
Chaineum's blockchain services division, is developing Chaineum Segment technology, an object-oriented private blockchain.

-------------------------

No Offer, Solicitation, Investment Advice, or Recommendations

This website is for informational purposes only and does not constitute an offer to sell, a solicitation to buy, or a recommendation for any security, nor does it constitute an offer to provide investment advisory or other services by FINYEAR.
No reference to any specific security constitutes a recommendation to buy, sell or hold that security or any other security.
Nothing on this website shall be considered a solicitation or offer to buy or sell any security, future, option or other financial instrument or to offer or provide any investment advice or service to any person in any jurisdiction.
Nothing contained on the website constitutes investment advice or offers any opinion with respect to the suitability of any security, and the views expressed on this website should not be taken as advice to buy, sell or hold any security. In preparing the information contained in this website, we have not taken into account the investment needs, objectives and financial circumstances of any particular investor.
This information has no regard to the specific investment objectives, financial situation and particular needs of any specific recipient of this information and investments discussed may not be suitable for all investors.
Any views expressed on this website by us were prepared based upon the information available to us at the time such views were written. Changed or additional information could cause such views to change.
All information is subject to possible correction. Information may quickly become unreliable for various reasons, including changes in market conditions or economic circumstances.


Vendredi 20 Décembre 2019
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Free Daily Newsletter / Newsletter quotidienne gratuite





Finyear - Daily News