Quotidien Finance Digitale, Crypto Finance Daily News


              



Conjoncture vitivinicole mondiale en 2008


Bilan statistique de l’OIV relatif à la conjoncture vitivinicole mondiale en 2008 : la consommation mondiale de vins, affectée par la crise économique, baisse en 2008. La production mondiale de vins reste relativement faible. Toutefois, la plupart des grands exportateurs mondiaux conservent leur
position.



Conjoncture vitivinicole mondiale en 2008
La conjoncture vitivinicole mondiale en 2008 a enregistré les premiers effets de la crise économique mondiale. Dans un contexte de crise globale, la consommation mondiale de vins affiche, en 2008, une baisse de 2 Miohl par rapport à l’année 2007. Cette baisse globale est essentiellement générée par une baisse poursuivie de la consommation dans les pays européens traditionnellement gros producteurs et consommateurs : la France, l’Italie et l’Espagne, ainsi que l’Allemagne.

La surface viticole mondiale a également marqué un recul de 28 mha en 2008. A l’origine de cette diminution est le recul du vignoble communautaire à la suite de l’arrachage des vignes dans les pays viticoles européens : l’arrachage définitif en France et la restructuration des vignobles dans les pays rentrés récemment dans l’UE.

Quant à la production globale de vins en 2008, malgré une baisse considérable de la production vinicole européenne, notamment une baisse importante de la production française, la production globale a connu une légère hausse de 1 Miohl. Toutefois, la production globale de 2008, similaire à celles de 2001, 2003 et 2007, peut être qualifiée de relativement faible. Il est à noter que malgré la crise économique globale, le marché mondial des vins a continué sa progression en volume. Presque tous les grands acteurs, à l’exception de la France et de l’Australie, ont conservé leur position en 2008 : l’Italie est restée le leader mondial en volume de vins exportés, le groupe des six pays nouvellement exportateurs (l’Hémisphère sud et les Etats-Unis) ont également poursuivi leur progression.

« Il est évident que la crise économique mondiale a joué son rôle dans la baisse globale de la demande. Toutefois, les meilleurs résultats ont été enregistrés par le marché mondial des vins, dont le volume augmente d’année en année : les échanges internationaux représentent 37% de la consommation mondiale en 2008 contre 18% en début de décennie 1980 et 35% en 2006, ce qui signifie que près de 37% des vins du monde sont consommés en dehors de leurs pays de production », a déclaré Federico Castellucci, Directeur Général de l’OIV. Dans ce contexte de crise économique globale et des conditions de marché sans précédent, le 32ème Congrès et la 7ème Assemblée Générale de l’OIV auront lieu à Zagreb (Croatie), du 29 juin au 3 juillet 2009, sur le thème particulièrement approprié : « Mondialisation en viticulture et en oenologie : tendance et alternative ». Les commissions et les souscommissions du Congrès examineront les moyens d’adapter le secteur vitivinicole international aux pressions suscitées dans ce contexte globalisé.
Voir sur le site : www.oiv2009.hr

L’Organisation Internationale de la Vigne et du Vin est une organisation intergouvernementale de référence à caractère scientifique et technique pour la vigne et les produits issus de la vigne. L’Organisation regroupe 44 Etats membres et a pour mission d’harmoniser les normes vitivinicoles internationales, favoriser les innovations scientifiques de la filière, relever et contribuer à résoudre, à travers ses recommandations, les problématiques touchant le secteur vitivinicole international.

www.oiv.int

Mardi 9 Juin 2009
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News