Quotidien Corporate & Crypto Finance - Daily News


              



Faut-il attendre le 6 mai pour que les vrais sujets soient abordés ?


Après le premier tour des élections présidentielles, j’avoue avoir une belle migraine ce matin. Certes, les français se sont mobilisés, signe qu’ils ne prennent pas cette élection à la légère. Mais ils auraient mérité un débat d’une autre qualité.



Daniel Karyotis
Daniel Karyotis
Belle migraine car, avec cette élection présidentielle, on a parfois l’impression que 2012 est une année que l’on met entre parenthèses ; une année de transition pour reprendre l’expression favorite de certains Présidents de clubs de foot (en général pour justifier, a priori, une année compliquée) ; que la crise des dettes souveraines appartient déjà à un temps lointain ; que le Mont-Blanc de la dette publique française parait encore à certains tellement éloigné de l’Himalaya de la dette japonaise…

Belle migraine car on a souvent évoqué l’emploi, les salaires, le pouvoir d’achat...mais jamais le monde de l’entreprise, le tissu de nos PME, les voies d’excellence possibles pour l’économie française...laissant sous-entendre que la France était bien le seul pays au monde à être capable de créer des emplois en dehors de l’entreprise.

Belle migraine car sans faire l’addition de toutes les promesses électorales, (exercice périlleux et sans doute hallucinant au final..), on nous laisse croire que le contexte de 2012 est le même que celui de 2007 ou 2002…Que notre environnement est toujours aussi porteur, que les émergents ont du mal à émerger, que la France demeurera quoi qu’il arrive la 5ème puissance économique mondiale, ou que Zidane est toujours le porte drapeau du sport français… Bref, comme certains médias étrangers l’ont cruellement mis en évidence, nous semblons vivre dans un déni de réalité et nous ne voulons pas reconnaitre que nous avons changé de monde depuis dix et même cinq ans. Heureusement, nos entreprises l’ont compris et assimilé. Pourquoi ne pas les avoir davantage écoutées durant la campagne ?

Belle migraine car les semaines à venir vont être compliquées pour notre pays quel que soit celui qui sera élu car le pragmatisme des marchés financiers dépasse les clivages droite-gauche traditionnels…Il ne faut pas avoir peur des marchés financiers, certes. Mais parfois il est sage de les écouter. Car n’oublions jamais que ceux qui nous font parfois crédit aujourd’hui sont ceux que les occidentaux humiliaient naguère…

Belle migraine car à un moment où notre pays a besoin de capitaliser sur toutes les énergies, les talents, de rassembler toutes les forces de celles et ceux qui refusent l’immobilisme, le déclin et le renoncement, on nous ressort le livre poussiéreux des combats politiques des années vintage avec une pointe de nostalgie et un zeste de naphtaline.

Belle migraine car la jeunesse (avec l’entreprise bien sûr) est la grande oubliée de nos politiques alors que nous avons plus que jamais besoin d’elle pour revitaliser notre économie et rentrer sans peur dans le 21ième siècle. Mais peut-être que Matthieu Pigasse a raison quand il dit que la « France est un pays de vieux gouverné par des vieux. » !

Alors oui, pour toutes ces raisons et pour bien d’autres…d’une certaine manière, j’ai hâte que la page des élections soit tournée et que nous commencions à écrire celle sur le renouveau industriel de notre pays !

Daniel Karyotis, Président du directoire de la Banque Palatine.

A propos de la Banque Palatine
La Banque Palatine, banque des entreprises et du patrimoine du Groupe BPCE, a pour vocation d’accompagner les entrepreneurs dans la réalisation de leurs ambitions, aussi bien sur le plan personnel que professionnel. Elle déploie son expertise auprès des moyennes entreprises et des ETI (Entreprises de Taille Intermédiaire). Son réseau de 52 agences en France en synergie avec les métiers d'expertise (gestion privée, corporate finance, immobilier, international, salle des marchés…) accompagne aujourd'hui plus de 8 550 entreprises et 67 000 clients privés.
 
 

Jeudi 26 Avril 2012
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Free Daily Newsletter / Newsletter quotidienne gratuite


Cryptocurrencies




Finyear - Daily News