Digital Finance, Cryptofinance Daily News | Innovation, Transformation


              



Deutsche AWM est la première société de gestion allemande à recevoir une licence RQFII (Renminbi Qualified Foreign Institutional Investor)


Deutsche AWM gère €4,5 milliards dans des fonds exposés au RMB (1). La place de Francfort renforce sa position dans le trading du RMB. La Chine poursuit l’internationalisation de son marché financier.



Deutsche Asset & Wealth Management Investment GmbH est la première société de gestion allemande à recevoir une licence RQFII (Renminbi Qualified Foreign Institutional Investor). Avec cette licence, Deutsche AWM est en droit de demander un quota d’investissement afin d’investir directement dans les titres du marché domestique chinois.

L’octroi de cette licence suit l’accord conclu en 2014 entre l’Allemagne et la Chine pour établir un quota de 80 milliards de renminbi (environ 11,2 milliards d’euros) pour les investissements dans le marché domestique chinois par des institutions financières allemandes. A l’époque, cet accord avait été qualifié par la Bundesbank comme une étape clé dans la création d’un centre de trading du RMB à Francfort.

James Dilworth, CEO de Deutsche Asset & Wealth Management Investment GmbH, déclare : « Deutsche AWM a toujours été très en avance pour proposer un accès au marché chinois aux investisseurs internationaux et nous sommes ravis d’être la première société de gestion allemande à recevoir cette licence. Avec son fort potentiel de croissance, le marché chinois est stratégique pour nos clients en gestion active et en gestion passive. »

Deutsche AWM, un leader dans les fonds exposés au Renminbi

Deutsche AWM dispose de plusieurs fonds offrant une exposition à la Chine. Deutsche AWM est notamment l’un des plus importants fournisseurs d’ETF d’actions chinoises de classe A en Europe et aux Etats-Unis avec plus de 2 milliards d’euros sous gestion (au 31/01/15). Cela inclut les premiers ETFs RQFII autorisés, aux Etats-Unis et en Europe, répliquant l’indice CSI300, qui comprend les 300 plus importantes et plus liquides valeurs chinoise de classe A (2).

Reinhard Bellet, Head of Passive Management chez Deutsche AWM ajoute : « Avec des programmes comme le QFII (Qualified Foreign Institutional Investor), RQFII, et plus récemment avec l’ouverture de l’initiative Hong Kong-Shanghai Stock Connect, la Chine réussit l’internationalisation de ses marchés financiers. La demande pour notre ETF chinois est significative et nous soutiendrons toute initiative pour élargir le programme du quota. »

Quant à la gestion active, le fonds Deutsche Invest I China Bonds a été lancé en août 2011 et pèse 2,2 milliards de dollars (au 20/02/2015), signe de la forte demande pour la classe d’actifs. Ce fonds propose une stratégie en obligations chinoises libellées en renminbi avec une notation de crédit entre « bien » et « très bien ».

James Dilworth déclare : « Nous avons commencé à investir en Chine dès que le marché s’est ouvert à l’international, ce qui explique notre savoir-faire en tant qu’expert en solutions d’investissement exposées au marché chinois. Aujourd’hui, nous renforçons nos investissements en obligations libellées en RMB et obligations libellées en RMB couvertes.

Une fois le quota attribué, nous serons en mesure d’offrir davantage d’opportunités, sur le marché offshore et le marché domestique. Ce n’est pas simplement une question d’accès au marché – c’est une opportunité de créer de la valeur ajoutée et de générer de l’alpha pour nos clients. »

Le présent communiqué de presse est un document à caractère promotionnel et non un document à caractère réglementaire. Les informations contenues dans le présent communiqué de presse sont communiquées à titre purement indicatif et n’ont aucune valeur contractuelle. Nous conseillons aux investisseurs de contacter régulièrement leur conseiller au sujet de leurs placements et leur rappelons la nécessité de prendre connaissance du « document d’information clé pour l’investisseur (DICI) » correspondant à leurs investissements. Le DICI, ainsi que le prospectus de vente et les rapports périodiques sont disponibles auprès de la société de gestion et des agents payeurs désignés. Les facteurs de risques sont détaillés dans le prospectus, l'investisseur intéressé est invité à s'y référer.

Principaux risques

Les db X-trackers UCITS ETF ne sont pas des investissements à capital protégé ou garantis et les investisseurs doivent être préparés et en mesure de supporter la perte pouvant aller jusqu’à la totalité du capital investi.

Les parts d’ETF db x-trackers achetées sur le marché secondaire ne peuvent généralement pas être revendues directement au fonds. Les investisseurs doivent acheter et racheter ces actions sur le marché secondaire avec l'aide d'un intermédiaire (par exemple, un opérateur de marché ou un courtier en valeurs mobilières) et peuvent entraîner des frais (comme décrit dans le prospectus applicable). En outre, les investisseurs peuvent payer plus que la valeur liquidative d'une action d’un ETF db xtrackers UCITS lors de l'achat d'actions sur le marché secondaire, et peuvent recevoir moins que la valeur liquidative lors de la vente de ces actions sur le marché secondaire.

Les placements dans les fonds comportent de nombreux risques, y compris, entre autres, les risques généraux de marché, les risques de crédit, de change, de liquidité et les risques liés aux taux d'intérêt. La valeur d'un investissement dans un ETF Deutsche Bank, conforme à la directive UCITS, peut aussi bien diminuer qu'augmenter et il est possible que les investisseurs ne récupèrent pas la totalité du montant de leur investissement initial.

Notes :
Potentiel de croissance : La Chine se métamorphose en société de consommation (3)

La croissance économique en Chine a ralenti ces dernières années avec une chute des exportations atteignant les 18%, mais le gouvernement chinois est en quête d’un nouveau modèle de croissance qui favorisera la demande domestique. Afin de stimuler la consommation domestique, le gouvernement a procédé à des augmentations des salaires et a autorisé une réévaluation graduelle du RMB. Une plus forte demande domestique devrait renforcer la croissance chinoise. Par ailleurs, le gouvernement a pour ambition de réformer le système financier du pays.

Le gouvernement chinois vise à instaurer une politique de croissance sur le long terme, menant des reformes telles que la privatisation des banques, le renforcement de droits de propriété, la création d’une autorité de la concurrence efficace et la restructuration du système fiscal.

A propos de Deutsche Asset & Wealth Management
Avec plus de mille milliards d’euros d'actifs sous gestion (au 31 décembre 2014), Deutsche Asset & Wealth Management (Deutsche AWM)(4) est l'un des leaders mondiaux de la gestion d’actifs. Deutsche Asset & Wealth Management conseille des clients institutionnels et particuliers afin de préserver et de faire croître leur capital, offrant des solutions d’investissement traditionnelles et alternatives sur toutes les classes d’actifs. Deutsche Asset & Wealth Management propose également des services sur mesure de banque privée et de gestion de fortune aux familles et particuliers aisés.

(1) Au 31/01/2015, http://etf.deutscheawm.com/DEU/DEU/ETF/LU0875160326/DBX0NK/Harvest-CSI300-INDEX-UCITS-ETF-(DR);
https://etfus.deutscheawm.com/deutsche-x-trackers-harvest-csi-300-china-a-shares-etf/performance#;
https://www.dws.de/Produkte/Fonds/5897/Uebersicht;
En plus, des fonds offrant une exposition au renminbi, Deutsche AWM offers également des fonds investis en Chine.
(2) http://etf.deutscheawm.com/DEU/DEU/ETF/LU0875160326/DBX0NK/Harvest-CSI300-INDEX-UCITS-ETF-(DR);
https://etfus.deutscheawm.com/deutsche-x-trackers-harvest-csi-300-china-a-shares-etf/performance#;
https://www.dws.de/Produkte/Fonds/5897/Uebersicht
(3) https://deutscheawm.com/assetdownload/ef533f0875c14f8380f39ff61f799f77/CIO-EMEA-english.pdf
(4) Deutsche Asset & Wealth Management est la marque de la branche gestion de fortune et gestion d’actifs de la Deutsche Bank. Les entités légales proposant les produits et services sous la marque Deutsche Asset & Wealth Management sont citées dans les contrats, les véhicules et les documents d’information sur les produits.

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Les 4 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- Le Capital Investisseur

Le magazine bimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Mercredi 25 Mars 2015
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles publiés sur Finyear

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News