Quotidien Corporate & Crypto Finance - Daily News


              



Coface accélère son développement en Russie


Coface lance un outil d'évaluation des PME russes, le « Coface Credit Rating » (CCR). Ce nouvel outil est le fruit d'une coopération entre Coface et l'Association des Banques Russes (ARB), réalisée dans le cadre d'un joint venture (« National Rating Agency Coface-ARB ») créé en septembre 2005 pour développer de tels projets.



Ce CCR a été élaboré pour les banques, les sociétés d'assurance ou des organismes publics qui disposent de portefeuilles de risques importants, pour lesquels l'évaluation de la solvabilité des PME russes reste problématique, notamment celle des entreprises régionales.

Ce système est d'ores et déjà opérationnel, le premier "rating" venant d'être établi.

Il permet à ces acteurs économiques de suivre efficacement l'évolution de la solvabilité des PME russes. Le CCR permet en effet d'évaluer, pour une PME russe, sa capacité à respecter ses engagements financiers à court terme (Score à 12 mois), ainsi que l'impact de tout endettement supplémentaire sur son comportement de paiement.

Une banque, par exemple, peut donc grâce à cet outil déterminer une fourchette du risque qu'elle peut prendre, en accordant un prêt à une PME.


Jérôme Cazes, Directeur général de Coface, rappelle que Coface « dispose d'une solide expérience dans la notation d'entreprises, puisqu'elle développe depuis 2000 une Notation mondiale @rating qui porte actuellement sur 50 millions d'entreprises dans le monde ». De plus, ajoute-t-il, elle connaît particulièrement bien le tissu économique russe, notamment grâce à sa filiale d'information d'entreprise et de recouvrement de créances, Coface IGK RUSS. Le CCR est donc, selon lui, « un développement logique de la stratégie de développement de Coface sur ce marché au potentiel important ». Coface a d'autres projets en Russie, puisqu'elle sera en mesure d'offrir, dans le courant de l'année 2006, des offres d'assurance-crédit aux entreprises françaises installées dans ce pays et aux entreprises russes qui souhaitent se développer en toute sécurité sur leur territoire ou à l'international.



Le CCR est une initiative très appréciée des autorités russes qui y voient un outil efficace pour favoriser le développement de leurs PME. Ces dernières manifestent d'ores et déjà un grand intérêt pour disposer d'un meilleur accès au financement. Ainsi, Garegin Tosunyan, le président de l'Association des banques russes, souligne que cette initiative « s'inscrit dans l'objectif de son institution d'aider les banques russes à développer la gestion du risque en leur offrant un outil moderne d'évaluation du risque de crédit ». Andrey Kolyagin, le directeur général de NRA, ajoute que le « développement du CCR résulte d'une étroite coopération avec plusieurs banques de premier plan, dont Vneshtorgbank24 et la Banque Russe du Développement ».



Contact Presse : Bernard Blazin Tél : 01 49 02 19 72 E-mail : bernard_blazin@coface.com


Créée en 1946, Coface, notée AA par Fitch Ratings et Aa3 par Moody's, est filiale de Natexis Banques Populaires et du Groupe Banque Populaire, dont les fonds propres (tier 1) s'élèvent à fin 2005 à 14,63 milliards d'euros. Elle a pour mission de faciliter les échanges entre toutes les entreprises partout dans le monde. Pour cela, elle offre à ses clients quatre outils pour externaliser en tout ou partie la gestion, le financement et la protection de leur Poste clients: l'assurance-crédit, l'information et la notation d'entreprise, la gestion de créances et l'affacturage. Coface propose également trois autres formes de garantie ou de service : l'assurance caution, la formation aux techniques du poste clients et, en France, la gestion des garanties publiques à l'exportation pour le compte de l'Etat. Elle assure à ses 85.000 clients un service de proximité de qualité, grâce à ses 4.850 collaborateurs répartis dans les 58 pays dans lesquels elle est implantée directement. Ce service de proximité est étendu à 93 pays, grâce aux partenaires Coface au sein du réseau mondial CreditAlliance, structuré autour d'une gestion partagée des risques de crédit (Système Risque Commun).

Samedi 29 Avril 2006
Notez


Finyear: latest news, derniers articles

Free Daily Newsletter / Newsletter quotidienne gratuite


Cryptocurrencies




Finyear - Daily News