Future Finance, Fintech, Blockchain, DeFi | Daily News
              



Dexia AM : le secteur des Biotechnologies représente une opportunité d’investissement particulièrement intéressante aujourd’hui


Les Biotechnologies présentent de multiples opportunités d’investissement grâce au caractère innovant des entreprises qui opèrent dans cet univers, mais aussi aux mouvements importants de fusions acquisitions du secteur et au potentiel que représentent les marchés émergents. C’est donc un secteur qu’il convient de regarder de près.



Biotechnologies : le bon moment pour investir ?
Un médicament biotechnologique est fabriqué à partir d’organismes vivants, notamment des cellules de levure ou des cellules ovariennes de hamster. Il permet de traiter des pathologies graves dont les taux de mortalité sont élevés, raison pour laquelle leur coût n’est pas un obstacle.

Le secteur des biotechnologies a enregistré une croissance exceptionnelle au cours de ces dix dernières années notamment à cause du vieillissement de la population, et l’innovation soutient encore cette tendance. Par ailleurs, ces entreprises, même si elles nécessitent un investissement important en capitaux mais aussi en temps pour le développement de ces médicaments, sont très rentables en cas de commercialisation.

« Lorsqu'un médicament est autorisé pour la première fois à la vente, la concurrence est quasi nulle dans les premières années qui s'ensuivent. Le système des génériques est absent dans de nombreux pays et la reproduction de médicaments complexes issus de la biotechnologie est déjà suffisamment difficile. Aussi, les entreprises de biotechnologie affichant de bons résultats sont extraordinairement rentables et les autres secteurs ont du mal à tenir le rythme », affirme Rudi Van Den Eynde, gérant du fonds Dexia Equity Funds Biotechnology.

Actuellement, les valorisations de ce secteur sont extrêmement faibles. En effet, pour les grandes valeurs, le Price Earning Ratio (PER) atteint un plancher absolu et leur Price Earning Growth (PEG) est également proche de ce niveau.

Enfin, le secteur des Biotechnologies est moins sensible aux tendances générales du marché ainsi qu’aux fluctuations des marchés obligataires et des devises.

«Chez Dexia AM, nous sommes convaincus du momentum. C’est aujourd’hui que se joue l’investissement dans le secteur des Biotechnologies. En effet, Il est prévu que la croissance des revenus reste à un niveau soutenu et la rentabilité est l’une des plus élevées parmi l’ensemble des secteurs. De plus, l’augmentation des dépenses de santé, malgré les économies annoncées, constituera un facteur de soutien, tout comme les fusions et acquisitions qui continueront de soutenir le marché » indique Rudi Van Den Eynde.

Les fusions acquisitions donnent des ailes au secteur de la biotechnologie
Les petites et moyennes entreprises de biotechnologie sont de plus en plus convoitées par les grands groupes pharmaceutiques. Le succès de ces dernières dépendra surtout, à l'avenir, de leur capacité à commercialiser des produits innovants, étant donné qu'un grand nombre de leurs médicaments générateurs de fortes recettes perdront leur protection par brevet d'ici 2015. De nouveaux générateurs de bénéfices sont recherchés tous azimuts. Les entreprises de biotechnologie, dont la valorisation est encore peu élevée dans un secteur porteur, constituent donc les candidates idéales à un rachat.

« Nous constatons de grands remous dans le domaine des fusions-acquisitions », explique Rudi Van den Eynde. « A l'instar des entreprises pharmaceutiques, nous recherchons de jeunes entreprises à fort potentiel de croissance. La gestion de fonds a pour tâche d'évaluer, à l'appui d'études cliniques, la probabilité d'une autorisation de mise sur le marché, le potentiel de marché d'une innovation et, par la même occasion, le succès d'une entreprise souvent basé uniquement sur un à trois médicaments », précise le gérant. « Si nous identifions ces entreprises avant qu'elles ne soient rachetées par un groupe pharmaceutique, nous participons, en cas d'acquisition ultérieure, à l'augmentation de la valeur de ces sociétés biotechnologiques souvent sous-évaluées. »

Favoriser l’innovation et les marchés émergents
« L’innovation est une donnée fondamentale pour ce secteur. Notre sélection de valeurs privilégie d’abord l’innovation et l’accessibilité des données cliniques. Nous pensons également que les marchés émergents pourraient devenir un important relais de croissance », souligne Rudi Van Den Eynde.
Des idées d’avenir : l’innovation mène à des découvertes impressionnantes et les avancées technologiques rendent possible le développement de nouveaux médicaments.

Par exemple, Auxilium Pharmaceuticals a mis au point un collagénase injectable qui permet de dissoudre facilement les plaques de collagène. Ce médicament pourrait être utilisé dans le cas de la maladie de Dupuytren, les sujets atteints souffrent en effet de dépôts de collagène au niveau de la paume de la main.
L’essor des pays émergents : la croissance économique des pays émergents a amélioré les conditions sanitaires et la qualité des soins. Dans le même temps, les experts de la santé notent une forte vulnérabilité de ces populations aux maladies chroniques occidentales comme le diabète (urbanisation croissante des populations, changement brutal de régime alimentaire hautement calorique), le cancer ou les maladies cardio-vasculaires. En 2025, les experts considèrent que 333 millions de personnes pourraient être touchées par le diabète dans le monde dont la moitié en Asie et dans les Iles du Pacifique.

« Cette situation représente un défi majeur mais aussi une opportunité pour le secteur mondial de la santé. » précise Rudi Van Den Eynde.

Caractéristiques du processus de gestion du fonds Dexia Equity Funds Biotechnology
« Notre objectif est d’éviter de prendre des risques excessifs sans pour autant réfréner tout potentiel d’appréciation. Notre processus de sélection pour notre fonds est bottom-up, nous nous appuyons sur les données cliniques disponibles, l’étendue du domaine curatif et la valorisation de la société. Nous ne sommes pas des market-timers », précise Rudi Van Den Eynde.

Le fonds Dexia Equity Funds Biotechnology est constitué de 35 à 50 valeurs. L’essentiel du portefeuille est investi dans des sociétés américaines. Les valeurs prometteuses restent longtemps en portefeuille afin de laisser le processus clinique aller à son terme, les essais cliniques demandent en effet beaucoup de temps. Néanmoins, la taille des positions est fréquemment adaptée en fonction du news flow (par exemple : conférence médicale).

Dexia & Dexia Asset Management

Mercredi 3 Novembre 2010
Notez


Finyear: latest news, derniers articles


Newsletter quotidienne gratuite


Le marché des cryptos