Quotidien Finance, Corporate Finance, Crypto Finance, ICO, STO, Blockchain Daily News


              



Double dip


Le « double dip » ou double creux est maintenant quasi certain. La récession de 2011-2012 est, comme celle de 2008-2009, causée par une crise financière qui se déploie sous nos yeux.



Eric Galiègue
Eric Galiègue
L’origine de la crise de dette privée est américaine (Lehman, 2008), l’origine de la crise de la dette publique est européennes (défaut partiel de la Grèce, 2011).

Les derniers développements sont impressionnants, et l’on retrouve à beaucoup d’égards la situation de la fin 2008. Déjà, cette nuit, le G20 est entré dans l’arène. La BCE a accepté désormais toute sorte de collatéraux, même s’ils ne sont pas cotés sur des marchés règlementés. Les Etats parlent de soutenir la croissance….après avoir lancé l’austérité. Le scénario dit du pire se réalise; malheureusement, nous le disons depuis des mois, il était devenu le plus probable.

M. Tim Geithner l’a rappelé hier : le vrai problème n’est pas la dette, mais la récession. Voilà qui est dit. Mais comment lutter contre la récession ?

La politique monétaire est inopérante. Le président de la Fed l’a bien dit, il y a quelques mois « on ne peut pas tout demander à la politique monétaire » C’est on ne peut plus clair…

La politique budgétaire reste la bouée de sauvetage par gros temps. La possibilité de prendre des mesures de relance au moment où le cycle économique est au plus mal, est précieuse. C’est en quelque sorte un des rôles de l’Etat, peut-être le plus noble et le plus essentiel. Mais le niveau de dette atteint par les Etats démontre, si besoin en était, que ce rôle a été pris à mauvais escient au cours des dernières décennies. Il n’en reste pas moins qu’il est indispensable dans cette double récession, de pouvoir compter sur une ultime intervention étatique, au bon moment. Il faudra que les politiques démontrent que l’austérité est nécessaire par mer calme, et que la relance est indispensable par « gros temps ».

Le problème actuel, ce n’est pas de savoir si nous allons vivre une récession, mais comment nous allons en sortir. En effet, pour la première fois dans l’histoire économique, nous abordons une phase de contraction de l’activité avec des taux d’intérêt au plus bas et un déficit public quasiment au plus haut. Les forces récessives peuvent s’exprimer « sans contrainte ». A ce stade, nous rappelons quelques éléments importants :

1/ la récession sera probablement moins profonde qu’en 2009, mais plus longue. Les entreprises qui dépendent beaucoup de la conjoncture doivent se préparer, mais il est important de noter qu’elle ont réussi, cette semaine, à placer sans aucune difficulté des obligations (SAINT GOBAIN : 500 millions à 2,5 % sur 5 ans, DANONE : 1,75 milliards à 4,5 % sur 8 ans) ;

2/ la monétisation des déficits va s’accroitre : la banque d’Angleterre a évoqué cette possibilité, et le TWIST de la Fed est le prélude à QE3…Cela signifie que les taux long des obligations à marché large vont continuer à baisser ;

3/ Dans la difficulté de trouver des moyens ou des arguments pour justifier une nouvelle intervention, les politiques ne vont pas se priver d’accuser les marchés financier et les banques. Le scandale UBS arrive en quelque sorte à point nommé pour mettre en accusation l’ensembles des marchés financiers et les banques. La chute de leurs cours est justifiée; leur dépendance vis-à-vis des Etats détruit leur valeur : la dégradation par Moody’s de 3 banques américaines est très symbolique…

4/C’est dans la souffrance que se prennent les grandes décisions. La construction européenne est à ce titre à la croisée des chemins. C’est pareil pour le G20, qui s’est réuni cette nuit. Le retour de la confiance, et de la croissance, passe par des initiatives majeures. Nous les attendons avec impatience, et nous commençons à surpondérer les actions dans cette perspective.

Eric Galiègue
VALQUANT

171, rue Saint-Honoré - 75001 Paris
Tél. 01.58.18.37.50
Fax. 01.42.65.15.26

www.valquant.fr

Tuesday, September 27th 2011
Rate it


New comment:
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Free Daily Newsletter / Newsletter quotidienne gratuite


Cryptocurrencies



Finyear - Daily News