Quotidien Finance Digitale, Crypto Finance Daily News


              



Depuis 2009, l’inquiétude à l’égard du salaire n’a jamais été aussi importante pour les salariés


Sondage CESI – Ipsos Observatoire social de l’entreprise.



Le niveau de salaire est la préoccupation principale pour 33% des salariés Français dans les 6 prochains mois, selon la 6ème édition de l’Observatoire Social de l’Entreprise (1).

Même si le maintien de l’emploi reste un sujet de préoccupation majeur pour ces derniers, ils n’avaient jamais placé la question du salaire aussi haut dans la hiérarchie de leurs préoccupations, avec toutefois quelques disparités selon le secteur d’activité de l’entreprise, la taille de la société ou encore la profession des salariés interrogés.

En 2013, 73% des salariés – notamment les cadres (77,4%) et les professions intermédiaires (76,5%) – se montrent optimistes sur la question du maintien de leur emploi dans l’entreprise, mais de moins en moins sur celle des salaires et du pouvoir d’achat. Les ouvriers quant à eux affichent davantage de pessimisme sur la question de l’emploi qui demeure leur principale préoccupation professionnelle (37%), devant le salaire (34%). A l’exception des ouvriers, l’ensemble des professions semble désormais se focaliser davantage sur leur rémunération et donc leur pouvoir d’achat.

La taille et la santé économique de la société sont également des facteurs déterminant dans la hiérarchisation des préoccupations des salariés. En effet, pour les salariés des entreprises de plus de 500 salariés et celles qui seront en croissance dans les 6 prochains mois, une part importante des salariés place le niveau de salaire en tête de leur préoccupation. Tandis que les salariés des structures de plus petite taille sont beaucoup plus partagés entre emploi et niveau de rémunération.

Par ailleurs, les salariés des sociétés ayant déjà délocalisé tout ou partie de leur activité ou songeant à le faire dans les 5 prochaines années portent évidemment plus d’attention quant au maintien de leur emploi dans l’entreprise. Une distinction est également notable entre les priorités des salariés pensant que la fonction qu’ils occupent pourrait un jour être délocalisée.

Enfin, la question du maintien de l’emploi fait l’objet d’inquiétudes plus marquées dans le secteur de l’industrie. En effet, pour les salariés des entreprises industrielles, le maintien de l’emploi reste la principale préoccupation. Paradoxalement, les chefs d’entreprise sont beaucoup plus confiants sur la question du maintien de l’emploi dans ce secteur que dans les autres. Seuls les cadres des entreprises industrielles placent le salaire en tête de leur préoccupation.

A propos de l’Observatoire Social de l’Entreprise
En 2009, le CESI a mis en place en partenariat avec IPSOS et Le Figaro Economie, un baromètre de l’emploi, de l’employabilité et du climat social intitulé « Observatoire Social de l’Entreprise ». Le CESI, largement reconnu aujourd’hui dans les domaines de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et des ressources humaines, souhaitait ainsi pouvoir disposer d’un dispositif d’interrogation réactif face à une actualité brûlante sur laquelle il est en mesure de prendre la parole. L’originalité de cet Observatoire réside dans sa démarche d’enquêtes croisées, menées à intervalles réguliers auprès des salariés d’une part et des employeurs d’autre part. Ainsi réalisé, cet Observatoire, véritable enquête miroir, fait ressortir les préoccupations des salariés sur des thématiques qui les concernent, et les éventuels oppositions ou points d’accord avec leurs employeurs. Chaque vague de cet Observatoire comporte deux volets : l’un barométrique abordant les impacts de la conjoncture sur l’entreprise, l’autre thématique, consacré à l’employabilité et se référant à un thème d’actualité du moment.

A propos du CESI
Pionnier de la formation en alternance depuis 55 ans, le CESI est aujourd’hui un groupe de formation et d’enseignement supérieur formant chaque année plus de 20.000 ingénieurs, cadres, techniciens et agents de maîtrise pour près de 6.000 entreprises à travers 3 marques : Ei.Cesi ( l’Ecole d’Ingénieurs du CESI), Cesi-Entreprises (formation et conseil en entreprises), Exia.Cesi (Ecole Supérieure d’Informatique Bac+5). Leader incontesté de la formation d’ingénieur par l’apprentissage, l’école d’ingénieurs du CESI accueille chaque année dans ses cycles longs et qualifiants, 1.200 futurs ingénieurs sur 5 diplômes habilités par la CTI et 650 élèves en mastères Spécialisés. Le CESI répond aussi à l’ensemble des problématiques de gestion des emplois et des compétences dans le cadre d’une offre de formation modulaire, qualifiante et sur mesure, classée selon 9 domaines, recouvrant la plupart des attentes et des besoins actuels des entreprises et des salariés. Au total, le groupe propose 40 diplômes, titres enregistrés au RNCP et labels CGE, accessibles aux personnes et aux entreprises, sur 21 sites en France ainsi qu’en Espagne et en Algérie. Fidèle à ses valeurs humanistes fondatrices autour de la promotion sociale, de l’accompagnement des personnes et la reconnaissance des compétences tout au long de la vie, du développement de la performance des entreprises, le groupe CESI compte 670 salariés dont près de 300 enseignants et s’appuie sur l’expertise de 2.000 intervenants extérieurs.
www.cesi.fr

(1) L’enquête a été menée par Ipsos auprès de 702 chefs d’entreprise par téléphone (dont 301 travaillant dans le secteur de l’industrie) et 1549 salariés du secteur privé par internet (dont 549 travaillant dans le secteur de l’industrie). Les interviews se sont déroulées du 25 septembre au 9 octobre 2013.

Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise.
Lien direct : www.finyear.com/newsletter

Lisez chaque mois notre magazine digital sur www.finyear.com/magazine

Jeudi 19 Décembre 2013
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News