Corporate Finance News / Quotidien
              


Mardi 31 Août 2021

Étude : La vie de bureau a encore de l'avenir en France


Selon la dernière étude Citrix, bien que le modèle hybride télétravail/présentiel soit favorisé par une majorité de Français, ces derniers restent très attachés aux interactions sociales induites par le travail en présentiel.



Les entreprises sont actuellement partagées entre l’organisation des modalités de retour au bureau de leurs salariés – beaucoup d’entre elles ayant visé la rentrée comme date objectif pour mettre en œuvre ces nouvelles règles du jeu – et le constat que la pandémie de variant Delta suit une courbe ascendante sur le territoire français. Dans ce contexte d’incertitude, elles se donnent pour mission de repenser l’usage de leurs bureaux et l’organisation géographique du travail de leurs employés dans le « monde d’après ».

Dans sa dernière étude, Citrix s’est intéressé à dresser le portrait de la vie de bureau que nous pourrions connaître d’ici très peu de temps.

88% des Français veulent revenir au bureau… mais pas à temps complet

Seuls 8% des répondants ont déclaré souhaiter basculer en 100% télétravail, la fin des bureaux n’est donc pas d’actualité ! Les Français sont attachés à la vie de bureau et au partage de moments (pro ou perso) avec leurs collègues.

Cependant, leurs avis divergent quant au rythme auquel ils souhaitent faire du présentiel :
• 27% aimeraient s’y rendre 100% de leur temps,
• 33% optent pour un 50-50 entre le bureau et le télétravail,
• et 22% préfèreraient une majorité du temps au travail avec la possibilité de télétravailler certains jours.
• Une partie plus rare des personnes sondées souhaite une majorité de télétravail (7%) et une flexibilité absolue, où les salariés peuvent décider au jour le jour s’ils souhaitent se déplacer ou rester à la maison pour travailler (4%).

L’intérêt du bureau réside surtout dans les échanges humains

Quand on leur demande la raison principale pour laquelle ils souhaiteraient revenir au bureau, plus de la moitié des participants à l’étude (53%) invoquent le souhait d’avoir des interactions sociales avec leurs collègues et un tiers d’entre eux (33%) citent un impact positif sur la productivité de l’entreprise.
• 3 Français sur 4 trouvent important d’organiser les parcours d’intégration de nouvelles recrues en présentiel (76%), et de célébrer des moments festifs dans leurs bureaux (74%).
• 62% d’entre eux préfèrent réunir leur équipe physiquement plutôt que de leur parler en visioconférence.

Technologie appropriée et santé mentale : deux piliers du travail du futur

Pour concevoir et organiser le travail de demain, deux points sont soulignés prioritairement par les répondants : tout d’abord, veiller à ce que les bureaux et les salariés soient équipés d’un niveau de technologie favorisant la flexibilité et la productivité à distance.

• 45% des sondés pensent qu’un équipement adéquat des salariés est une priorité, ainsi que l’adaptation de l’entreprise aux nouveaux modes de travail (30%).
• Le deuxième point de vigilance majeur est la santé mentale de tous les collaborateurs : 44% des participants à l’étude recommandent aux entreprises d’y accorder une attention particulière et fréquente, sous la forme d’échanges, de sondages internes, de la mise en place d’un soutien psychologique et de réunions RH dédiées.
• 29% considèrent que le bien-être des employés devrait être la priorité des entreprises désormais.

La transformation physique des bureaux

A quoi vont ressembler nos bureaux dans la nouvelle organisation du travail ? Pour près d’un quart des répondants (23%), rien ne changera réellement et nous retournerons tous dans un environnement de travail s’apparentant à celui d’avant la pandémie.

Parmi ceux qui entrevoient au contraire des modifications de l’espace de travail :
• 35% pensent que les entreprises vont investir dans la création d’un environnement adapté au travail hybride,
• 37% croient que l’innovation principale sera d’équiper les salles pour les rendre compatibles avec des réunions à distance,
• 3 travailleurs français sur 10 pensent que les meubles deviendront de plus en plus multi-usages et flexibles dans leur utilisation (30%), imaginent la création ou l’ajout d’espaces dédiés aux interactions sociales et croient que les pièces seront modulables (29%).
• Seuls 15% en revanche évoquent le flex office, où les employés n’auraient plus de bureau attitré – un résultat assez surprenant au vu des tendances décrites par les entreprises et dans le secteur de l’immobilier de bureau.

Méthodologie
Cette étude a été menée par OnePoll pour Citrix auprès de 1500 personnes en France, en Italie et dans les Pays-Bas (dont 500 en France), de juillet à août 2021.

A propos de Citrix
Citrix (NASDAQ: CTXS) aspire à rendre possible un monde où les gens, les organisations et les équipements sont connectés et accessibles de façon sécurisée afin de rendre l'extraordinaire possible. Nous aidons nos clients à ré-imaginer le futur du travail en fournissant l'espace de travail numérique sécurisé le plus complet qui unifie les applications, les données et les services dont les collaborateurs ont besoin pour être productifs, et nous simplifions la capacité de l'informatique à adopter et à gérer des environnements cloud complexes. Les solutions Citrix sont utilisées par plus de 400 000 organisations, dont 99% des Fortune 100 et 98% du Fortune 500.
http://www.citrix.fr

Disclaimer: The text above is a press release that was not written by Finyear.com.
Avertissement : Le texte ci-dessus est un communiqué de presse qui n'a pas été rédigé par Finyear.com.


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Finyear Coffee: Your Morning Newsletter