Quotidien Finance Digitale, Crypto Finance Daily News


              



Espèces menacées : la liste rouge s’allonge


La France se situe au huitième rang des pays hébergeant le plus grand nombre d’espèces animales et végétales menacées au niveau mondial.
Avec 778 espèces mondialement menacées présentes sur son territoire, la France se situe parmi les 10 pays les plus concernés par ce phénomène avec l’Equateur, les USA, la Malaisie, l’Indonésie, le Mexique, la Chine, l’Australie, le Brésil et l’Inde.



Espèces menacées : la liste rouge s’allonge
Les principales menaces pesant sur les espèces sont :
- la dégradation des milieux naturels,
- la surexploitation,
- l’introduction d’espèces envahissantes,
- les pollutions et le changement climatique.

L’outre-mer en tête

Ce sont les collectivités françaises d’outre-mer, Nouvelle-Calédonie et Polynésie française en tête, qui placent la France dans cette position. Elles sont en effet quasiment toutes situées dans des points chauds de la biodiversité mondiale, c’est-à-dire des régions très riches en espèces mais également très menacées, car ayant perdu au moins 70% de leurs habitats naturels originels (Caraïbes, Océan Indien, Polynésie-Micronésie, Nouvelle-Calédonie). De nombreuses espèces menacées sont également présentes en Guyane et dans les Terres australes et antarctiques françaises.

Et en Europe ?

Dans le contexte européen, la France métropolitaine apparaît comme le cinquième pays abritant le plus grand nombre d’espèces mondialement menacées (126) après l’Espagne, le Portugal, l’Italie et la Grèce. Tout comme pour les collectivités d’outre-mer, cette situation est à corréler avec la richesse biologique de ces pays localisés en Méditerranée, autre point chaud de la biodiversité mondiale.
Des espèces de métropoles mondialement menacées

Parmi les espèces de métropole, le Vison d’Europe est classé "En danger", le Scarabée pique-prune "Vulnérable" et la Biscutelle de Rotgès, petite plante endémique de Corse, "En danger critique". En outre-mer, le Dugong présent à Mayotte et en Nouvelle-Calédonie est classé "Vulnérable", la Tortue luth en Guyane et la Tortue imbriquée dans les Antilles françaises sont toutes deux "En danger critique". De nombreux oiseaux sont menacés, comme le Gallicolombe des Tuamotu en Polynésie française, "En danger critique", ou l’Albatros hurleur et le Gorfou sauteur dans les Terres australes, tous deux "Vulnérables". Chez les plantes, le Kaori rouge et le Kaori blanc, endémiques de Nouvelle-Calédonie, sont classés "Vulnérables", et le Bois de catafaille noir de La Réunion, "En danger critique".

Et au plan national ?

Cet inventaire est mondial. Pour l’affiner le Comité français de l’UICN et le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN) se sont associés et ont lancé conjointement en 2007 l’élaboration d’une Liste rouge nationale des espèces menacées, afin d’évaluer le risque de disparition de chacune des espèces de notre territoire.
Les différences sont importantes. Par l’exemple, si l’ours brun est encore bien implanté en Europe centrale, il est vivement menacé en France (une quinzaine d’individus seulement).

www.science.gouv.fr

Jeudi 5 Novembre 2009
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News