Quotidien Finance, Crypto Daily News


              



Europe : recouvrement des petites créances


Procédure des petites créances : les députés concluent un accord avec le Conseil.



Un projet de loi pour améliorer et élargir l'utilisation d'une procédure simplifiée pour les litiges transfrontaliers de faible valeur afin de récupérer des créances à l'étranger, a été approuvé de manière informelle par les eurodéputés et la présidence lettone du Conseil ce mardi.

Les nouvelles règles, qui doivent maintenant encore être approuvées par le Parlement et le Conseil, augmenteraient le seuil de 2000 à 5000 euros pour les litiges couverts par la procédure.

Infographie ci-dessous : recouvrement des petites créances

"Selon des estimations, la procédure européenne de règlement des petits litiges a réduit les coûts des litiges pour les petites créances transfrontalières jusqu'à 40% et la durée d'un litige de deux ans et cinq mois à une moyenne de cinq mois donc je suis heureuse qu'avec ces nouvelles règles la procédure sera disponible pour davantage de cas" a déclaré la députée en charge du dossier, Lidia Joanna Geringer de Oedenberg (S&D, PL).

"Simplifier le processus de litige et réduire les coûts des petites créances transfrontalières, par exemple en encourageant l'utilisation de vidéoconférences, est important, surtout pour les consommateurs et les petites et moyennes entreprises. Pour faciliter encore davantage l'accès des citoyens à la justice, nous devrions également envisager la possibilité de rendre la procédure disponible pour les demandes fondées sur le droit du travail", a-t-elle ajouté.

La procédure européenne de règlement des petits litiges, utilisée depuis 2009, est une procédure simplifiée basée sur des formulaires standard afin de récupérer des fonds détenus par une tierce personne dans un autre pays de l'UE. Les modifications proposées rendraient la procédure disponible pour un nombre plus élevé de cas, réduiraient les frais de justice et encourageraient l'utilisation de communications électroniques, comme les vidéoconférences et les moyens de paiement à distance.

Relever le seuil pour les petits litiges

Afin d'élargir l'utilisation de la procédure tout en sauvegardant les droits procéduraux des citoyens, les députés européens et la présidence lettone ont accepté d'étendre la procédure à des créances transfrontalières d'une valeur allant jusqu'à 5000 euros. Actuellement, la procédure est disponible uniquement pour les cas dont la valeur est de 2000 euros au maximum.

Révision dans cinq ans: élargir au droit du travail ?

La possibilité de relever encore davantage le seuil sera examinée au cours des cinq premières années de l'application des nouvelles règles. Les députés ont réussi à faire en sorte que les conséquences de l'extension de la procédure à des cas fondés sur le droit de l'emploi, tels que les litiges relatifs aux salaires gagnés dans différents États membres, soient également évaluées dans les prochaines années.

Pas de frais de justice disproportionnés

En vertu des règles convenues, les frais pour l'utilisation de la procédure européenne de règlement des petits litiges ne devraient pas être disproportionnés ni plus élevés que les frais de justice facturés pour des procédures judiciaires simplifiées nationales.

Prochaines étapes

L'accord provisoire doit maintenant être confirmé par la commission des affaires juridiques, puis par le Conseil et le Parlement dans son ensemble.

Contexte

La procédure des petits litiges pourrait être utilisée par exemple par un consommateur qui commande sur Internet un produit d'un autre pays de l'UE, le reçoit dans un état défectueux, mais ne parvient pas à un accord avec le vendeur concernant une compensation. L'acheteur aurait simplement besoin de soumettre un formulaire standard multilingue au tribunal compétent. Si la juridiction se prononce en faveur de ce consommateur, la décision serait automatiquement appliquée dans les pays concernés.

Source : www.europarl.europa.eu

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Les 4 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- Le Capital Investisseur

Le magazine bimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Jeudi 25 Juin 2015
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles



Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières



Cryptocurrencies


Finyear - Daily News