Digital Finance, Cryptofinance Daily News | Innovation, Transformation


              



Création de la 1ère société exclusivement dédiée à l’optimisation des frais bancaires et financiers pour les PME


Selon une récente étude, près de 50% des PME jugent leur relation avec les banques peu satisfaisante. Dans ce contexte, Laurent Clementz et Anthony Schulhof annoncent la création de De Rhins, première société exclusivement dédiée au conseil aux PME en matière de réduction des frais bancaires et financiers.



Création de la 1ère société exclusivement dédiée à l’optimisation des frais bancaires et financiers pour les PME
De Rhins conseille les entreprises et transforme leur relation avec les banques afin de la rendre plus équilibrée, plus transparente, et rémunérée au juste coût.
Une relation Banque – Entreprise peu équilibrée « Aujourd’hui, toutes les entreprises ont l’objectif de faire des économies sur leurs différents postes de charges. Les frais bancaires et financiers représentent des enjeux significatifs. L’offre des banques à destination des entreprises est de plus en plus large et complexe, les tarifications sont de moins en moins transparentes, une tarification simplifiée comprenant déjà près de 200 postes », constate Laurent Clementz, Directeur associé de De Rhins.

Une équipe d’experts et une méthodologie éprouvée

Laurent Clementz, ancien Directeur Opérationnel en charge d’une des six practices de LowendalMasai de 2005 à 2007, et Anthony Schulhof, fort d’une expérience de 20 ans dans le secteur bancaire (Banques Populaires, Crédit Mutuel, Banque Indosuez) et Directeur de la branche fiscale de LowendalMasai, unissent aujourd’hui leur connaissance du milieu bancaire et du conseil opérationnel en réduction des coûts en créant De Rhins.

Afin de conseiller efficacement et d’accompagner les entreprises dans la gestion et la négociation de leurs frais bancaires et financiers, De Rhins s’est doté d’une équipe de 10 experts. Fort de leur indépendance, les conseillers De Rhins ont une méthodologie orientée vers la recherche de résultats tangibles : audit des frais bancaires, préconisations concrètes et accompagnement de l’entreprise jusqu’à l’obtention de résultats chiffrés.
Grâce à cette méthodologie éprouvée, « De Rhins se rémunère sur les économies générées pour ses clients », rappelle Laurent Clementz.

Une offre en adéquation avec le marché

Dans un souci de clarté pour les entreprises soucieuses de réduire leurs frais bancaires, De Rhins propose une offre claire en adéquation avec le marché et les attentes des décideurs que sont le Directeur Financier ou encore le Directeur Général, par :
- L’optimisation des frais bancaires sur les flux, par l’étude puis l’assistance à la négociation des nouvelles conditions bancaires,
- L’optimisation des frais bancaires sur les financements classiques et spécialisés, par un décryptage des offres et un accès à des benchmark,
- L’optimisation des couvertures de risque de taux et de change,
- L’optimisation des frais bancaires liés à l’épargne salariale,
- Et, enfin, l’optimisation des processus de gestion de trésorerie.

Pour Laurent Clementz, « De Rhins est un modérateur de frais bancaires et un conseiller des entreprises soucieuses d’avoir une relation plus équilibrée et plus transparente avec leurs banques ».
www.derhins.com

Contact
De Rhins
Laurent Clementz

Tél. : +33 (1) 53 53 14 06
lclementz@derhins.com

Mardi 1 Avril 2008
Notez


DISCUSS / DISCUTER

1.Posté par PIERRE le 08/04/2008 17:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,

J'apprends dans votre message du 1er Avril, l'ouverture de 'la première société exclusivement dédiée à l'optimisation des frais bancaires et financiers pour les PME' et cela m'étonne.

En effet depuis 1994 en tant que Directeur Financier d'une PME de la région Bordelaise je fais intervenir TRESOBANQUE dans le but d'optimiser la gestion de trésorerie et de réduire les frais financiers de la société. Les résultats obtenus sont plus que significatifs et les économies dégagées permettent de couvrir sans difficultés les honoraires de la dite société, dont la plus grande partie d'ailleurs est indexée sur les économies dégagées ou les remboursements obtenus.

Les connaissances techniques et juridiques des interlocuteurs nous ont permis d'obtenir devant le Tribunal de Commerce de Bordeaux (janvier 2008) des remboursements à hauteur de 25.000,00 Euros. La banque concernée ayant préféré accepter le jugement plutôt que qu'interjeter appel.

A notre connaissance, nous ne sommes pas les seuls à avoir depuis 1994 utiliser les services de cette société, aussi l'expression 'la première société' nous a amené à apporter cette précision.

Cordialement.

Jean Luc Pierre
Société EXA FRANCE

2.Posté par Laurent CLEMENTZ le 08/04/2008 18:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,

Nous sommes ravis que votre consultant indépendant vous permette de défendre en justice les intérêts de votre entreprise et avec manifestement, un certain succès.

C'est une option qui peut paraitre pour de nombreuses entreprises, vous en conviendrez, radicale.

Notre société défend un autre cheminement que des actions contentieuses, plus productif à notre avis, à savoir la négociation éclairée des frais et des commissions, après un travail de décryptage complet de la relation bancaire.

Et les leviers sont nombreux : commissions sur les flux, frais financiers, financements spécialisés, frais de gestion d'épargne salariale, commissions d'arrangement de dette, commissions de cartes bancaires ... ou même conditions de cash pooling dans le cadre d'une compagnie internationale comme la vôtre ...

Bien à vous.

Laurent CLEMENTZ
DE RHINS

3.Posté par PIERRE le 09/04/2008 13:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,

L’assignation d’une banque devant une juridiction nécessite la préparation d’un dossier technique chiffré précisément, détaillé et étayé par des certifications et/ou des jurisprudences claires, et la contribution d’un professionnel averti du conseil en gestion de trésorerie. C’était la raison pour laquelle j’avais évoqué ce point dans mon précédent message.

Bien évidemment en 14 ans de collaboration, l’intervention de Tresobanque ne s’est pas limitée à cette seule prestation, ce qui aurait été un peu court.

Face aux manœuvres dilatoires de la banque et à la mauvaise foi évidente de notre responsable de compte, nous avons été contraints de retenir la procédure contentieuse. Aussi limiter la prestation de Tresobanque, comme vous semblez le suggérer, à ce seul type d’intervention me paraît très réducteur, travestir la réalité et non conforme à l’expérience vécue au cours de ces nombreuses années.

Il me semble que " la négociation éclairée ".. … ne peut se réaliser qu’avec une pratique acquise dans le métier de conseil aux entreprises pendant plusieurs années. La seule expérience bancaire, aussi longue soit-elle, ne saurait suffire à avoir une vision globale de la problématique des entreprises. Elle ne peut pas non plus, à mon sens, constituer une aide précieuse pour la clarification des facturations bancaires, la préparation des négociations et la mise en place de procédures réductrices des frais financiers.

Il ne fallait voir dans mon premier commentaire qu’une information sur le " marché " peu connu de l’optimisation des frais financiers, sur lequel vous êtes présent depuis deux mois, si je ne m’abuse.

Cordialement.

Jean Luc PIERRE


Les derniers articles publiés sur Finyear

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News