Quotidien Finance Digitale, Crypto Finance Daily News


              



Crédit aux entreprises : François Fillon rappelle aux banques leurs engagements


Le Premier ministre prévient les banques qui n’ouvriraient pas "le robinet" du financement aux entreprises de la possibilité de "retirer les crédits" accordés par l’Etat, dans une émission de France 2 diffusée le 3 novembre.



Crédit aux entreprises : François Fillon rappelle aux banques leurs engagements
"Si nous avons le sentiment que les banques ne font pas le travail qui est nécessaire, alors il y a deux possibilités. Première possibilité : on retire les crédits que l’on a apportés. C’est le contrat que l’Etat a passé avec les banques", rappelle le Premier ministre dans l’émission Complément d’enquête du 3 novembre.

"Deuxièmement : si l’on retire cet argent, les banques se retrouveront en difficulté, alors, à ce moment-là, la question se posera de rentrer à leur capital, éventuellement de changer leurs dirigeants, de contrôler leur stratégie", ajoute François Fillon.

Le chef du Gouvernement précise : "Vous ne pouvez pas rentrer au capital d’une banque qui ne le désire pas, qui n’en a pas besoin et qui n’est pas en difficulté, ou alors il faut la nationaliser et passer par le Parlement."

Suivi du plan de soutien aux banques
L’Etat va injecter d’ici à la fin de l’année 10,5 milliards d’euros dans les six plus grandes banques privées françaises pour qu’elles puissent continuer à financer l’économie.
En contrepartie, les banques se sont engagées à augmenter de 3 à 4 % le montant de leurs prêts aux entreprises et aux ménages. "Grosso modo, c’est dans les dix jours qui viennent que l’on va pouvoir juger si les banques jouent le jeu ou pas", estime François Fillon sur France 2.
Lire l'article :
www.premier-ministre.gouv.fr/chantiers/croissance_847/etat_va_injecter_10_61407.html

Le médiateur du crédit
Nommé le 23 octobre, le médiateur du crédit, René Ricol, reçoit les dossiers en provenance des entreprises qui affrontent de graves problèmes de trésorerie.
La cellule qui l’entoure est désormais en place. Christine Lagarde, accompagnée d’Hervé Novelli, se rendra le 7 novembre à Bordeaux, où elle dévoilera les modalités pratiques (numéro vert, site internet...) du dispositif mis à disposition des PME qui rencontrent des difficultés.

Lire l'article :
www.premier-ministre.gouv.fr/chantiers/croissance_847/nicolas_sarkozy_presente_mesures_61440.html

Vendredi 7 Novembre 2008
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News