Quotidien Finance, Corporate Finance, Crypto Finance, ICO, STO, Blockchain Daily News


              



Du poker à la finance, il n'y a qu'un pas


Certains milieux peuvent a priori paraître très éloignés l’un de l’autre mais au final se ressembler sur de nombreux points.



Le poker ressemble à la bourse
Le poker ressemble à la bourse
Et ainsi, les qualités pour réussir dans l’un seront sensiblement les mêmes que celles nécessaires pour exceller dans l’autre, et il ne sera pas rare qu’une personne passe d’une carrière dans l’un à une carrière dans l’autre et qu’il y rencontre le même succès dans les deux cas. Et cette proximité est flagrante entre le monde de la finance et celui du poker, et de nombreux joueurs de poker se sont ensuite lancés dans le trading et inversement.

Stratégie, risque et sang-froid

Mais quelles sont donc les qualités apprises au poker qui se retrouvent dans la finance ? Tout d’abord, il faut bien préciser que, contrairement à certaines idées reçues que l’on pourrait avoir sur le poker, celui-ci n’est nullement un jeu de chance, comme le sont d’autres jeux de cartes, mais bien une discipline extrêmement stratégique où seuls les joueurs les plus expérimentés et les plus talentueux peuvent gagner sur la durée. Ici se trouve donc le premier point commun entre le poker et la finance, puisque seuls les traders les plus connaisseurs pourront comprendre le mieux le marché financier.

Le poker est un jeu où la prise de risques existe et doit être constamment évaluée. Le jeu en vaut-il la chandelle ? Il faut être constamment conscient du gain potentiel d’une action ainsi que des pertes que pourraient occasionner celle-ci si le reste de la main ne se déroulait pas comme prévu. De même dans le monde de la finance, il faut analyser de nombreux paramètres pour savoir si telle action sera profitable ou si elle nécessitera une prise de risque trop grande. Au poker comme dans la finance, si le risque est plus important que le gain potentiel, il faudra se retenir d’agir.

Dans les plus grands tournois de poker comme dans les plus importants marchés financiers, la pression peut être énorme car des sommes notables peuvent être en jeu. Mais dans les deux cas, il faudra savoir toujours garder sa tête froide et ne pas se laisser submerger par ses émotions. Pour rester dans le coup au poker comme dans le trading, il faut toujours analyser les choses calmement et de manière rationnelle et laisser de côté toute émotion, positive ou négative, comme la peur, l’excitation ou la colère.

Savoir analyser, primordial dans les deux cas
Savoir analyser, primordial dans les deux cas
Des parcours et des talents communs

Une autre bonne preuve de la parenté entre poker et finance se trouve bien plus simplement dans les faits, puisque de nombreuses personnalités ont réussi dans l’un avant de se lancer dans l’autre. C’est par exemple le cas d’Andy Frankerberger, un trader de BNP Paribas qui s’est ensuite lancé dans le poker et a réussi, 3 ans seulement après avoir commencé, à battre les meilleurs joueurs du monde dans un des plus prestigieux tournois. L’exemple inverse existe aussi, et même dans de plus grandes largeurs, car de nombreuses compagnies de trading recrutent leurs jeunes poulains parmi ceux qui ont réussi rapidement dans le monde du poker.

Et la liste des similitudes entre poker et finance pourrait s’allonger indéfiniment. Dans les deux disciplines, il est très important de savoir gérer son portefeuille, car l’objectif sera toujours de le faire grossir régulièrement à coups de mouvements assurés ou de tentatives plus risquées mais avec un gros jackpot à la clé. Il est aussi primordial de savoir se diversifier en s’essayant à d’autres variantes que le Texas Hold’em en poker, ou à multiplier ses options dans la finance en touchant à toutes les composantes de celle-ci.

Enfin, un dernier point important à souligner est qu’il est impossible de réussir dans l’un ou l’autre de ces milieux sans de nombreuses années d’expérience au préalable. Ce n’est qu’en passant de nombreuses heures à jouer au poker, le plus souvent sur Internet, qu’un joueur pourra acquérir suffisamment de savoir pour connaître tous les tenants et aboutissants d’une partie de poker et former sa stratégie en fonction de chaque situation. De même dans la finance, seuls les traders ayant étudié le marché durant plusieurs années en saisiront toutes les ficelles et pourront sortir leur épingle du jeu.

Thursday, June 27th 2019
Rate it


New comment:
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Free Daily Newsletter / Newsletter quotidienne gratuite


Cryptocurrencies



Finyear - Daily News