Quotidien Finance Digitale, Crypto Finance Daily News


              



De l’importance d’entretenir son réseau relationnel


Tout le monde reconnaît l'importance du réseau. Nombre de collaborateurs obtiennent leur meilleur emploi en étant présentés personnellement, et les entreprises recrutent souvent sur la foi de recommandations personnelles. Il est indéniable que le bouche à oreille est d’une importance capitale.



Frédéric Bleuse
Frédéric Bleuse
Aujourd'hui, alors qu'une rumeur ou une remarque anodine peuvent faire le tour du monde en quelques secondes, on peut imaginer que les réseaux sociaux ont accru ce pouvoir. Or le nombre de personnes qui suivent un collaborateur sur Twitter compte-t-il vraiment ? Sa maîtrise des réseaux sociaux lui fournit-elle des idées utiles ou l’aide-t-elle à remporter des contrats ? Dans certains cas, une activité superficielle peut camoufler l'absence de véritable communication.

Le véritable défi de la mise en réseau réside dans la rencontre des bonnes personnes dans le bon contexte. Attire-t-on l'attention des décideurs ? Rencontre-t-on des personnes qui peuvent aider à prendre des décisions ? Est-on dans le bon environnement de réseautage ?

Il convient de réfléchir un instant à la façon dont la plupart des gens développent leur réseau. Presque tout le monde a un profil LinkedIn, suit Twitter même sans vraiment tweeter, et est présent sur Facebook. Outre ces connexions virtuelles, de nombreux dirigeant et cadres passent un certain temps dans des conférences et séminaires où ils rencontrent d'autres personnes et s'assurent de suivre les dernières évolutions de leur secteur.

Le problème, c'est que tout le monde fait la même chose. Résultat : trop de personnes passent trop de temps à parler à des gens qui leur ressemblent. C'est un problème non seulement pour les individus, mais aussi pour les organisations qui ne sont pas aussi réceptives qu'elles devraient l'être aux nouvelles idées, observations et expériences venant du terrain.

Les personnes que les salariés ont besoin de rencontrer ne sont pas forcément celles qu’elles auxquelles ils pensent de prime abord. Le premier élément essentiel est de savoir où et à qui demander pour être dans la bonne voie ou faire des rencontres déterminantes.

Lorsque l’on est chez soi, il n'est pas difficile de mener ces enquêtes préliminaires cruciales. Mais lorsque l’on cherche à explorer un nouveau marché, en particulier à l'étranger, il ne faut pas hésiter à se rendre à des événements de networking où des professionnels se réunissent pour partager leurs expériences, en apprendre un peu plus sur l'environnement professionnel et rencontrer des gens qui peuvent leur présenter d'autres personnes.

Il est par ailleurs nécessaire d’avoir conscience de ce dont on a besoin. Des personnes différentes s'épanouissent dans différents milieux sociaux. Chacun sait ce qui lui convient le mieux, d’où l’importance de jouer sur ses points forts. Et lorsqu’il n’y a aucun club ou événement de networking pourquoi ne pas l'organiser soi-même en trouvant par exemple un bon intervenant et en louant une salle ?

En fin de compte, s'il y a une chose qui retient la plupart des gens à un certain niveau dans leur entreprise, c'est bien le manque d'audace. Pour percer, lorsque l’on veut réussir grâce à son réseau, il faut être direct, aussi attentif et prévenant que possible, et courtois. Mais par-dessus tout, il faut agir.



Frédéric Bleuse, Directeur Général France de Regus
www.regus.fr

Mercredi 12 Juin 2013
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News