Journal quotidien finance-innovation daily news
Financial Year Financial Year
Journal quotidien Finyear : finance-innovation all the year
 
 
 


              



Deloitte : la blockchain résoud les problèmes de traçabilité dans le secteur de l’art


Deloitte Luxembourg a mis au point une alternative technologique aux traces écrites qui attestent la provenance d’une œuvre d’art et ses déplacements.



La preuve de concept a été révélée par l’équipe de développement de Blockchain de Deloitte à l’occasion de l’ICT Spring Summit qui s’est tenu au Luxembourg mardi le 10 mai.

L’application ArtTracktive de Deloitte propose un registre distribué permettant de tracer la provenance et la localisation des œuvres d’art de valeur. Cette preuve de concept basée sur la Blockchain assure la gestion des interactions entre les différentes parties concernées de l’artiste ou le propriétaire de l’œuvre, en passant par les transitaires, les douanes, les galeries d’art et les musées jusqu’aux acheteurs potentiels.

«?Le registre distribué de la Blockchain permet de retracer l’itinéraire complet des œuvres d’art. Lorsque cette technologie est appliquée au marché de l’art, l’historique complet du parcours d’une œuvre d’art est enregistré et traçable. L’application répond ainsi à l’une des préoccupations centrales du marché de l’art à l’heure actuelle, à savoir la fragilité de la documentation relative à la provenance et aux mouvements d’une œuvre d’art?», explique Patrick Laurent, Partner et Technology Leader chez Deloitte Luxembourg.

Transactions sur papier

Selon l’édition 2016 du rapport du TEFAF «?Art Market Report?», les ventes globales d’objets d’art ont atteint 69,8 milliards USD l’année dernière et le nombre des transactions 38,1 millions.

Les transactions se font essentiellement sur papier, ce qui pose de nombreux problèmes en ce qui concerne la provenance et la traçabilité des œuvres. En effet, les acteurs du marché de l’art se fient toujours à des certificats sur papier et à des reçus qui peuvent aisément être perdus, falsifiés ou volés. Et l’histoire a démontré que les certificats d’authenticité frauduleux ne sont pas rares.

Pour répondre à ces défis, la preuve de concept de Deloitte Luxembourg prouve que la technologie Blockchain peut constituer une solution aux problèmes actuels de provenance et de traçabilité dans le secteur de l’art en conservant l’historique complet d’une œuvre dans un environnement sécurisé et accessible à tous.

Cet exemple démontre que la technologie Blockchain peut transformer des secteurs bien au-delà des services financiers. Le modèle qui a servi de base à ArtTracktive est solide, flexible et peut s’adapter à d’autres besoins commerciaux dans d’autres secteurs?», fait valoir Thibault Chollet, Director et Blockchain Leader chez Deloitte Luxembourg.

Technologie intelligente

La technologie Blockchain repose sur un registre numérique distribué qui fonctionne de manière transparente sans devoir recourir à une autorité certifiée pour valider des informations. Les transactions sont validées par des «?miners?», nœuds spécifiques dans le réseau Blockchain, qui utilisent un consensus préprogrammé pour vérifier, autoriser, valider et enregistrer les transactions. Par ailleurs, la technologie Blockchain permet de préparer des «?smart contrats?» dont les termes sont établis dans un langage informatique et qui peuvent s’exécuter d’eux-mêmes lorsque des conditions spécifiques sont réunies.

Deloitte Luxembourg

Pour lire tous les articles Finyear dédiés Blockchain rendez-vous sur www.finyear.com/search/Blockchain/

Participez aux prochaines conférences Blockchain éditées par Finyear :
Blockchain Vision #4 + Blockchain Pitch Day #1 (7 juin 2016)
Blockchain Hackathon #1 (octobre 2016)

Finyear est partenaire média de France Blocktech, l'association française de l'écosystème blockchain.


Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Finance innovation, Blockchain révolution & Digital transformation.

Les 6 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- The Chief FinTech Officer
- The Chief Blockchain Officer
- The Chief Digital Officer

Le magazine trimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Jeudi 12 Mai 2016
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles publiés sur Finyear