Quotidien Finance Digitale, Crypto Finance Daily News


              



Croissance dans un monde incertain


Le sondage Deloitte du quatrième trimestre 2014 des CFOs du Royaume-Uni vient d'être publié (traduction Finyear).



Laurent Leloup
Laurent Leloup
C'est la 30ème enquête CFO auprès de 119 directeurs financiers, dont 32 issus des entreprises du FTSE100. Cette enquête a été réalisée entre le 29 Novembre et le 16 Décembre.

L'enquête brosse un tableau des risques et des opportunités auxquels seront confrontés les grandes entreprises du Royaume-Uni en 2015. Le message principal est que les directeurs financiers constatent un fossé croissant entre les bons fondamentaux du Royaume-Uni d'une part et les préoccupations au sujet de la politique du Royaume-Uni et des risques macro externes d'autre part.

Le ralentissement des marchés émergents, l'euro-stagnation et la baisse du prix du pétrole ont contribué à un affaiblissement du CFO pour l'appétit du risque et la confiance dans les affaires. 56% des directeurs financiers déclarent que c'est désormais un bon moment pour prendre des risques, contre un score record de 71% au troisième trimestre, bien que ce pourcentage de 56% demeure toujours bien au-dessus de la moyenne à long terme.

La plus grande, et croissante, préoccupation pour les directeurs financiers sont les élections générales de mai au Royaume-Uni (il serait d'ailleurs intéressant, à ce sujet, d'interroger les CFOs français). Ceci éclipse facilement les préoccupations au sujet de la zone euro et des marchés émergents.

Les bonnes nouvelles sont que les directeurs financiers pensent que les fondamentaux économiques du Royaume-Uni sont assez robustes. Les CFOs estiment que la pression sur le consommateur au Royaume-Uni est terminée et ils s'attendent à une hausse des salaires réels en 2015 pour la première fois en six ans. Ils sont optimistes quant aux perspectives de l'investissement et s'attendent à augmenter le capex du Royaume-Uni dans leurs propres entreprises de 9,0% en 2015, après une croissance d'environ 8,0% en 2014. Les directeurs financiers, contrairement aux autres décideurs, ne pensent pas que le Royaume-Uni a un problème de productivité. Et ils évaluent le risque économique (mais pas politique) en bas de la liste des choses pour lesquelles on doit s'inquiéter.

Lire la suite en téléchargeant le PDF ci-dessous (8 pages en anglais)
cfo_survey_2014_q4.pdf cfo-survey-2014-q4.pdf  (937.98 Ko)


Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Le magazine bimestriel digital :
- Finyear Magazine

Les 4 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- Le Capital Investisseur

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres


Lundi 12 Janvier 2015
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News