Quotidien Finance, Corporate Finance, Crypto Finance, ICO, STO, Blockchain Daily News


              



Chine : avertissement sur la santé du marché


Par Jason Pidcock, Responsable stratégie rendement Asie Jupiter Asset Management.



« La Chine lutte contre le ralentissement de sa croissance économique grâce à toute une série de mesures de relance, mais une politique américaine d'endiguement, la montée en puissance de centres manufacturiers concurrents à bas coûts et la diminution de l'excédent du compte courant incitent à la prudence », souligne Jason Pidcock, Responsable de la stratégie rendement Asie chez Jupiter AM. « Dans cet environnement, je préfère limiter mon exposition à la Chine, privilégiant les entreprises privées aux bilans solides, les entreprises liées à la consommation domestique plutôt que les exportateurs, avec une bonne liquidité sur les actions pour pouvoir réagir rapidement aux événements ».

La Chine est confrontée à un dilemme. Les mesures de relance visant à abaisser les taux d'intérêt, à stimuler les prêts ainsi que les dépenses d'infrastructure et à relever la consommation domestique l'an dernier n'ont eu que peu d'effets positifs sur la croissance jusqu'ici. L'économie chinoise a connu une croissance de 6,6 % en 2018, et bien que ce chiffre ait dépassé l'objectif de croissance annuelle de 6,5 % fixé par le gouvernement, il marque tout de même un ralentissement par rapport à 2017, où la croissance était de 6,8 %. Il est peu probable que de nouvelles mesures de relance destinées à stimuler la croissance brisent cette tendance, ne serait-ce que parce que les autorités chinoises disposent d’une marge de manœuvre limitée.

L'époque des excédents record de la balance commerciale, qui ont été si utiles pour financer la prospérité économique du pays, est bien révolue. La Chine a enregistré son premier déficit courant en 20 ans au cours des six premiers mois de 2018. Cela signifie que les autorités chinoises ne sont plus en mesure d'augmenter les dépenses d'infrastructure comme elles l'ont fait jusqu'à présent, car cela entraînerait une hausse des importations des matières premières qui devrait être payées à un moment où les coffres du gouvernement semblent de plus en plus vides.

Compte tenu de cette difficulté, il a été beaucoup question de la dévaluation de la monnaie chinoise pour stimuler ses exportations et l'équilibre de la balance commerciale. Bien que je ne prévoie pas de dévaluation à court terme du renminbi - une mesure que les États-Unis interpréteraient comme très agressive alors qu’ils cherchent à rééquilibrer leurs relations commerciales avec la Chine - je m'attends à ce qu'elle intervienne au cours des trois prochaines années. À mon avis cela éliminerait certaines des pressions qui s'exercent sur le système financier du pays et stimulerait la compétitivité. Depuis un certain temps, la Chine cède sa place à des pays comme le Vietnam et le Mexique en tant que pays d'externalisation par défaut pour les fabricants internationaux. La combinaison de niveau de salaire attrayants et la proximité de marchés clés, comme les États-Unis, ont rendu le Mexique particulièrement intéressant.

La reprise de la croissance est encore entravée par une tentative stratégique de la part des États-Unis de freiner le développement de la Chine. L'administration Trump a peut-être été à l'origine de cette nouvelle approche des relations avec la Chine, mais elle a, à mon avis, reçu le soutient de tous les partis. Le consensus s'est réuni autour de l'idée que la Chine est un concurrent et un ennemi stratégique qu'il faut maîtriser. Cela annoncera probablement une période de frictions croissantes entre les deux pays - bien loin de l'époque où les Etats-Unis soutenaient la demande d'adhésion de la Chine à l'Organisation Mondiale du Commerce en 2001. La situation ne sera pas facilitée par la mise en place de la nouvelle politique intérieure chinoise. Sous le président Xi Jinping, le parti communiste a certainement pris un virage plus autoritaire, avec moins de freins et de contre pouvoir pour limiter les excès du parti - ce qui n'est guère surprenant après la suppression en mars de l'année dernière de la limite à deux mandats pour les présidents en exercice.

Tous ces facteurs induisent une exposition directe limitée à la Chine. Je suis investi dans quatre sociétés qui représentent environ 11 % du fonds Jupiter Asia Pacific Income : Ping An Insurance, Tencent International, China Mobile et Hengan International. Tous les quatre tirent la majeure partie de leurs revenus de la Chine continentale, aucun d'entre eux n'est un exportateur important et, surtout, leurs secteurs d'activité ne se chevauchent pas. Ils bénéficient tous de la croissance de la consommation, le revenu disponible des Chinois continuant d'augmenter. En tant qu'entreprises, elles offrent également des bilans solides et leurs actions sont liquides, ce qui facilite la consolidation ou la réduction des positions. En tant que gérant, le rendement est essentiel, trois des quatre sociétés offrant ce que je considère comme de très bons rendements. Tencent est l'exception notable, offrant un faible rendement en dividende mais avec une perspective de croissance des dividendes intéressante ; ils ont une situation de trésorerie nette dans leur bilan et je m'attends à une croissance régulière des bénéfices de la société.

Limiter l’exposition directe à la Chine ne peut cependant pas isoler complètement le reste du portefeuille des changements négatifs de l'économie chinoise. Les économies asiatiques voisines peuvent rapidement ressentir l'impact d'un ralentissement de la Chine. En tant qu'investisseur dans la région, il demeure primordial de rester attentif aux répercussions de l'affaiblissement de l'économie chinoise sur les autres pays asiatiques.

A propos de Jupiter

Créée en 1985, Jupiter s’est imposée comme l’une des sociétés de gestion les plus respectées et les plus prospères du Royaume-Uni. Depuis plus de 30 ans, son approche repose sur un concept simple : essayer d’offrir la meilleure performance possible aux investisseurs sur le moyen et le long terme sans les exposer à des risques inutiles. C’est sur la génération d’alpha à travers une gestion résolument active de ses fonds que Jupiter, société de gestion indépendante, a construit son succès. La société de gestion emploie plus de 400 collaborateurs et son encours global s’élève à 47,4 Mds d’euros au 31/12/18. Jupiter est cotée depuis juin 2010 à la Bourse de Londres.

Informations importantes

Les informations contenues dans ce commentaire sont uniquement destinées aux médias et ne doivent pas être invoquées par des investisseurs privés ou toute autre personne pour prendre des décisions financières.

Cette communication, y compris les données et points de vue qui y figurent, ne constitue en aucun cas une invitation à investir ou un conseil en investissement.

Le fonds investit une partie importante de son portefeuille dans des marchés émergents, qui comportent des risques accrus de liquidité et de volatilité. Ce fonds investit principalement dans des actions et il est susceptible de connaître des fluctuations de prix plus importantes que les fonds qui investissent uniquement dans des obligations et/ou des liquidités. Les versements trimestriels de revenu fluctueront. Toutes les charges du fonds sont imputées au capital, ce qui peut réduire le potentiel de croissance du capital. Le Key Investor Information Document, le Supplementary Information Document et les Scheme Particulars sont disponibles sur demande auprès de Jupiter.

Ce document est fourni à titre informatif uniquement et ne constitue pas un conseil en investissement. Les fluctuations du marché et des taux de change peuvent entraîner une baisse ou une augmentation de la valeur d'un investissement, et vous pouvez récupérer moins que ce qui avait été investi à l'origine.

Les points de vue exprimés sont ceux du gérant au moment de la rédaction du présent document et ne sont pas nécessairement ceux de Jupiter dans son ensemble et peuvent être soumis à modification. Cela est particulièrement vrai en période de changement rapide des conditions du marché.

Tous les efforts ont été faits pour assurer l'exactitude des informations fournies, mais aucune assurance et garantie ne sont données. Il ne s'agit pas d'une invitation à souscrire à des parts du Jupiter Global Fund (la Société) ou de tout autre fonds géré par Jupiter Asset Management Limited. La Société est un fonds OPCVM constitué sous la forme d'une Société Anonyme au Luxembourg et organisé comme une Société d'investissement à Capital Variable (SICAV).

Les exemples de sociétés sont uniquement utilisés à titre d’illustration et ne constituent pas une recommandation à l’achat ou à la vente.

Le(s) compartiment(s) peut (peuvent) être soumis à divers autres facteurs de risque, veuillez vous référer au Prospectus pour de plus amples informations.

Les acquéreurs potentiels de parts du ou des sous-fonds de la Société doivent s'informer sur les exigences légales, les réglementations en matière de contrôle des changes et les impôts applicables dans les pays dont ils ont la nationalité, la résidence ou le domicile respectifs. Les souscriptions ne peuvent être effectuées que sur la base du prospectus en vigueur et de la KIID, accompagnés du dernier rapport annuel audité et du dernier rapport semestriel. Ces documents peuvent être téléchargés à partir du site www.jupiteram.com. Le KIID et, le cas échéant, le Prospectus, ainsi que d'autres documents de publicité qui ont été approuvés pour diffusion publique conformément aux réglementations locales, sont disponibles en anglais, néerlandais, français, finlandais, allemand, italien, portugais, espagnol et suédois.Avant de souscrire, veuillez lire le Prospectus. Des copies papier peuvent être obtenues gratuitement sur demande en s'adressant à l'un ou l'autre des organismes suivants :

Le Dépositaire et Administrateur de la Société : JP Morgan Bank Luxembourg S.A, 6 Route de Trèves, Senningerberg, L-2633, Luxembourg ; et de certains distributeurs de la Société ;

Autriche : Jupiter Asset Management Limited, succursale autrichienne, Goldenes Quartier, Tuchlauben 7a, 1010 Vienne, Autriche; Belgique : BNP Paribas Securities Services, Boulevard Louis Schmidt 2, 1040 Bruxelles, Belgique ; France : CACEIS Bank France, 1/3 Place Valhubert, 75013 Paris, France; Allemagne : Jupiter Asset Management Limited, succursale de Francfort, dont le siège social est situé à : Roßmarkt 10, 60311 Francfort, Allemagne; Italie : BNP Paribas Securities Services, succursale de Milan, Piazza Lina Bo Bardi, 3 20124 Milano, Italie, Allfunds Bank, S.A.U., succursale de Milan, Via Bocchetto 6, 20123 Milano, Italie Le fonds a été enregistré auprès de la CommissioneNazionale per le Società e la Borsa (CONSOB) pour l'offre en Italie aux investisseurs particuliers : 6 Route de Trèves, Senningerberg, L-2633, Luxembourg;Pays-Bas : Jupiter Asset Management Limited, succursale néerlandaise, Kennedy Toren, Kennedy Plein 200, 5611 ZT Eindhoven, Pays-Bas. Numéro de la Chambre de Commerce : 71812393;Espagne : Allfunds Bank, C/ La Estafeta 6, Edificio 3, 28109 Alcobendas, Madrid, Espagne. Aux fins de distribution en Espagne, la Société est enregistrée auprès de la Commission Nationale des Marchés des Valeurs (CNMV) sous le numéro d'enregistrement 1253, où des informations complètes, y compris une copie de la note commerciale, sont disponibles auprès des distributeurs agréés par la Société. La valeur liquidative est disponible sur www.jupiteram.com.Sweden : Jupiter Asset Management Limited, succursale nordique, 4e étage, Strandvagen 7A, 114 56 Stockholm, Suède ; Suisse : Des exemplaires de l'Acte constitutif et des Statuts, du Prospectus, des KIID et des rapports annuels et semestriels de la Société peuvent être obtenus gratuitement auprès du représentant et agent payeur de la Société en Suisse, BNP Paribas Securities Services, Paris, Succursale de Zurich, dont le siège social est situé Selnaustrasse 16, 8002 Zurich, Suisse, Royaume-Uni : Jupiter Asset Management Limited (le gestionnaire de placements), siège social : The Zig Zag Building, 70 Victoria Street, Londres, SW1E 6SQ, Royaume-Uni.

Jupiter Asset Management Limited est agréée et réglementée par la Financial ConductAuthority. Son adresse officielle est le Zig Zag Building, 70 Victoria Street, Londres, SW1E 6SQ, Royaume-Uni.

Finyear & Chaineum

Lisez gratuitement le quotidien Finyear & sa newsletter quotidienne.
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en corporate finance & crypto finance.

Read for free The daily newspaper Finyear & its daily newsletter.
Receive the Finyear's newsletter every morning by email, a daily snapshot of the best news and expertise in corporate finance & crypto finance.

----------------

Chaineum - Investment Banking
Chaineum, cabinet conseil de services de banque d'affaires dédié levées de fonds & financements.
Corporate finance + ICO STO advisory : due diligence, évaluation, plateforme, accompagnement.
France (Besançon - Paris) + Worldwide Partners.

Monday, February 25th 2019
Rate it


New comment:
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Free Daily Newsletter / Newsletter quotidienne gratuite


Cryptocurrencies



Finyear - Daily News